BELLUM PATRONUM


Version 28
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

avatar
habitant de godric's hollow
habitant de godric's hollow

Répartition : 25/06/2016
Hiboux Envoyés : 245
Message Famille Thomassin (0/5)
par Edwin H. Thomassin, Mar 27 Juin - 22:29 (#)
Famille Thomassin
I have no idea where this lead, but I have a definite feeling it will be a place both wonderful and dtrange
sang-mêlé
Godric's Hollow
aisée
neutre / divisée

Ambiance familiale/ du groupe


Paisible/mouvementée.

Il y a, dans la famille, comme une dynamique de trois : toujours une histoire de deux contre un. Honnor, Prudence et Edwin. Blair, Finn et Fiona. Parfois, on dirait même par principe, comme s’ils ne pouvaient pas s’entendre tous les trois sur une seule et même chose, comme si l’un se devait toujours d’avoir une opinion divergente, comme si un autre devait toujours trancher, prendre le parti de l’un contre celui de l’autre.

Il est exigeant de prendre parti.

Pour savoir si vous aimez vraiment quelqu'un, engueulez-vous avec. Abordez les pires sujets, les plus grands tabous. Lancez-les vous en pleine figure. Si vous pouvez toujours boire une tasse de thé en compagnie de cette personne malgré ce qu'elle finit par représenter, alors vous l'aimez vraiment.J'aime profondément chaque membre de ma famille, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de tester cette théorie. Sauf avec Honnor. Nous ne prenons plus le thé ensemble, mais pour le reste, ça va.

La famille est importante pour Blair et pour Finn. Pour Fiona… elle l’Est, parce qu’elle aime et chérit les gens qui en font partie, mais ce n’est pas pour elle une entité sacrée. En ce qui me concerne, je considère que je ne dois rien à Honnor et Prudence, et qu’elles ne me doivent rien non plus, mais que j’ai décidé de mettre au monde trois êtres humains, et que je leur suis éternellement redevables. C’est peut-être la première fois que quelqu’un a autant d’influence et de pouvoir sur moi. J'apprends à connaître leurs visions du monde. C'est fascinant. Mais c'est aussi effrayant. Je ne sais pas comment on a fait, mais il semblerait qu'il ne puisse jamais y avoir consensus sur quoi que ce soit. Aussi, plus les sujets deviennent sérieux, et plus les discussions de fin de soirée deviennent intenses.

Ne vous inquiétez pas si nous parlons fort.


Histoire de la famille/ du groupe

Nous ne sommes pas une grande et longue dynastie dans le portrait des ancêtres surveille encore nos fins de soirées de par le dessus de la cheminée. Je n'ai moi-même que de vagues souvenirs de mes grands parents et mes enfants n'auront jamais aucun souvenir des leurs - du moins de leur côté paternel. Je n'ai plus qu'une sœur, aucun neveu, aucune nièce. Je m'intéresse peu à la généalogie et si je ne repousserai jamais l'appel filial d'un oncle, d'une tante ou d'un cousin, je n'aurai aucun remord à ne pas lui avoir envoyé de hibou dans les cinq dernières années.

Laissez-moi donc simplement vous dire ceci, pour mettre la table.

Mon père était moldu. Il enseignait la physique à Oxford et c'était un passionné de la magie de ma mère.

Ma mère était sorcière, et c'était une passionnée de cinéma.

Je suis l’aîné d'une famille de quatre. Est d'abord né Blake, deux ans après moi, puis les jumeaux, Isaac et Honnor, trois ans de plus plus tard. Tous sorciers, sauf Isaac.

Nous jouissions d'une situation sociale aisée, vivant dans cette ville universitaire qu'est Oxford, séparé par les ouvriers par ces grands murs de pierre qui protégeaient leur savoir farouchement de la boue, de la suie, de la terre du monde extérieur.

Isaac s'est enrôlé dans l'armée lors de la WWII. Blake et Honnor ont tenu à l'y accompagner. Moi, pendant ce temps, je vivais une idylle amoureuse en Amérique. Je n'ai jamais revu Isaac.

