BELLUM PATRONUM


Version 29
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

« i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
Aller à la page : 1, 2  Suivant
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 25/10/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Oshane Zabini, Jeu 26 Oct 2017 - 18:36 (#)
Oshane Icarius
Zabini
ft. reece king
sang mêlé
Vingt-deux ans
célibataire
hétérosexuel
études de potionniste
corbeau
tendances pro-mangemort
crédit images
   
À propos
Nom: Zabini. Des consonances étrangères manifestes qui ne laissent planer aucun mystère sur l’exotisme de tes origines. Car même le plus crétins des british peut deviner que tes ancêtres ne vivaient pas sur cette île qui t’a pourtant vu naître. Un patronyme tout autant qu’une destinée. Les Zabini sont une exception. Même l’exception qui confirme la règle. Ils construisent leur empire sur les terres britanniques qu’ils comptent bien faire leurs. En un nombre restreint d’années, ils ont pu faire mieux que la plupart des brits pourtant présent depuis des générations et des générations. Unique héritier mâle de la famille Zabini, tu sais que ta voie est de continuer ce glorieux dessein.  Prénom: Le particulier entraîne le particulier. Oshane n’est pas un prénom beaucoup porté au Royaume-Unis. Il est si rare que la plupart du temps, les gens ne savent même pas s’il s’agit d’un prénom de fille ou d’un garçon. Cette ignorance t’as longtemps agacé. Beaucoup agacé. Oshane est un prénom aux conséquences douces, intrigantes qui annoncent la singularité son porteur. Icarius, la version grecque d’Icare. Célèbre figure de la mythologique antique. Le fils qui se pensait plus intelligent que le reste du monde. Le fils qui se pensait si intelligent que cela entraîna sa chute. Le fils qui souhaitait toucher le soleil. Ce second prénom te va comme un gant et comme il est amusant de voir à quel point l’analogie trouve des répercussions aujourd'hui. Âge et Date de Naissance: Ta naissance fut en réalité deux naissances. La première, la tienne. Puis la deuxième, celle de ta moitié. C’était le vingt et un juillet 1961. Aujourd’hui tu as vingt-deux ans, normalement l’âge des possibles. Nature du sang: Pour ton père, la question du sang est une question primordiale. « Les Zabini ont le sang pur ! ». Ça ne fait aucune doute pour ton patriarche. Ou tout du moins, c’est ce qu’il aime prétendre. Mais toi tu n’en as jamais eu la certitude. C’est vrai, après tout, tu ne sais pas grand chose de ta lignée familiale italienne et jamaïcaine. Elle te paraît tellement vaste, tellement lointaine, tellement irréelle. Comment affirmer cette prétendue pureté sans la moindre once de doute ? Ton esprit est bien trop cartésien pour pouvoir affirmer cette prétendue pureté. Tu te trouves bien trop intelligent pour t’imaginer le fruit d’une ligné consanguine censée représenter la pureté. Pourtant, en apparence, tu feins une attirance pour les sangs-pur, leur monde et leur idéologie. Tu as sentis depuis longtemps que c’est ainsi que tu avancerais le plus vite. Situation familiale: Ta situation est quelque peu atypique. Assez atypique pour que tu ne tentes plus de l’expliquer à des étrangers. Merci papa et sa passion dévorante pour les femmes. Mais lorsque tu es obligé de le faire tout de même, tu l’expliques toujours avec les mêmes phrases et la même voix désabusée « mon père a eu plusieurs épouses, dont ma mère avec qui il a pu enfin avoir la perfection qu’il attendait, c’est à dire moi, et ma soeur jumelle. Mais avant ça, il avait eut aussi deux autres filles ». Chez toi, tu as la place du seul garçon. Cela n’a pas toujours été facile de vivre au milieu de tes soeurs et de ta belle-mère, surtout parce que ton père s’est toujours montré plus sévère à ton égard qu’au leur. Si tu t’es toujours montré loyal envers les tiens,en grandissant tu as commencé à voir toutes les failles et les défauts de tes pairs. Ton esprit critique s’est affuté. Aujourd’hui tu nourris une multitude de doutes et d’incertitudes à leurs propos. L'influence qu'ils avaient sur toi commence à te glisser simplement dessus. Miroir du Rised: Depuis tout petit, tu as toujours été plus lucide que les autres, plus perspicace, plus réaliste aussi. Tu as compris avant tout le monde les logiques et les problématiques du monde dans lequel vous grandissiez et au sein duquel tu devrais vivre. Tu as rapidement compris que tes désirs ne seraient jamais satisfait, alors tu n'as jamais essayé de les réaliser. Tu ne t'es pas créé de rêves, pas de désirs. Ce n’est donc pas ton bonheur que tu peux scruter dans le reflet du miroir. Si ton regard se penchait sur cette glace, tu verrais seulement ton double te sourire de toutes ses dents. Tu verrais Jaine être heureuse. Epouvantard: La stupidité et l’ennui. Ton épouvantard prend très simplement ta forme. Tu apparais le regard vide, le cerveau vide. Tu observes sans voir. Tu regardes sans deviner. Tu réfléchis sans comprendre. Ton intelligence est ce que tu estimes avoir de plus précieux dans ton existence, tu estimes donc que ton pire cauchemar serait d’en être privé. Composition de la baguette magique: Ta baguette, celle que tu as acheté à Ollivender sur le Chemin de Traverse lors de ce fameux été mille neuf cent soixante douze, elle est faite de bois de hêtre, mesure trente-deux cm, et possède en son coeur un ventricule de dragon. Tu as eu beaucoup de mal à l’apprivoiser au départ, toujours plus porté sur la théorie que la pratique, vous vous êtes aujourd’hui parfaitement réconcilié. Etudes Suivies: Tu as suivis une scolarité classique pendant ton premier cycle à Poudlard, ne faisant que briller à travers toutes les matières. Lorsqu’il a été question d’entrer en second cycle, ton potentiel intellectuel t’a permit de t’ouvrir toutes les portes que tu souhaitais. Faire un seul et unique choix te semblais totalement impossible tant ta soif de curiosité était insatiable. Tu as donc choisi de suivre l’un des cours considéré comme les plus difficile parmi le  cursus de médecine magique : confection de potion. Cela te convient parfaitement car il s’agit de débouchés dont les débouchés proposent des postes de travail individuel or tu es totalement incapable de travailler en groupe.  Animal de compagnie: Aucun, tu ne trouves pas d’intérêt à t’encombrer d’un être vivant qui ne saurait rien t’apporter d’intéressant. Et puis il y a toujours le stupide chat de ta soeur pour venir t’embêter qu’importe où tu te réfugies dans le château.
Caractère
« Complexe et contradictoire » voilà comment un peu près l’on pourrait résumer ton caractère en deux mots. Lorsque certains inconscients réussissent à intégrer ton cercle d’amis et qu’ils estiment enfin avoir réussi à te cerner, tu fais toujours en sorte de leur donner tord.

