BELLUM PATRONUM


Version 28
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

desperate diseases, desperate cure - Sera
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
mischief managed
mischief managed

Répartition : 17/09/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message desperate diseases, desperate cure - Sera
par Serafina N. Lestrange, Jeu 21 Sep 2017 - 2:51 (#)
Sérafina Némésis
Lestrange
ft. Kate Winslet
Pur
43 ans
Veuve
Hétérosexuelle
Commission des sortilèges expérimentaux
Crocodile du Nil
Mangemort
crédit nephilim

À propos
Nom: Mariée à un Peverell, elle a longtemps porté ce nom, mais depuis la mort de son époux, elle a repris son nom de jeune fille. Soit, Lestrange, puissante famille reconnue pour ses femmes d'ambition. Prénom: Serafina, prénom hébraïque signifiant ardent, c'est peu dire pour la femme dont les actions sont aussi puissantes que le feu. Némésis, déesse grecque de la juste colère, celle qui distribue ce qui est juste, celle qui se venge.  Âge et Date de Naissance: 43 ans, elle changera de chiffre le 21 avril.Nature du sang: Fière descendante d'une longue lignée de sangs-purs Situation familiale: Nombreuse. C'est ce qui qualifie le mieux sa famille. Une centaine de cousins et de cousines de tous les côtés, 3 frères et 5 sœurs. Aussi bien dire qu'elle n'est que l'une parmi les autres. Enfant, sa mère lui répétait sans cesse qu'il fallait un grand nombre pour faire un tout fort. Sera n'a jamais aimé cette façon de voir les choses. Elle aurait aimé être seule, être la seule. De toute sa fratrie, il n'y a qu'un seul frère avec lequel elle s'entend bien. Pour ce qui est du reste, c'est un tout. Mais un tout trop nombreux pour qu'elle ne daigne y prêter attention. Bien sûr qu'elle est fière de porter le nom de Lestrange, mais pour une femme, veut-il réellement dire quelque chose que le nom de famille qu'elle porte à la naissance? Après tout, elles sont mariées de force et il ne reste d'elle qu'un nom sur l'arbre généalogique, sans suite, sans gain, sans avantage. Il y a bien une cousine avec qui elle a tissé des liens particulièrement forts, mais elle aurait été d'une autre famille de sang-pur qu'il aurait été aussi aisé pour elle de la voir comme une soeur.

Pour ce qui est de la famille qu’elle s’est construite, on l’a promise à un Peverell alors qu’elle fréquentait encore Poudlard. L'héritier de sa famille. Un mariage politique qu'on lui avait dit. Elle, celle qui tenait à la pureté du sang plus fort qu'à sa propre vie, serait mariée à un traitre à son sang. À un pro-moldus, à l'ombre qui restait de cette famille autrefois puissante et nombreuse de sang-pur qui courrait maintenant vers l'extinction. De ce mariage était née une petite fille, caractérielle et fonceuse. Bien que bornée, elle avait toujours fait la fierté de sa mère jusqu'à son entrée à Poudlard où elle s'avéra être bien plus une Peverell qu'une Lestrange, au grand désarroi de Serafina qui depuis, tente de ramener sa fille vers elle. Sa relation avec Jill est et a toujours été conflictuelle. Malgré les valeurs traditionnelles qu'elle a tenté de lui transmettre, la jeune femme déroge sans arrêt du chemin qui lui est tracé. Si elle voudrait être fière de sa fille pour sa ténacité et sa force de caractère, Sera est plutôt inquiète de constater qu'elle fréquente les sang-de-bourbes de trop près. D'ailleurs, c'est le principal sujet de discorde entre son mari et elle. Enfin, c'était leur principal sujet de discorde jusqu'à ce qu'il décède dans d'étranges circonstances. Les accidents sont si bêtes parfois.  Miroir du Rised: Les sorciers, les vrais, qui se tiennent dans les places publiques des moldus, à la vue de tous, baguette en main, les moldus les servants. Au bas de l'échelle sociale, là où est leur véritable place, comme des esclaves.  Epouvantard: Sa fille, chaines aux mains et aux pieds, brûlant sur un buché allumé par son né-moldu.Composition de la baguette magique: 30cm, bois de noyer, rigide, ventricule de dragon. Une baguette capricieuse qui fut longue à apprivoisé. Maintenant, elle est docile et répond rapidement aux ordres de sa sorcière qui est particulièrement puissante avec une telle arme en main.    Emploi: Elle est employée au Ministère de la Magie à Londres, dans la commission des sortilèges expérimentaux. Animal de compagnie: Cerbère, un doberman au sang-pur et au tempérament agressif, loyal à son unique maîtresse.
Caractère
Élevée dans l'esprit de devenir une femme d'importance, Serafina est gracieuse et distinguée. Elle connaît les uses et coutumes de la haute société sorcière sur le bout des doigts. Elle a des goûts raffinés et ne porte que du sur mesure. Elle est consciencieuse et connaît les liens familiaux, les mariages, emplois et rumeurs de tous ceux qui pourraient s'avérer utile ainsi que de leur entourage immédiat. Elle est intelligente et réservée si nécessaire. Une femme qu'on sous-estime est une femme plus forte, elle l'a vite compris. Malgré cela, si la situation l'y oblige, elle peut se montrer très autoritaire. Elle a une force silencieuse, de celles qui n'ont pas besoin de hausser le ton ou de lancer des inepties. Sa froideur et son assurance sont généralement suffisantes pour faire comprendre au parti adverse qu'elle ne lâchera pas le morceau si aisément. Et si vous avez l'intention de violer son esprit, bonne chance. Depuis le début de l'âge adulte, elle maîtrise l'art de l'occlumencie, si elle avait d'abord demandé à apprendre la legilimencie, sa mère l'a convaincu qu'il était plus d'obscurcir son esprit, car il y a bien d'autre façon d'obtenir la vérité et aujourd'hui son talent lui sert plus que jamais.