J'ai beaucoup voyagé, j'ai beaucoup vagabondé, j'ai exercé divers métiers et endossés presque tout autant d'identité.

J'ai rencontré Prudence en 1947. Des années plus tard, des kilomètres plus loin, en 1951, elle acceptait de venir dîner avec moi. Nous nous sommes mariés en 1954, puis nous sommes revenus nous établir à Godric's Hollow en 1956. Nous avons eu des enfants, j'ai occupé un emploi stable comme professeur d'Arts et musique magique depuis 1971.

Après la naissance de Blair, personnellement, j’étais terrifié. Et fasciné. J’en voulais d’autres, je voulais voir s’ils seraient complètement différents ou semblables, je voulais voir à quel point nous pourrions influencer la destinée de petits êtres humains dans nos vies. Prudence était épuisée. Honnor est venue nous donner un coup de main pour dompter la petite bête.

Le reste, ce n'est pas à moi de l'écrire. De toute façon, ils vous diront tous que j'ai tendance à déformer les histoires, à les arranger selon l'humeur du moment. Vous leur demanderez donc la version de notre petite vie de famille.

Personnages récurrents



Isaac Thomassin : PNJ Jumeau de Honnor. Non-sorcier. Décédé lors de la WWII

Blake Thomassin : PNJ Frère aîné de Honnor, cadet de Edwin. Sorcier. A participé à la WWII pour protéger Isaac et Honnor. N'a pas supporté le choc post-traumatique. Il en a toujours voulu à Edwin de ne pas être venu avec eux. Suicide.

Honnor Thomassin: Libre soeur jumelle d'Isaac. Sorcière.


Edwin H.Thomassin:
Pris Ainé de la famille Thomassin. Il a vécu plusieurs vies, s'est marié plus d'une fois, a eu de nombreux métiers dans de nombreux pays, notamment comme professeur particulier auprès du père de Charlie de Breteuil.

Prudence Thomassin: Libre Femme de Edwin.

Blair Thomassin Libre Enfant de Prudence et d'Edwin

Finn Thomassin Libre Enfant de Prudence et d'Edwin

Fiona Thomassin
Libre Enfant de Prudence et d'Edwin

Gareth "Gary" Stephen Sturridge PNJ Fantôme qui occupait la demeure de Edwin et Prudence avant ceux-ci. Dandy conservateur et snob, mais qui a néanmoins d'excellentes histoires à raconter.

A.Narcisse Hepburn : Fille d'Edwin et d'Elody, union illégitime mais merveilleuse. L'existence de Narcisse est demeurée un secret, jusqu'au jour où celle-ci devienne une élève dans son cours d'Art et musique magique à Poudlard.

L. Charlie de Breteuil: Edwin a longtemps cotôyé les De Breteuil. Il était le professeur particulier du père de Charlie. Il a connu ses parents, ses grands-parents, et maintenant, il est peut-être le seul qui peut encore lui parler de ces êtres fantastiques.



Dernière édition par Edwin H. Thomassin le Dim 6 Aoû - 4:17, édité 4 fois
avatar
habitant de godric's hollow
habitant de godric's hollow

Répartition : 25/06/2016
Hiboux Envoyés : 245
Message Re: Famille Thomassin (0/5)
par Edwin H. Thomassin, Mar 27 Juin - 22:29 (#)
Honnor (deuxième prénom au choix)
Thomassin
ft. Charlotte Rampling
sang-mêlé
66
statut marital au choix
orientation sexuelle au choix
Médicomage
patronus au choix
tendances pro-ordre
Libre