En apparence, tu peux paraître implacable, froidement scientifique jusqu’à l’insensibilité, car profondément cartésien et résigné. Il ne s’agit en réalité que des conséquences directes de ton intelligence supérieure. Tu résonnes avec ta tête avant de résonner avec ton coeur. C’est une particularité de ton caractère à laquelle il faut s’habituer si l’on veut réussir à te supporter. Te le reprocher est peine perdue. Lorsque l’on t’observe ainsi, l’on pourrait croire que tu es un être abjecte. Pourtant tu as un sens aigu de la justice et des valeurs morales. Il est souvent très surprenant de voir à quel point tu peux être quelqu’un d’intègre. Ainsi, malgré que tu sois un parfait petit arrogant, tu sauras toujours où trouver la limite. Tu ne feras pas en sorte d’user de ce pouvoir pour faire mal aux plus faibles. Tu es dur mais jamais cruel.

Tu adores apprendre, c’est d’ailleurs ce que tu fais la plupart du temps car ta curiosité n’est jamais satisfaite et tu détestes ne pas savoir. De cela, tu aurais pu devenir un Monsieur-je-sais-tout insupportable, mais tu préfères le silence. Pas forcément par sagesse mais plutôt par arrogance. Enseigner les idiots est loin d’être ta tasse de thé. Tu aimes souvent te vanter d’avoir lu tous les livres de la bibliothèque de Poudlard. En réalité ce n’est pas vrai, car certains ne t’ont pas paru assez intéressant pour que tu daignes de les parcourir.