Son éducation a également fait d'elle une sorcière particulièrement haineuse du monde moldu. Depuis toute petite, elle fut bercée par les contes horribles des histoires des moldus pourchassant les sorciers et sorcières de l'ancien temps, les brûlants à tout coin dès le moindre signe de magie. Non seulement elle a les moldus et né-moldus en horreur, mais elle voue également un culte excessif à la pureté du sang et à l'importance de conserver les lignés des familles pionnèrent d'Angleterre. Même lorsqu'il est question de mariage avec des familles puristes d'autre pays, elle n'est pas très emballée. C'est pourquoi c'est elle qui choisit le fiancé de sa fille. Si elle lui avait raconté les mêmes contes qui avaient bercé son enfance, sa fille serait peut-être restée dans le droit chemin, mais voulant épargner ses petites oreilles, elle avait préféré laisser les bouquins prendre la poussière dans la bibliothèque des Peverell.  

Pour sa part, elle fut autrefois, une jeune fille irréprochable qui se donnait corps et âme dans ses études jusqu'à ce qu'on lui offre un futur époux. Dès lors, elle fit tout en son pouvoir pour être une fiancée exemplaire, puis une femme exemplaire et finalement une mère exemplaire. Soignant son apparence, faisant tout pour toujours faire briller davantage son époux. Elle était une mère et une épouse dévouée et aimante jusqu'à ce que sa fille sombre et qu'elle doive se débarrasser de son maris. Si elle avait toujours eu une forme de respect pour lui, le peu qu'il lui restait s'était évaporé avec leur dernière dispute concernant les fréquentations peu recommandables de sa fille. Fidèle à elle-même, elle fit donc ce qui devait être fait pour arriver à ses fins. D'une main sûre, elle s'est débarrassée de son mari qui, de toute manière, ne lui était d'aucune utilité, sans parler de la constante déception à laquelle elle devait faire face devant ses discours progressistes et multiraciaux. Ne pouvant prendre le blâme sur elle, elle s'était assuré qu'on incrimine un né-moldu à qui elle ferait la peau en obtenant les ovations qui allait avec. Si elle tardait parfois à agir, c'était pour mieux laisser la poussière retomber histoire d'être certaine qu'il n'y aurait pas d’événements imprévus. Bien sûr, on ne peut pas tout prévoir dans la vie, enfin presque pas. Serafina essaie toujours dans la mesure du possible de ne rien laisser au hasard.  