Soeur d'Edwin

Honnor prend les choses en main. Elle semble toujours prendre les choses en main, comme si elle portait sur ses épaules la responsabilité du monde entier, comme si c'était à elle de tout régler, d'aider tout le monde, de remettre le monde sur le droit chemin. Elle est forte, si forte, mais son sourire est parfois si triste, si profondément triste. C'est une tristesse enfouie, quelque chose qui ne resurgit que lors d'un ressac puis retombe tout au fond, hanter les parties sombres de son âme. C'est une tristesse dont elle ne parle pas, jamais, comme si elle considérait toujours que la tristesse des autres primait sur la sienne. Comme si la sienne n'avait pas le droit d'exister. C'est une tristesse qu'elle chasse du revers de la main, qu'elle enseveli sous d'innombrables tâches à accomplir. Elle vous dira qu'il ne sert à rien de pleurer, elle vous dira plutôt d'aller faire du pain, que ça ne chassera pas la tristesse, mais qu'au moins, il y aura du pain frais.

Avec elle, même le repos exige préparation.

Elle est autoritaire, sarcastique, elle parle fort et dit tout haut ce qu'elle pense, mais sans aucune mesquinerie. Elle n'a jamais eu d'enfants, prétend qu'elle n'en a jamais eu le temps, mais a un profond attachement pour ceux de son frère.

Elle semble sévère, mais elle te pardonnera tout.

Elle a été réparti à Poufsouffle lors de ses années à Poudlard. A entrepris des études pour devenir infirmière-médicomage. Elle vit présentement avec Edwin et Prudence à Godric's Hollow, avec Gary, le fantôme qu'elle déteste, et donne un coup de main avec les blessés.
ELle est conservatrice, mais comme par défaut, parce qu'elle vient d'un monde qui s'efface et s'effrite lentement et qu'elle ne prend pas le temps de voir tous les changements qui s'y effectuent, trop occupée à panser des plaies. La meilleure façon pour vous qu'elle se rallie à vos côtés, c'est de laisser sous-entendre que Gary serait d'accord avec elle.





Prudence (deuxième prénom au choix)
Thomassin
ft. Tilda Swinton
statut du sang
âge: entre 57 et 61
mariée
Au moins attirée un minimum par Edwin
occupation au choix
patronus au choix
tendances au choix
Libre

"Dear Prudence, won't you come out and play"

Femme d'Edwin, origines au choix.

Plus jeune, c'était une jeune femme silencieuse. Passive. Contemplatrice. Toujours un peu récalcitrante, jamais enthousiasmée par quoique ce soit, faisant toujours les choses à reculons. Elle n'avait pas particulièrement envie de se marier et de fonder une famille. Elle n'avait pas tellement envie de tomber en amour, et repoussait les prétendants avant que ça n'arrive. Ça avait terriblement mal finit pour une de ses sœurs. Elle devait être prudente. Elle est de nature un peu rageuse, Prudence, aisément énervée, impatiente, fougueuse, mais réservée, peu audacieuse, un peu peureuse. Prudente. Un paradoxe personnel qui l'a toujours agacé au plus au point. Parce qu'elle aurait voulu parler haut et fort, parce qu'elle aurait voulu suivre ses envies ou au moins, être capable d'être satisfaite par le monde.

Elle trouvait le monde trop superficiel, et ce sont les arts occultes qui l'ont envoûté. C'est une femme très spirituelle, pas de ceux qui suivent de les très stricts principes de vie d'une doctrine austère, mais de ceux qui croit en des forces supérieures, de ceux qui croient en l'âme, qui cherche la communion avec elle, l'illumination. Elle a tenté de la trouver en Inde, lors d'une retraite spirituelle.

Elle ne l'a pas trouvé. Mais elle a retrouvé Edwin.

C'est toujours une femme silencieuse, mais son langage non verbal parle plus fort que ses mots. Il y a une pointe de malice au fond de ses yeux, quelque chose comme un secret qui ne demande qu'à être découvert. Elle est toujours spirituelle, vous parlera d'harmonie et de paix, de méditation et de silence. Mais elle s'est avérée être une farouche militante - contre la chasse au renard, pour le droit des femmes, contre telle ou telle guerre - qui a trouvé un comme son écho dans l'esprit des années 60.





