BELLUM PATRONUM


Version 29
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

La Gazette du Sorcier - Une nouvelle ère commence
Mischief managed
avatar
Mischief managed

Répartition : 26/04/2013
Hiboux Envoyés : 363
Message La Gazette du Sorcier - Une nouvelle ère commence
par No one, Lun 31 Oct - 11:24 (#)
Édition du 29 octobre 1982

Amos Rosier élu Ministre de la Magie C'est hier soir, après le dépouillement des votes, que la nouvelle est tombée, lorsque la Grande-Bretagne a élu son nouveau Ministre de la Magie. Personne ne s’est étonné de la victoire foudroyante d’Amos Rosier à la suite de l’arrestation de sa principale adversaire. On se souviendra certainement longtemps de son discours, puissant et résonnant de justice, qu’il a prononcé après l’annonce des résultats. « Nous prenons le problème des patronus très au sérieux. Le précédent ministre a laissé la population dans l’ignorance, feignait que tout allait bien et que ce phénomène n’était pas dangereux. Ce n’est pas le cas : ce qui est arrivé lors de la peste montre bien qu’il est primordial d’agir et de faire davantage de recherches pour protéger les nôtres. » Acclamé et ayant pris ses fonctions dès ce matin, le nouveau ministre de la magie s’est empressé de lire les dossiers les plus urgents, prêt à remettre de l’ordre là où ses prédécesseurs ont échoué. Fidèle à son programme politique, le ministre a promis des changements et une meilleure prise en main des problèmes qui semblent accabler la société sorcière depuis quelques années. Son prédécesseur avait en effet échoué lorsqu’il s’était agit de rassurer la population et de trouver une solution après l’échec mémorable du sort lancé, il y a maintenant près de quatre ans, afin de protéger les nôtres. Nous avons bon espoir que les promesses d’Amos Rosier seront tenues dans les mois et les années à venir, et qu’il pourra réparer les erreurs commises avant son mandat. Espérons que grâce à lui, le monde sorcier sera plus fort.


Retour sur une course électorale mouvementée
Il est indéniable que ces élections et les campagnes qui les ont précédés n’ont pas été de tout repos. Au départ, il y avait deux candidats, prometteurs tous deux mais au programme bien différent : Amos Rosier, à présent à la tête de la société sorcière britannique et Antigone Fawley, désormais derrière les barreaux. Si les campagnes ont d’abord démarré doucement, on se souviendra tous de la soirée de campagne de Fawley, où elle fut elle-même arrêtée et qui marqua l’événement le plus mémorable de cette course, l’obligeant à s’en retirer. L’équipe électorale de l’ancienne candidate s’est certes empressée de la remplacer par un autre chef, Marcus Timbley, mais le discrédit jeté sur le parti de ceux qui défendaient l’impossible leur a définitivement fait perdre l’élection. Depuis cette fameuse soirée, les preuves se sont accumulées et les témoignages ont fusé. Celle qui espérait devenir ministre de la magie aurait comploté avec l’ancien directeur de Poudlard pour assassiner Samuel Shacklebolt. Elle l’aurait aussi aidé à fuir le pays, comme l’a démontré certaines lettres trouvées dans ses affaires. « Elle était amoureuse de lui, elle espérait qu’en étant complice de ses crimes, il s’attacherait lui aussi à elle», nous a confié une source anonyme, celle qui n’a pas hésité à livrer tout ce qu’elle savait aux autorités compétentes. « Je n’ai fait que mon devoir de citoyenne. Albus était un grand sorcier, mais il a changé, il est devenu dangereux. Antigone Fawley est une victime de ce manipulateur. » L’ancien membre de Magenmangot pourrait-il avoir perdu la tête à ce point ? Il semblerait que oui : le meurtre de Shacklebolt n’était qu’un préliminaire et d’autres attaques étaient planifiées. La liste découverte par les aurors dans le bureau d’Antigone Fawley indiquait au moins trois futures victimes, ce qui pourrait lui porter préjudice lors de son procès. Jusqu’au dépôt officiel des accusations, elle demeurera incarcérée.
Dumbledore toujours en cavale Un mois a passé depuis qu'Albus a pris la fuite, sans qu'il n'ait été retrouvé. La Gazette vous rappelle les évènement: laissé en liberté avec promesse de ne pas s’approcher des Disciples et de ne pas quitter le pays, celui qui était encore tenu en haute estime par plusieurs a profité de leur naïveté et des concessions qui lui étaient accordées. Des recherches ont été lancées dans tout le pays pour le retrouver et des lieux ont été fouillés. Albus Dumbledore est dangereux, moins lucide qu’autrefois. Certains parlent de sénilité, d’autres de folie mais le résultat est le même : approcher le vieillard peut s’avérer mortel. Avant de disparaître, il aurait menacé d’anciens amis, leur demandant de ne rien dire sur son compte et de ne pas dévoiler quoi que ce soit qui pourrait conduire les aurors à lui. « Il m’a dit qu’il connaissait plusieurs plantes venimeuses et que si je parlais, elles pourraient se retrouver par inadvertance dans mon thé », nous a révélé un témoin qui préfère garder son identité secrète. De tels avertissements tracent désormais le parcours macabre de celui qui n’est définitivement plus le Dumbledore que nous connaissions et que nous chérissions tous. Le ministère rappelle aux sorciers qu’ils se doivent de communiquer tous renseignements pertinents pouvant mener à l’arrestation du meurtrier. Ceux qui accepteraient de le recueillir chez eux ou omettraient de dire ce qu’ils savent pourraient être accusés de complicité.

 

La Gazette du Sorcier - Une nouvelle ère commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Annexes :: Le Kiosque à Journaux Sorciers :: La Gazette du Sorcier