Aller à l’encontre des règles et des lois n’est pas un problème pour toi et tu t’appliques très souvent à le faire. Comme un genre de passe-temps. Pour tuer l'ennui. Qui sera le plus intelligent, toi ou le concierge à qui tu viens de faire une crasse ? Qui sera le plus intelligent, toi ou ce vendeur à qui tu viens de piquer un article ? Qui sera le plus intelligent, toi ou cet imbécile à qui tu fais croire ton allégeance ?

De plus, tu peux montrer une loyauté sans faille. Pour toi, ressentir est une faiblesse. Il n’est pas question de discuter de cette vérité. C’est pourtant une faiblesse à laquelle tu t’es laissé aller. Tu n’as que peu d’amis, très peu. Mais tu n’as qu’un amour. Ta soeur. Merlin seul sait à quel point elle est tout. Tu donnerais ta vie ou celles des autres pour elle. Jaine est ta seule faiblesse. Mais elle est surtout la faiblesse. Elle est ce que tu aimes le plus au monde. L’idée de la perdre un jour est l’unique chose qui parvient à te plonger dans un état déraisonnable où ton esprit si rigide se liquéfie. La plupart des sentiments que tu peux ressentir sont ceux qui sont lié à sa personne. Sa colère est tienne. Sa tristesse est tienne. Sa joie est tienne.

Tu serais capable de tout pour elle. Elle est ta déraison. D’ailleurs tu fais tout pour elle. C’est pour cette raison que tu t’es rapproché des adeptes de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Ce n’est pas par accointance avec leur idéologie dont tu as déconstruit les bases et le raisonnement des milliers de fois dans ton esprit. Ce n’est pas par soif de pouvoir comme bon nombre de tes camarades. Ce n’est pas par peur comme d’autres. Ce n’est pas non plus pour satisfaire les désirs de ton père comme beaucoup se l’imaginent. Ta vraie et seule motivation, c’est Jaine. La protéger quoi qu’il en coûte, quoi qu’il advienne. Parfois, cette obsession de sa sécurité te pousse à la maintenir quelque peu éloigner même si c’est difficile pour elle, comme pour toi. Tu ne lui dis pas, tu ne lui explique pas tes choix. Elle ne doit pas savoir.

Excepté ta famille, tu n'entretiens que de rares relations avec d'autres personnes, ce n'est pas tant par paresse que par volonté. Tu n'as jamais été quelqu'un de très sociable. Déjà lorsque vous étiez jeune, Jaine était toujours celle qui faisait un tas d'amis et toi qui préférais rester dans ton coin. Aujourd'hui ça n'a pas beaucoup changé. Cependant, tu as quand mêmes quelques relations privilégiés qui te permettent de te comporter parfois comme l'adolescent que tu es au fond. Il n'est pas rare dans ces cas de te voir rire, sourire, blaguer malgré que tu restes toujours bien plus sarcastique que la moyenne avec un type d'humour qui te sois bien particulier.

Une autre des caractéristique de ta personnalité est ta capacité à contrôler tes émotions. Rares sont ceux ayant déjà pu être témoin d’un excès de colère ou de tristesse venant de ta part. Tu fais toujours attention à ne rien laisser paraître. Tu disposes d’un masque de neutralité un peu près la plupart du temps, surtout lorsque tu te trouves en présences de personnes dont tu n’as pas confiance. Tu es méfiant à longueur de temps. Sur les gardes. C’est ce besoin de contrôle et d’auto-défense qui a poussé Oshane a s’intéresser à l’occlumencie. L’idée qu’un autre que lui puisse accéder à tes pensées les plus intimes, à tes réflexions ou à tes sentiments te mit rapidement à te terroriser. Alors dès que tu appris l’existence de cette branche de magie permettant de protéger ton esprit contre les invasions, tu te plongea corps et âme dans sa maîtrise. Il s’agissait pour toi de l’ultime pouvoir dont il avait besoin pour sceller une bonne fois pour toute son armure. La dernière étape avant d’être prêt à te jeter dans le monde.
Patronus
Etait-ce bien surprenant que ton patronus prenne la forme de l’un des animaux les plus intelligent de la planète ? L’un des plus incompris aussi. Le corbeau souffre de sa réputation. Depuis la nuit des temps les corbeaux sont des créatures qui titillent l’ imagination collective. Ces beaux oiseaux au plumage d’un noir ténébreux et au regard perçant sont présents dans bon nombre de légendes, et sont depuis bien longtemps associés à de sombres présages.