Blair (deuxième prénom au choix)
Thomassin
ft. Lykke Li
sang-mêlé
26 ans
statut marital au choix
orientation sexuelle au choix
occupation/études au choix
patronus
tendances (pro-ordre, pro-mangemort, neutre)
Libre


Enfant d'Edwin et de Prudence

Blair, c’est une explosion.

Bébé, elle hurlait à pleins poumons. Elle exigeait qu’on la prenne, elle exigeait qu’on la repose. Elle exigeait qu’on se dévoue à son existence. Elle ne dormait presque jamais, elle hurlait et pleurait jusqu’à ce qu’elle s’épuise dans nos bras. Peut-être avait-elle déjà trop de choses à dire mais ne pouvait les exprimer, peut-être ressentait-elle déjà toute l’angoisse et les difficultés du monde sur ses petites épaules de nouveau-né.

Je me rappelle qu’enfant, j’avais toujours l’impression qu’elle observait le moindre de nos gestes, qu’elle nous évaluait en tant que parents, qu’elle attendait qu’on fasse un mauvais pas pour nous le rappeler, bien plus tard, lorsqu’on la gronderait. Blair, elle joue selon les règles, mais elle apprend à les détourner à son avantage. Il est difficile de la prendre en flagrant délit de quoique ce soit.  Je ne sais toujours pas si c’est une ruse de sa part pour diminuer la punition ou si c’est une façon de se valoriser en dévalorisant les autres, en s’élevant même dans les interdits, une façon de lisser son image de petite fille (et plus tard, de femme) parfaite et irréprochable. Blair a cette tendance à vous faire sentir coupable.

Rien n’est jamais de sa faute, et si vous la verriez quand il arrive, rarement, mais quelques fois, que quelque chose soit réellement de sa faute, l’état dans lequel cela la met, un mélange de détresse et de désemparèrent. Tu as envie de la prendre dans tes bras et de lui dire que ce n’est pas de sa faute, tout compte fait. Et là non plus, je ne sais toujours pas si c’est une ruse ou si c’est ce que provoque en elle le sentiment d’avoir échoué quelque chose. Ou de décevoir quelqu’un. Je ne sais toujours pas ce qui est pire pour elle : décevoir quelqu’un, ou abîmé l’image qu’elle a construite d’elle-même.

Parce que Blair  est perfectionniste. Exigeante. Elle exige la perfection. C’est comme si elle suivait un guide, un guide rédigé par elle-même, qui lui dictait le chemin à prendre, la façon de réagir – ici excessivement, ici avec grâce. C’est comme si Blair se mettait elle-même en scène, comme si elle se donnait perpétuellement en spectacle. Si tu n’es pas à la hauteur de son univers, elle te laissera tomber.

Elle entre dans un endroit et on la remarque. Elle paie une tournée, entraîne le premier qu’elle rencontre sur la piste de danse. Elle est vivante et dynamique et souriante, et pourtant, tellement tellement sérieuse l’instant d’après.

Elle aime l’origami, les ordinateurs moldus, la musique punk, les scènes underground, même si cela ne paraît pas. Elle aime surprendre. Elle est du genre à apprendre une langue en cachette juste pour pouvoir la sortir au moment opportun. Elle est du genre à vouloir pouvoir appartenir au groupe qu’elle veut, si elle le veut.

« tout n’est pas un concours, Blair »
«  Tu dis ça parce que tu perds. »

Pourrait très bien être du côté du gouvernement. Pourrait très bien faire partie de la résistance aussi.