Patronus
Elle est parvenue pour la première fois, à exécuter le sort de patronus, Octavia avait tout juste quelques mois. Avant cela, elle n'avait jamais vécu de bonheur suffisamment intense pour avoir la force de faire apparaître l'animal vaporeux. Pour lancer le sort, elle se revoit encore s'accrocher à son plus merveilleux souvenir. La fierté qu'elle avait ressentie alors qu'elle tenait ce tout petit être humain, cette petite sorcière délicate, vulnérable et fragile au creux de ses bras. La petite Octavia avait rampé vers le sein de sa mère, elle avait déjà envie de vivre cette petite battante.  Bien sûr, elle serait plus forte qu'elle n'y paraissait, après tout, elle descendait des Lestrange, mais elle ne serait jamais aussi forte que l'amour que ressentait sa mère pour elle. La chair de sa chair, le sang de son sang. C'était elle qui l'avait portée, mise au monde et qui, maintenant, la guiderait dans la vie afin d'en faire quelqu'un de respectable et d'honorable. Elle toute seule, sans l'aide de personne. C'était elle qui essuierait ses larmes, penserait ses blessures et la pousserait toujours plus loin, toujours plus haut afin qu'elle atteigne des sommets. Ce temps magique ou la petite poupée d'argile était modelable était révolus, mais Serafina se surprenait souvent à rêvé encore à quand sa fille la regardait avec admiration, alors qu'il n'y avait personne au monde de plus important que celle qui lui avait donné la lumière.

Lorsque la sorcière lance le sort, la lumière bleue se transforme en un crocodile du Nil vaporeux. Animal à sang froid reconnu pour son instinct maternel et son agressivité. C'est un animal sournois qui attaque quand on ne s'y attend pas, il agrippe ses victimes à la gorge et les amènes au bas fond du Nil afin de les y noyers avant de les dévorer. Il préfère les animaux blessés ou qui rôdent trop près de son territoire. C'est aussi un animal à la hiérarchie bien établi qui vit en communauté.

 
Pseudo et âge: Caracterus, 25 printemps. Où as-tu trouvé le forum ? Dans l'internet  Yeah! Personnage: Scénario As-tu un autre compte sur BP ?  jaredditoui Présence: 5/7 Une remarque ? Je passe du côté obscur de la force  Warrior mauvaisunivers  




desperate diseases, desperate cure
you are only protected. Your freedom is a parasite, you rely on the energy of honorable. You who have enjoyed freedom, now you are going to have to pay for your past freedom from your blood.


Dernière édition par Serafina N. Lestrange le Dim 15 Oct 2017 - 1:01, édité 7 fois
avatar
mischief managed
mischief managed

Répartition : 17/09/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Serafina N. Lestrange, Jeu 21 Sep 2017 - 2:52 (#)
Histoire
Happiness can be found even in the darkest of times
Elle n'était que l'une parmis les autres. Une autre fille de Lestrange, vouée à agrandir la descendance d'une autre famille de noble au sang-pur. Promise à quelqu'un qu'elle devrait apprendre à aimé, mais qu'elle devra surtout honorée. Être une femme exemplaire, une amante aguichante, une épouse irréprochable, une mère dévouée. Avec un peu de chance, on la marierait à un aîné de famille et elle hériterait d'une place importante dans la famille dont elle devrait porter le nom.