Comme bon nombre de tes pairs, tu as vécu l’apparition de ton patrons comme une véritable malédiction au départ. Tu t’es d’ailleurs longuement refusé à lui accorder l’attention qui devait lui être du quitte à vivre des longues périodes de souffrance lorsque tu tentais de t’en éloigner. « Cette sensation va bien finir par s’arrêter » tentais-tu de te convaincre. Au manoir familial ta soeur vivait le même calvaire avec son propre patronus. Tu étais donc certain de ne pas devenir fou.

Tu avais toujours refusé d’avoir un animal de compagnie. Pour toi c’était une perte de temps. Pour toi c’était se mettre des bâtons dans les roues. Alors l’apparition de cet animal avec lequel tu étais interdépendant n’a vraiment pas été quelque chose facile à accepter. L’idée qu’une chose aussi faible puisse avoir accès à tes pensées les plus intimes fut un ravage.

L’agacement a finalement fait place à la curiosité. C’était un phénomène unique, incompréhensible, inexplicable. Ca te rendait fou.

Et puis avec le temps, tu t’es fait à sa présence. Tout comme toi, le corbeau restait la plupart du temps totalement silencieux. Bien rare étaient les instants où il croassait. Tu n’avais donc pas grand chose à lui reprocher. Il passait la plupart du temps à t’observer de son regard si particulier.

Ce corbeau était un peu plus petit que la moyenne. Tu n’étais pas un spécialiste en ornithologie mais cela crevait les yeux. Sa couleur aussi pouvait attirer l’oeil. Sa robe n’était pas noir, en tout cas pas un noir profond. Aux rayons du soleil, il semblait briller de reflets bleutés absolument sublimes. Pourtant tu n’es que peu sensible à la beauté que tu estimes être l’unique

Tu as vu les gens autour de toi commencer à donner un nom à leur patronus. Encore une fois, tu n’en ressentais pas l’envie. Tu n’avais pas envie de te laisser aller à cette expression sentimentale. Ce fut Jaine qui trouva le surnom de ton corbeau. Elle trouvait cela triste que tu le nommes simplement « le corbeau ». Elle a décidé de l’appeler Huginn en référence à la mythologie nordique. Tu ne l’as jamais dit, mais tu as trouvé ça très intelligent. Aux débuts, tu t’es refusé d’utiliser ce surnom, Jaine était la seule à le faire. Encore une fois, tu as fini par céder.  [/b]
   
Pseudo et âge: roamaway  Où as-tu trouvé le forum ? répondre ici Personnage:  Scenario  As-tu un autre compte sur BP ? non Présence: 4j/7j Une remarque ? je suis fall in love  


Dernière édition par Oshane Zabini le Jeu 9 Nov 2017 - 22:35, édité 11 fois
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 25/10/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Oshane Zabini, Jeu 26 Oct 2017 - 18:37 (#)
Histoire
Happiness can be found even in the darkest of times


( SAME BUT DIFFERENT )  monday, 14 april 1967

« stop Oshane stop ! »