Finn (deuxième prénom au choix)
Thomassn
ft. Ben Rosenfield
statut du sang
Entre 18 et 26 ans
statut marital au choix
orientation sexuelle au choix
occupation/études aux choix
patronus
tendances (pro-ordre, pro-mangemort, neutre)
Libre


Enfant d'Edwin et de Prudence

Bébé, Finn, c’était l’antithèse de Blair. Si silencieux. Si sérieux. Il ne pleurait presque jamais, il ne souriait presque jamais, non plus. Mais en grandissant, il s’est mis à poser pleins de questions, à nous suivre partout, à vouloir aider tout le monde et participer à tout. Je crois que Finn est le jeune homme le plus gentil, responsable, généreux, empathique et réfléchi qu’il m’ait été permis de côtoyer. Vous savez, une réelle et profonde gentillesse, inébranlable, envers tout et tout le monde. C’en est un peu déconcertant. C’est que ce genre de gentillesse, de douceur, gratuite ne se rencontre pas si souvent. C’est que lui aussi est extrêmement compétitif. C’est un adversaire redoutable, et doublement redoutable parce que ses convictions et ses décisions semblent tout aussi inébranlable que sa douce jovialité. C’en est déconcertant parce que ce n’est pas parce qu’il est excessivement gentil avec vous qu’il vous sera loyal, ou amical ou qu’il vous épargnera lors qu’une compétition.

Il est excessivement respectueux de l’autorité, il obéit aux ordres et se plie aux conséquences de ses actes sans broncher. Non pas qu’il ne brisera jamais aucune règle, oh non, il les brise, même qu’il ne croit pas en la pertinence de beaucoup de ces dites règles, contrairement à Blair. Seulement, il rentre dans les rangs dès qu’il est pris en flagrant délit. Je crois qu’il a toujours eu les pires punitions de ma part, comparativement à Blair et Fiona, parce que j’étais fasciné par sa solide docilité. Blair allait exploser, et Fiona hausserait les épaules, mais lui, lui ne dirait rien, et pourtant, je ne connais personne qui croit aussi peu en notre système actuel de gouvernance.

C’est un intellectuel anarchiste.

Je crois qu’il réfléchit trop, qu’il perd parfois contact avec la réalité. Mais c’est mon opinion, et il la connaît. Il me dirait qu « On va toujours trop loin pour ceux qui vont nulle part » Il a l’art de manier les mots, les idées, de séduire par son discours.
Il est souvent impatient

Il aime les arts du combat, physiques, magiques et oratoires, les sports de plein air, bien s’habiller.

Pourrait très bien être du côté des disciples.





Fiona (deuxième prénom au choix
Thomassin
ft. Aurora Aksnes
sang-mêlé
Entre 18 et 26 ans
statut marital au choix
orientation sexuelle aux choix
occupation/études
patronus
tendances (pro-ordre, pro-mangemort, neutre)
Libre


Enfant d'Edwin et de Prudence

Fiona, c’est une musique, un chant. Fiona est légère, comme portée par le vent, suivant ses courants, ses détours, ses bourrasques sans jamais tenter d’y résister. Légère, comme portée par le vent, mais déterminée aussi, comme portée par une tempête. Comme si elle avait reçue le don d’être éternellement protégée des doutes, des hésitations. Il y a des choses qui doivent être faites, des moments désagréables au travers desquels il faut passer, et la jeune femme ne s’en formalise pas. C’est une experte en résolution de problèmes. Une anti drama queen. Elle est maladroite, elle est insouciante, comme si rien n’était jamais vraiment grave. Elle ne croit pas avoir le pouvoir ni la force de changer le monde, mais s’il advient qu’on lui donne un rôle, elle le remplira. C’est comme si elle savait toujours quoi faire dans chaque situation, de petits gestes, de petites choses.

C’est une jeune femme curieuse. Simple. Un peu effrayante. Elle aura l’air réservée, taciturne, tranquille dans un groupe, mais jamais renfrognée. Puis elle ira danser dans un moment de pure joie, de pure liberté. Puis elle partira. Il se peut qu’elle ne vous dise pas aurevoir, qu’elle disparaisse en gambadant dans la nuit. Ne le prenez pas mal. Elle est heureuse et déteste les adieux. Elle déteste les grands moments d’émotion, les zoom sur les visages qui pleurent avec musique dramatique destinés à vous faire sentir tendres vous aussi. C’est comme si Blair et Finn avaient déjà revendiqués toute la part d’émotivité et de passion dont elle aurait pu hériter. Les émotions, elle les nomme plutôt que de les ressentir : triste, gênant, embêtant, rageant. On y croit à moitié. La moitié des gens voudraient la secouer, la moitié des gens croient plutôt qu’elle est d’un sang froid à toute épreuve. Ils ont tous deux raison.