C'est donc dans cet esprit que la jeune femme vieillis, aux côtés de d'autres sang-pur de noble famille, au sein de la maison Serpentard à Poudlard, se demandant à chaque année, lequel des jeunes hommes qu'elle côtoyait deviendrait son époux. Avec les années, alors qu'elle approchait de la fin de son cursus primaire, elle s'éprit d'un beau, grand et honorable jeune homme. Il aurait sans doute fait un excellent époux, sauf que ce n'était pas elle qui avait le dernier mot. La jeune femme avait bien essayé de convaincre ses parents de l'évidence du choix, un Malefoy, il ne pouvait être autrement qu'avantageux de l'épouser, mais ses parents avaient une tout autre idée en tête. C'est donc en apprenant les fiancailles de sa grande amie et cousine, avec celui qui faisait battre son cœur, qu'elle comprit qu'elle devait faire ce qui devait être fait et non pas ce qui lui plaisait. C'était pour les petites gens de la base société que d'épouser un être aimé. À elle, on imposa un Peverell. Famille au bord de l'extinction, aux fréquentations douteuses... Malgré tout, la jeune femme s'appliqua à parraître ravis. À l'écoute de son futur, avenante et encourageante. Après leur nuit de noce, elle eut tôt fait de comprendre qu'elle n'était pas et ne serait jamais la priorité du jeune homme qui n'avait de yeux que pour son emploi. À peine eurent-ils emménagé dans leur maison, que la jeune femme arborait déjà un magnifique et énorme ventre arrondit qu'elle passait tout son temps à caresser avec tendresse. C'était une fille, elle en était certaine. Le petit être qui grandissait en elle était vif, il répondait systématiquement au son de la voix de sa mère par de petits coups, on pouvait dès lors apercevoir une toute petite bosse se balader sous la peau tendu de la femme dont le corps semblait vouloir exploser. Comme il était agréable de savoir cette petite personne à l'abri de tout les tracas, là, bien au chaud dans le ventre de sa mère.


Personne ne te fera de mal petite Peverell, je te le jures sur ma vie... de grandes choses t'attendent.


L'enfant vu la lumière dans la douleur et le calme. Concentré à expulser se petite être qui semblait borné à vouloir demeurer à l'intérieur, la jeune femme en sueur laissa sortir un cris de guerre avant de donner le coup final à l'expulsion de son bébé. On lui déposa le petit être dans les bras lui annonçant qu'elle était une petite fille. L'homme qui venait d'arriver, entra dans la chambre et vint admirer ce qu'il croyait être l'ainée d'une futur longue et belle famille. La jeune femme en était elle aussi convaincu, voulant donner à son époux l’héritié qu'il méritait. Le deuxième enfant se fit attendre. Les années passèrent et la petit Jill prenait de plus en plus de place dans le cœur qui fini par croire qu'elle n'aurait pas le cœur à être sindé entre deux enfants. Elle regardait sa fille grandir au loin et se demanda si elle désirait réellement avoir un deuxième enfant. Un enfant, peut être un fils, qui prendrait la place de sa fille, un petit homme qui deviendrait vite plus important qu'elle au yeux du reste de la famille. Bien sur, sa mère ne verrait toujours que sa petite princesse, mais elle savait qu'il en serait autrement pour son époux qui n'avait à peine le temps de se consacrer à sa famille, sans parler des vieux Peverell qui espéraient voir naitre un homme pour perpétrer le nom de cette vieille famille.


Non, ils ne méritaient pas un tel honneur... Sa fille, cette petite perle de force et de beauté ne serait pas l'une parmi tant d'autre à travers un lot de fille attendant qu'il y ait enfin un garçon. Elle aurait l'entièreté de son attention, de son amour et rien de moins que l'exclusivité de ses parents. Personne n'aspirerait par son sexe à devenir plus important qu'elle.

C'est quand elle prit la décision que Jill n'aurait pas de suivant que son corps se mit à porter la vie à nouveau. À chaque nouvelle grossesse, la jeune femme s'assura qu'elle n'arrive pas à terme, ne laissant même pas le temps à l'embryon de pousser l'utérus de la femme vers l'extérieur. On n'aurait pu dire qu'il y avait eu un petit être qui grandissait, cachant l'horreur par des cadeaux de dame nature plus abondants tout simplement. De toute façon, son mari ne s'intéressait pas à elle, il lui demandait donc rarement des explication sur son état de santé soudainement plus faible. Elle pu donc s'investir corps et âme dans l'éducation de sa fille, lorsque celle-ci entra à Poudlard, elle pu entrer au ministère et occuper un emploi . Elle fit quelques départements avant d'aboutir au département d'expérimentation des sortilèges, où elle pu mettre sa créativité et ses faculté d'exécution des sorts en pratique.

Si elle croyait sa fille dans le droit chemin, elle fut étonné de constater un jour qu'elle lui avait tourner le dos pour être avec un né-moldu. Un sale cafard d'impur. Une crapule qui avait corrompu sa fille jusqu'à l'éloigner de sa mère. Serafina mit l'ensemble des comportements de sa fille sur le dos de son père, se pauvre idiot trop souple qui n'avait jamais toléré les propos haineux de Serafina et sa famille vis-à-vis les né-moldus la réduisant au silence et l'empêchant de transmettre ses valeurs profondes à sa fille pour en faire une femme respectable qui comprend bien où est la place des gens.