Au milieu d’une petite aire de jeu londonienne, tu pousses le tourniquet sur lequel ton double et toi avez jeté votre dévolu. Plus toi que elle d'ailleurs. Mais vous faites toujours tout ensemble. Vous avez six ans. Vous êtes des enfants. Toi tu pousses le tourniquet afin de lui donner une grande vitesse avant de grimper dessus et de profiter de cette force centrifuge qui fera voleter ses cheveux et te fera perdre ton sens de l’équilibre. Tu ris déjà aux éclats. Tu n’écoutes pas Jaine qui, cramponnée, a déjà peur. D’une agile impulsion, tu sautes sur la plateforme de fer. Avec la vitesse, tu dérapes, tu valdingues dans tous les sens. Tu entends de nouveaux cris. Tu as emporté Jaine dans ta chute. Tu te retrouves alors les fesses dans les graviers, éjectée. Tu te relèves rapidement, tu as mal aux genoux et tes paumes te brûlent. Tu frottes les écorchures pour que la douleur s’évapore puis tu relèves le regard vers ta mère. Un sourire aux lèvres. La vitesse. La chute. L’adrénaline. Tu es déjà prêt à recommencer. Tu souris. Pourtant ton regard ne la trouve pas. Ta mère n’est pas sur la banc. Ta mère aide Jaine à se relever à quelques mètres de toi. Des larmes glissent sur les joues de ta jumelle. La peur. L’angoisse. La douleur. Elle n’est pas prête à recommencer. Elle ne sourit pas.
Vous avez six ans. Vous avez toujours tout fait ensemble. Depuis le premier jour de votre vie jusqu’à aujourd’hui. Inséparables. Siamois. Soudés. Indissociables. Mais aujourd’hui vous avez six ans et vous êtes différents.

________________________________________________________


( JOIN THE ? ) friday, 4 september 1972

À venir selon la répartition de la maison.

________________________________________________________


( MR I KNOW EVERYTHING ) tuesday, 8 september 1972

C’est seulement le deuxième jour de cours et tu as déjà réussi à te faire expulser de cours pour la deuxième fois. Quand ton professeur de sortilège - exaspéré - a décidé de mettre à la porte, tu n’as peu eu à réfléchir longtemps du chemin pour rejoindre le bureau de ton directeur de maison. Tu l’avais déjà enregistré la veille et tandis que tes petits camarades parvenaient à se perdre à chaque coin de couloirs, toi tu pouvais te diriger aisément. Tes petits poings serrés dans les poches de ton pantalon d’uniforme tu as ruminé tout le long du trajet. Tu attends sagement après avoir frappé quelques coups distincts contre le bois de la porte. Tu fixes le bout de tes chaussures un peu honteux. C’est le personnage d’un tableau voisin qui t’invita à entrer. A peine avais-tu franchi le seuil que la voix réprobatrice s’élève.

« - Tiens tiens, Monsieur Zabini, qu’est-ce qui me vaut l’honneur ?
- J’ai été renvoyé, dis-tu les doigts noués et en marmonnant dans ta barbe.
- Pouvez-vous vous exprimer de façon audible, je n’ai strictement rien compris. Et approchez-vous, je ne vais pas vous manger. »

La provocation te fit lever le bout du nez pour planter ton regard de garçon effronté dans celui de ton interlocuteur. S'il y a bien une chose que tu ne supportes pas c'est que l'on te prenne pour un idiot. Alors ta voix se transforme pour paraître parfaitement claire. Clairement provocante.

« - Je me suis fait renvoyé de cours.
- Pour avoir encore joué au Monsieur-je-sais-tout ?
- Le sortilège de leviosa est d’une facilité déconcertante, sommes-nous réellement obligé de répété la gestuelle durant trente minutes ? »

Ton professeur savait-il à cet instant à quel point tu allais devenir la source de problème la plus importante qu'il n'aurait que rarement connu ? Probablement pas. Il ne se doutait pas que ce n'était que le début d'un long de bras de fer entre toi et l'ensemble du corps enseignants. Tu deviendrais la bête noire. Toujours à corriger les professeurs. Toujours prêt à les reprendre à la moindre erreur.

________________________________________________________


( I DON'T CARE ) wednesday, 14 february 1977

Quelle plaie que le jour de la saint valentin ...
Non, mais vraiment. Qui avait bien pu être assez stupide pour inventer cette fête imbécile ? C'était la question que tu te posais tous les ans à la date du 14 février. Aujourd'hui tu as quinze ans. Tu trouves cette fête encore plus stupide que les années d'avant. Peut-être que la source de cette frustration se trouve dans le fait que ce crétin de Lewis a reçu une carte de la fille.
Celle que tu aimes bien.
Mais si, tu sais, la blonde. Avec ses grands yeux bleus.
A elle tu peux tout lui pardonner, même de dire des trucs stupides. Même d'être chez les Poufsouffle.
Tu as quinze ans et tu découvres les affres de l'amour.
Peut-être que finalement t'es quand même un peu comme les autres gamins de ton âge. Peut-être que finalement il y a bien un coeur qui bat dans ta petite poitrine.