Elle est surprenante. Candide. Un peu sauvage. Ce n'est pas une figure de style, elle m'a déjà mordu.

Elle aime la nature, les animaux, les cadavres, j’imaginais toujours pour elle quelque chose entre le médicomage légiste, l’embaumeur ou le vétérinomage.

C’est ma préférée. Elle le sait. Blair et Finn le savent.  Je ne sais pas si c’est un concours de circonstance ou si c’est arrangé, mais il s’avère que Honnor prend toujours la défense de Blair, et que Prudence chérit particulièrement Finn.



Dernière édition par Edwin H. Thomassin le Dim 6 Aoû - 4:31, édité 10 fois
avatar
habitant de godric's hollow
habitant de godric's hollow

Répartition : 25/06/2016
Hiboux Envoyés : 245
Message Re: Famille Thomassin (0/5)
par Edwin H. Thomassin, Mar 27 Juin - 22:30 (#)
Titre
happiness can be found even in the darkest of times


D'ABORD! Bonjour Brille (je suis polie)
Ensuite, bienvenue, j'suis contente que cette famille t'intéresse, bien évidemment (enfin Hen ! j'espère qu'elle t'intéresse Brille  elle est mieux de t'intéresser Hen ! , j'te jure, elle est vraiment intéressante jaredditoui

   Sinon

Les noms et les avatars sont relativement négociables. Je ne les ai pas choisi au hasard, mais ils reflètent davantage une énergie, un type de personnalité que j'avais en tête pour chaque personnage. Alors je suis ouverte aux propositions, tant que ça reste plausible. Proposez toujours.

Les âges sont relativement négociables aussi, tant que Blair naisse la première et qu'elle ne soit pas née avant 1956 (date à laquelle Prudence et Ed s'établissent à GH). Pour l'instant, ils sont aussi établis en fonction de l'avatar que j'ai choisis pour eux. Pour le reste, on peut toujours s'arranger.

En ce qui concerne Les caractères je n'ai dressé que les grandes lignes directrices, les points fort, mais il reste encore beaucoup à bâtir pour en faire un personnage à part entière. Il y a aussi beaucoup de trous dans leur histoire, sur ce qu'ils ont fait ou en ce qui concerne les relations entre les membres de la famille. Ce sera modifié au fur et à mesure que des joueurs voudront leur donner vie et insuffler leur personnalité et leurs envies dans le membre de la famille qu'ils auront choisis.

Rapidement comme ça, on a l'impression que c'est une famille parfaite et que tout va bien, mais je crois qu'il y a assez d'éléments plantés dans l'histoire et dans les caractères respectifs de chaque membre de la famille pour que ce soit pas si bucolique, si c'est ce que vous désirez (leurs affiliations politiques respectives avec le contexte des disciples et des résistants, leur point de vue sur les patronus, leur réaction face à l'infidelité passée d'Edwin, leurs traumas, si vous décidez qu'ils ont été enlevés/ blessés/ que sais-je). Je sais que plusieurs ont un petit penchant pour le drame siffle

Sinon, totale liberté en ce qui concerne les patronus, les choix d'études, les affiliations

C'est une famille dans laquelle tout le monde a un peu en commun avec les autres, mais où tout le monde a aussi une personnalité un peu extrême, bien à part.


 
Quoi d'autre
Rien. C'est tout. Hésitez pas à m'envoyer un mp pour toute question, idée, requête, angoisse, problème existentiel. J'vous promets pas de cookie si vous prenez un de mes scénarios, parce que le temps que ça traverse l'océan, j'peux pas garantir leur fraîcheur, mais j'vous promets plein de rps merveilleux.

Daengelo Daengelo Daengelo
 

Famille Thomassin (0/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Administration :: Les sorciers recherchés :: Scénarios de groupe