C'est dans un geste planifié qu'elle assassina son mari alors qu'il revenait de son travail et fit passer le meurtre sur le dos de moldus se mettant hors de soupçon en modifiant son souvenir, le véritable souvenir étant caché dans une pensine à l'abri dans une cabane au fond des bois. Bien sûr ce n'est qu'un début puisqu'il y a d'autre gens à écarter avant de pouvoir avoir sa fille de nouveau à ses côtés, mais tout vient à point à qui sait attendre.




desperate diseases, desperate cure
you are only protected. Your freedom is a parasite, you rely on the energy of honorable. You who have enjoyed freedom, now you are going to have to pay for your past freedom from your blood.


Dernière édition par Serafina N. Lestrange le Dim 15 Oct 2017 - 0:56, édité 1 fois
avatar
mischief managed
mischief managed

Répartition : 17/09/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Serafina N. Lestrange, Jeu 21 Sep 2017 - 2:52 (#)
Silvfèlechaud




desperate diseases, desperate cure
you are only protected. Your freedom is a parasite, you rely on the energy of honorable. You who have enjoyed freedom, now you are going to have to pay for your past freedom from your blood.
avatar
élève de gryffondor
élève de gryffondor

Répartition : 13/02/2016
Hiboux Envoyés : 262
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par A. Narcisse Hepburn, Jeu 21 Sep 2017 - 6:54 (#)
Cela te va si bien ce côté de la force Chou
Cette couleur de cheveu aussi Chou

J'ai tellement hâte de pouvoir jouer avec Sera Brille tous les feels que cela promet avec Jillou, Cassie et même le petit né moldu hihi (Comment ça je suis sur le mauvais compte pour dire ça wuuuuut ?)

Bon courage pour la fiche Han!


monstrous beauty
the pernicious power
avatar
Résistante au gouvernement Rosier
Résistante au gouvernement Rosier

Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 613
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par L. Charlie de Breteuil, Jeu 21 Sep 2017 - 8:17 (#)
mooooh fgdyushigjhrhjghjr Han! Han! Brille Chou Hug
Tellement hâte de jouer avec toi Chou Brille (Je suis pas sur le bon compte et alors ? HOHOHOHOHOHOHOHOHHO)

Kate est un super choix dead T'estropbelle dead

Rebienvenue à toi Chou





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
avatar
préfet-en-chef de Poufsouffle
préfet-en-chef de Poufsouffle

Répartition : 19/09/2013
Hiboux Envoyés : 5354
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Alexandre E. Queen, Jeu 21 Sep 2017 - 8:29 (#)
Kate dead re bienvenue et bon choix de scénario !


avatar
habitante de londres
habitante de londres

Répartition : 31/03/2017
Hiboux Envoyés : 915
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Reine C. Lenoir, Jeu 21 Sep 2017 - 10:10 (#)
bave
Rebienvenue Han!



I've got the stuff that you want
I've got the thing that you need
I've got more than enough
to make you drop to your knees
'cause I'm the queen of the night


Tin tin tiiiiin !:
 


En ligne
avatar
résistant au gouvernement rosier
résistant au gouvernement rosier

Répartition : 21/03/2016
Hiboux Envoyés : 5077
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Kai D. Blumenthal, Jeu 21 Sep 2017 - 12:00 (#)
Re bienvenue cute


you said that your heart
was no longer soft
but even flowers can grow out from the cracks of stones.
En ligne
avatar
élève de poufsouffle
élève de poufsouffle

Répartition : 03/04/2017
Hiboux Envoyés : 1125
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Hella Ingherneils, Jeu 21 Sep 2017 - 14:17 (#)
des bons choix jaredditoui rebienvenue Haww


❝ uh, oh, what can i do, everybody's watching me ❞ i go through all the trouble of keeping it within my walls, i try to be as subtle as i can, assume that nothing needs me, all i've done defeats me, it looks like you were right again, and again.