________________________________________________________


( YES DAD ) sunday, 28 august 1982


Installé dans un fauteuil du salon, tu lisais un ouvrage sur le système solaire jusqu'à ce que l'arrivée de ton père ne t'interrompe. Pénible. Vraiment pénible. Tu lui accordes tout de même l'intention. Ton intention. Il s'installe en face de toi. Tu comprends que c'est important. Grave même peut-être. Tu reposes l'ouvrage à côté de toi. Prêt à écouter. Alors il commence, il s'engage dans un plaidoyer magistral en faveur des serviteurs du Seigneur des Ténèbres. Au premier adjectif pompeux, tu avais compris. Où il voulait en venir. Où il voulait aller. Où il allait t'amener. Tu as vingt ans, tu n'es plus un enfant naïf. Tu as vu la guerre s'installer. Là. Tout autour. Comme si elle était chez elle. C'était logique qu'elle vienne aussi chez toi. Il était logique que ton père veuille se trouver du côté des gagnants. La gloire avant tout. Tu l'as écouté sagement. Tu n'as pas cillé. Tu n'as pas bronché.

« - Tu comprends ?
- Oui père.
- Tu te rapprocheras des fils de mangemorts cette année ?
- Oui père.
- Ne dis rien à tes soeurs.
- Promis. »

________________________________________________________



Dernière édition par Oshane Zabini le Jeu 9 Nov 2017 - 22:39, édité 3 fois
résistante au gouvernement rosier
avatar
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 656
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par L. Charlie de Breteuil, Jeu 26 Oct 2017 - 18:41 (#)
Le jumeaux de notre Jaine Brille Enfin Han! Il va falloir qu'on discute lien toi et moi hihi Et cette fiche est beaucoup trop vide wuuuuut on veut la suite wuuuuut Bienvenue à toi Brille Hug





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 25/10/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Oshane Zabini, Jeu 26 Oct 2017 - 21:58 (#)
Avec grand plaisir pour le lien Daengelo je tente de remplir la fiche le plus rapidement possible ! Et merci beaucoup !
résistante au gouvernement rosier
avatar
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 06/10/2013
Hiboux Envoyés : 12676
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Lethe McKee, Jeu 26 Oct 2017 - 22:10 (#)
zabini Chou bienvenue parmi nous



    you're not my partner, no you're not a part of me. + there's a thumping that's filled with violence, and it creeps in through the walls at night when i can't see happy from sad, good or bad. all i need is silence.
employé du ministère de la magie
avatar
employé du ministère de la magie

Répartition : 27/08/2017
Hiboux Envoyés : 69
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Alekseev S. Gaunt, Jeu 26 Oct 2017 - 22:17 (#)
Le jumeau Han!
J'aime beaucoup ta plume bave bon courage pour la suite de ta fiche Robert47cm


    Take me to hell
    There’s darkness in all of us. Some are just better at hiding it than others.
Élève de gryffondor
avatar
Élève de gryffondor

Répartition : 26/01/2013
Hiboux Envoyés : 4567
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Roshario Brown, Jeu 26 Oct 2017 - 22:27 (#)
zabini Chou
bienvenue parmi nous, et n'hésite pas si tu as la moindre question Brille


perhaps then this is to be your fate in every life you live, every form you take
you will meet a boy ,and you will love him, scars and all, as you have never loved before ✻✻✻ I will stay with you in the middle of the night when those nightmares of yours leave you screaming in the dark; I will talk to you about everything under the sun when circles run under your eyelids and all you wish to do is listen; I will cry with you with your your hand in mine when you think all is lost In darkness; I will listen to you when you tell those monsters inside of you are real.
Résistante au gouvernement rosier
avatar
Résistante au gouvernement rosier

Répartition : 01/12/2016
Hiboux Envoyés : 166
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Rosemary T. Lestrange, Jeu 26 Oct 2017 - 23:38 (#)
bienvenue parmi nous Brille