avatar
Résistante au gouvernement rosier
Résistante au gouvernement rosier

Répartition : 01/12/2016
Hiboux Envoyés : 141
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Rosemary T. Lestrange, Jeu 21 Sep 2017 - 16:49 (#)
rebienvenue à la maison Chou si j'ai bien compris en parlant à Basile, on est belles-sœurs siffle y'aura peut être moyen de se trouver un truc Nih


I FELL IN LOVE WITH A LIGHTNING STORM. I FELL IN LOVE WITH A FALLING STAR. I FELL IN LOVE WITH YOU, AND IT HURTS EVEN MORE. a boy with a smile like lightning. the way it strikes through your spine, electrifying. too easy, to fall in love. too hard, to realize you’ve always been. a boy with a heart like a mosaic, shattered pieces glinting golden in the sunlight, and you, cupping it in your hands, praying you won’t drop it. too hard to be in love, too easy to ignore it, too much, too soon, too fast, too fast, too fast – and then, like lightning, he is gone. turns out the mosaic in your hands was your heart, instead.

avatar
Élève de serpentard
Élève de serpentard

Répartition : 05/05/2016
Hiboux Envoyés : 4791
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Sebastian D. Prince, Jeu 21 Sep 2017 - 19:42 (#)
Re bienvenue Chou Courage pour ta fiche Haww


avatar
résistante au gouvernement rosier
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 11/04/2015
Hiboux Envoyés : 10228
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par O. Jill Peverell, Jeu 21 Sep 2017 - 20:39 (#)
MAIS J'AVAIS PAS VUUUUUUUU Chou Chou Chou Chou Chou
J'ai déjà dévoré toute la première partie sorry AMAGAD
Je suis fan de TOUT.
L'épouvantard  HOHOHOHOHOHOHOHOHHO Le caractère, le patronus  SCREAMING  Queen Sou
La suite Please

J'ai trop hâte rolldemort
Rebienvenue boogie


No pain no gain
It's the moment of truth, and the moment to lie. The moment to live and the moment to die. The moment to fight. I do believe in the light. Raise your hands into the sky. When the fight will be done, when the war will be won, lift your hands toward the sun and always remember those you lost.©️ sweet peach

 
Spoiler:
 
avatar
Recherchée par les autorités
Recherchée par les autorités

Répartition : 08/01/2015
Hiboux Envoyés : 340
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Ivy Shacklebolt, Ven 22 Sep 2017 - 0:28 (#)
RE BIENVENUE Twisted

soeur de basou ou pas soeur de basou ? Chou on me tient au courant de rien ici roll



you alone can reignite the constellations
darling, take a deep breath, stand up straight, you have all the strength inside you, you have all the courage burning in your soul, the universe doesn’t have the power to break you because you are made of the sun and the storms and the light, because you are full of faith and power and fury.

avatar
recherchée par les autorités
recherchée par les autorités

Répartition : 07/05/2017
Hiboux Envoyés : 245
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Nollaig S. Rowe, Sam 23 Sep 2017 - 11:04 (#)
rebienvenue Chou
j'approuve tout, que des bons choix dead


la vie est belle

c'était pourtant si clair de finir avec toi, ton sang est le mien, on ne fera plus qu'un. et nous serions invincibles, réussir au moins ça. nous voulions tous les possibles, aussi loin que l'on pourra. la vie est belle aussi cruelle que ça, elle nous ressemble parfois. moi, j'étais né pour n'être qu'avec toi. nous, on y aurait cru, seuls et tristes à la fois. tout ne finira pas juste ici, on y aurait vu que nos sourires et nos joies.
avatar
mischief managed
mischief managed

Répartition : 17/09/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: desperate diseases, desperate cure - Sera
par Serafina N. Lestrange, Dim 24 Sep 2017 - 0:17 (#)
@Ivy Shacklebolt Si, c'est la trèsvilaine grande soeur de Basou Chou

Merci de votre accueil tout le monde Daengelo J'ai hâte d'exploiter ce magnifique scénario qui sera rempli de rebondissement




desperate diseases, desperate cure
you are only protected. Your freedom is a parasite, you rely on the energy of honorable. You who have enjoyed freedom, now you are going to have to pay for your past freedom from your blood.
 

desperate diseases, desperate cure - Sera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition :: Retour à Londres