I FELL IN LOVE WITH A LIGHTNING STORM. I FELL IN LOVE WITH A FALLING STAR. I FELL IN LOVE WITH YOU, AND IT HURTS EVEN MORE. a boy with a smile like lightning. the way it strikes through your spine, electrifying. too easy, to fall in love. too hard, to realize you’ve always been. a boy with a heart like a mosaic, shattered pieces glinting golden in the sunlight, and you, cupping it in your hands, praying you won’t drop it. too hard to be in love, too easy to ignore it, too much, too soon, too fast, too fast, too fast – and then, like lightning, he is gone. turns out the mosaic in your hands was your heart, instead.

résistant au gouvernement rosier
avatar
résistant au gouvernement rosier

Répartition : 21/03/2016
Hiboux Envoyés : 5348
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Kai D. Blumenthal, Ven 27 Oct 2017 - 0:28 (#)
Bienvenue cute


you said that your heart
was no longer soft
but even flowers can grow out from the cracks of stones.
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 25/10/2017
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Oshane Zabini, Ven 27 Oct 2017 - 9:59 (#)
Merci à tous, vous êtes des amours
habitante de londres
avatar
habitante de londres

Répartition : 31/03/2017
Hiboux Envoyés : 960
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Reine C. Lenoir, Ven 27 Oct 2017 - 11:17 (#)
bienvenue ! Brille



I've got the stuff that you want
I've got the thing that you need
I've got more than enough
to make you drop to your knees
'cause I'm the queen of the night


Tin tin tiiiiin !:
 


Élève de gryffondor
avatar
Élève de gryffondor

Répartition : 27/09/2015
Hiboux Envoyés : 589
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par A. Halcyone Londubat, Ven 27 Oct 2017 - 14:48 (#)
le jumeau zabini Chou
bienvenue sur BP Brille


she’s beautiful, she could swallow stars
galaxies, the cosmos and her eyes would still shine with stardust. i like her, mom. i like her so much it hurts ✻  and one day we’ll crash together because you and me, we are made from each other’s ribs and you and me, our hearts are slotted in the other’s chest. the stars only exist to serve as our spotlight, and the constellations, the ancient stories, they have nothing on us. the two of us, blood drenched and ruined but still good with our love so glorious the world restarts at our first kiss
recherché par les autorités
avatar
recherché par les autorités

Répartition : 16/05/2017
Hiboux Envoyés : 142
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par Eachan Reid, Ven 27 Oct 2017 - 18:15 (#)
bienvenue parmi nous Daengelo


“no, not like stars, buddy
more like the end of the world”
if it's true you're gonna run away, tell me where, i'll meet you there ✵ did you see the frightened ones? did you hear the falling bombs? did you ever wonder why we had to run for shelter when the promise of a brave new world unfurled beneath a clear blue sky? the flames are all long-gone but the pain lingers on. goodbye blue sky

élève de serdaigle
avatar
élève de serdaigle

Répartition : 25/03/2017
Hiboux Envoyés : 1283
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par K. Jaine Zabini, Sam 28 Oct 2017 - 13:25 (#)
OMFG, POURQUOI J'AI PAS PREUMSÉ Twisted Twisted
oshane :( my baby :( je suis trop contente que le scénario t'ai plu :(
les passages où tu parles de jaine dans son caractère dead jpp je meurs d'amour.
Citation :
Et puis il y a toujours le stupide chat de ta soeur pour venir t’embêter qu’importe où tu te réfugies dans le château.
AMAGAD
mais je dois avouer que j'ai un peu zappé sombrelune ces derniers temps Hum faudrait que je le balance sur le big bro du coup roll

BREF, TOUT ÇA POUR TE DIRE BIENVENUE Chou Chou
si tu as des questions, mes mps sont ouverts Daengelo
hâte que tu sois validée pour te harceler de rps en tout genre stpplease



✻ ✻ ✻
if you're ready, heart is open, i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever, i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. if you're ready, heart is open, i'll be waiting, come find me. if your star waits, that's what you told me once but tears they come and go, this is us, i'll never get enough. it's taking losing you to know.

résistante au gouvernement rosier
avatar
En ligne
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 11/04/2015
Hiboux Envoyés : 10436
Message Re: « i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )
par O. Jill Peverell, Dim 29 Oct 2017 - 9:24 (#)
Bienvenuuuuue Han! !


 

« i could set this world on fire and call it rain. » ( Oshane I. Zabini )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition