BELLUM PATRONUM


Version 29
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

Where it all ends ; It begins. —Wöden—
Aller à la page : 1, 2  Suivant
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 17/11/2017
Hiboux Envoyés : 6
Message Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Wöden S. Malefoy, Dim 19 Nov - 0:36 (#)
Wöden Serpent
Malefoy
ft. Nikolaj Coster-Waldau
sang pur
42 ans
Mari distant
Pansexuel
Professeur d'Offensive Magique
Lion d'Afrique
Pro-Mangemort
1 m 87
   
À propos
Nom: Malefoy ; Ai-je vraiment besoin de mettre l'accent sur un nom qui sonne déjà aux oreilles de tous? Prénom: Wöden ; Parmi les nombreux noms d'Odin, le père de tout, mes parents m'ont affublé de celui ci. Il n'y pas à se poser de question quant aux espérances de nos parents sur moi. Il fallait bien un être pour suivre Charon sans lui faire d'ombre. Serpent ; Nom d'une étoile et référence au sang Black coulant dans mes veines. Âge et Date de Naissance: 27 Juillet 1941 Nature du sang: Sang-pur à l'instar de la famille Malefoy et Black par extension Situation familiale: Je suis marié depuis quelques années déjà, plus de quinze ans ; Marié et amoureux comme cela devrait être. Marié face à un mur qui ne pose sur moi que des yeux plein de haine et de colère ; Facilement ignorable, difficilement apprécié et pourtant il y a l'orgueil qui reste. On ne connait pas nos grandes familles pour laisser se séparer ses mariages. Je suis père aussi, d'un jeune homme qui aura fêté son Dix-huitième anniversaire en Juin 1980 ; Son dernier. Frère cadet de Charon Malefoy, j'ai toujours été son ombre de par un mental plus posé et plus réfléchis que ses humeurs vives et léthales ; Je suis par extension l'oncle direct de Horus et Éliandre Malefoy. Connaissance désormais assez proche de leur mère.  Miroir du Rised: Si nos plus profonds secrets venaient à être dévoilés, je serais pendu haut et court. Je vois dans ces miroirs un cercueil en terre et des parapluies noirs, je me vois m'asseoir dans le fauteuil du chef de famille Malefoy, Charon déchu au moindre rang de souvenir. J'aime mon frère, pas sa personne. Epouvantard: Comme tout parent perdant la chair de sa chair, je revois éternellement non pas le visage de mon fils mais la lettre annonçant son décès. Ses lignes sont d'or et saignent sur les pages ; Le terme "coupable" barre son travers.  Composition de la baguette magique: Baguette de Saule accompagnée d'une plume de Phoenix ; d'une longueur de 27 cm. Emploi: J'ai longtemps été auror pour le gouvernement, accomplissement enjoué de tout jeune sorcier ayant l'ambition quelconque de se faire un nom. Les aurors sont bien vu et permettaient des échanges faciles avec la communauté magique sans pour autant me tenir au collier à un bureau. Mais je vieillis, le terrain ne réussit pas toujours avec l'âge et je suis désormais professeur d'offensive magique à Poudlard.  Animal de compagnie: Une chouette ; Une épervière boréale du nom de Magus.
Caractère

Qui sommes nous pour tenter de juger quelqu’un sur ce qu’il est? D’aucun diraient de Wöden qu’il est l’un de ces Sang-Purs clichés qui rejettent touts fautes sur les Moldus et les sang Impurs ; Comme si toute son existence ne tournait qu’autour de ce précepte idiot et qu’il n’avait en lui rien d’un individu à part entière.Simple rouage dans un engrenage d’ores et déjà rouillé. D’aucun dirait aussi qu’en tant que cadet de la famille, il ne fut élevé que dans le but de servir de chien de garde à son ainé, lui obéir et se salir les mains lorsque ce dernier ne le souhaite pas. Ombre silencieuse suivant son maître charismatique.
Pourtant, derrière chaque vilain, chaque monstre, il y a une autre vérité qu’on se refuse à voir : Chaque point de vue a raison de son côté et Wöden n’en fait pas exception.

Malefoy dans l’âme il suit depuis toujours les idéaux familiaux, il a grandit au coeur des sang-purs et s’il connait le monde moldu grâce à l’expérience de la vie il la regarde de loin comme on apprendrait à connaître la faune en lisant une encyclopédie. Il a toujours été plus distant, sage peut-être, que ce qu’on attendait d’un second fils. Jamais les caprices n’ont été sont fort et s’il n’hésite pas à passer à l’action quand le besoin s’en fait sentir, il est maître dans l’art de réfléchir afin d’occasionner le moins de dommages possible à ceux qu’il aime.
Wöden a depuis toujours embrassé la cause du Mage Noir, entraîné sans même s’en rendre compte par son aîné, il développa assez rapidement après son arrivée à Poudlard une méprise envers ceux qui n’approuvaient pas les pensées de sa famille. Méprise silencieuse mais palpable. Ce qui fit grandir en lui un désir de protéger sa famille avant lui même et avant tout autre.
Il devint Auror dans ce but, faute de mieux dirait certains, métier qu’il considéra toujours comme une fierté quand il l’exerçait encore ; Il est et aura toujours été quelqu’un pour qui le travail est important et reflète la personne que l’on est. Apprécié à son poste il y devint un homme plus mûr quoiqu’encore trop sanguin, prenant des décisions qu’il jugeait cohérentes quand elles n’étaient pas assez réfléchies, apprenant de ses erreurs ; Parce que derrière l’homme qui croit en l’héritage de son sang, il y a aussi celui qui grandit et monte autour de lui un mur protecteur solide et haut.

Puis il y eut l’accident, le jour où il s’est fait mordre pour une erreur de jugement, pour s’être senti pousser des ailes alors qu’il n’est encore qu’un être humain. L’accident qui envoya une grande part de sa vie en morceaux : Les Sang-purs qui se font mordre ne sont plus aussi bien vu que d’autres. Il réussit à cacher le secret quelques temps avant que sa femme et son frère ne soient au courant ; Il obtint d’eux que l’on garde le secret mais les regards avaient changé, comme lui avait changé sans s’en rendre compte. Impulsivité, réactivité, actes non désiré sont devenus l’appanage de l’homme. Comme si les nerfs étaient à vif et que l’on assénait dessus un coup de fouet. La colère qu’il s’appliquait à dissimuler et transformer en force n’est plus aussi simple à canaliser, comme les loups, son instinct de survie semble parfois prendre le dessus et lui dicter une conduite. Comme si la lune se cachant au derrière des nuages se riait de lui.

Et puisque la vie s'acharne ; La perte de son fils n'aura pas aider les relations de couple de Wöden. Si lui s'accroche encore à sa femme l'inverse n'est plus vrai, il est selon elle le coupable de la mort d'un enfant quoiqu'il n'y soit pour rien sur le papier. Cette épreuve n'aura pas laissé l'homme de marbre puisqu'il tends à ne plus donner de sa personne envers les autres comme il l'aurait fait avant sous couvert de confiance alors qu'il s'agit sans sourciller d'un trouble post-traumatique que lui se refusera toujours à accepter. Après tout les cauchemars n'ont rien de problématique si ce n'est qu'ils réveillent en pleine nuit...
Patronus
Le patronus ; Il fait couler beaucoup d'encre de nos jours et semble faire trembler les êtres autant qu'il les fascinent. J'ai croisé le mien de nombreuses fois... Sous forme de brume la plupart du temps. Le patronus à forme animal nécessite une technique que je ne possédais pas. Peut-être que le jeu n'en valait pas la chandelle, ou que je manquais de motivation...
Puis il y a eut cette mission ; L'enjeux était de survivre, seul, impossible de crier à l'aide ou d'espérer qu'un autre ne vienne aider son collègue auror sans savoir qu'il était là. C'est comme si l'animal avait attendu avec flegme que je me décide enfin. Il est apparu, lueur dans la nuit au pas lourd mais silencieux, créature de dos qui n'aura pourtant pas jeter un seul regard vers moi. J'aurais pu sourire si la situation n'avait pas été à ce point critique. Sourire en pensant aux louanges que l'on donne aux lions, au surnom qu'il porte et qui fait de lui le roi, chef incontesté de la savane. Quelle ironie semblable à une mauvaise blague.

Pourtant le mien n'est pas corporel. C'est sans doute une chance compte tenu des derniers mois. J'ai ouïe dire que des sorciers qui avaient largement mon âge étaient pointés du doigt lorsqu'ils se pavanaient avec leur créature... Je ne mentirai pas en disant être content... Mais je dois avouer que l'idée d'être accompagné par ce que j'ai vu cette nuit là a parcouru mon esprit plus d'une fois. Mais il est sans dire que c'est une décision purement idiote pour rester discret. Que ce soit au Ministère, à Poudlard où dans quelconque endroit magique...
   
Pseudo et âge: 24 ans ; Léonard aka Parnassius PhoebusOù as-tu trouvé le forum ? De longue date  uh !  Personnage: Inventé ; Famille de Sorciers cependant As-tu un autre compte sur BP ? Non Présence: Régulière ; 4/7 Une remarque ? Cette chanson est magnifique, wouala 


« In your name »
What happened to us that we now send our children into the world like we send young men to war, hoping for their safe return but knowing some will be lost along the way. When did we lose our way? Consumed by the shadows swallowed whole by the darkness...
©crackintime


Dernière édition par Wöden S. Malefoy le Sam 16 Déc - 13:19, édité 9 fois
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 17/11/2017
Hiboux Envoyés : 6
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Wöden S. Malefoy, Dim 19 Nov - 0:36 (#)
Histoire
Happiness can be found even in the darkest of times


Il parait que les enfants ont encore la naïveté de découvrir le monde et la chance d’y croire. Je n’ai jamais eut le souvenir d’une quelconque innocence, je n’ai le souvenir d’aucun moment de répit ; Ce sont des mensonges que nous, adultes, nous racontons parce que nous regrettons nos choix et que nous en voulons toujours plus. Je ne fais pas exception à la règle ; Aucun ne le fait et il serait mentir que de dire que nous sommes bien à notre place.

Pourtant lorsque j’étais petit garçon le manoir était un terrain de jeux sans obstacles. J’ai grandis comme tout enfant, je me souviens d’un grand nombre de questions, des réponses de mes parents. Je me souviens de leur protection à notre égard à mon frère et moi, une bienveillance semblable à un oiseau de proie sur sa couvée. Nous avons grandis dans les murs de ce qui semblait alors être si grand que jamais nous n’aurions visité toutes les pièces. Le jardin s’étendait à perte de vue pour des enfants de notre taille et nous nous y sentions en sécurité tout en y apprenant la vie.
Parents et famille de Sang-pur nous ne manquions de rien. J’ai toujours suivit Charon comme un modèle, ils étaient tous fiers de lui, de ses capacités de leader et de sa tête de premier de la classe alors qui n’aurait pas voulu être comme lui. Il jouissait pourtant du nom de premier fils, celui qui aurait un jour la famille à gérer et je l’eus compris bien rapidement. Ce serait mentir que de dire qu’il avait les faveurs de nos parents. Malefoy comme Black portent un intérêt envers leurs rejetons et il serait bien étrange de laisser l’un de ses deux fils derrière.

C’est lui qui profitait de son statut. Plus âgé, indépendant plus rapidement et au sang sans doute beaucoup plus chaud que moi il ne manqua pas de me montrer ce que lui maîtrisait lorsqu’il entra à Poudlard alors que j’étais le nez contre la vitre à attendre de les voir revenir. Une sorte d'idolâtrie que les enfants ont envers ceux qui leur apprennent la vie. Il était mon modèle et je pris rapidement parti d’être l’ombre qui le défendrait bec et ongles si quelque chose venait à mal tourner ; C’est ce que l’on fait entre frères non?

Sans surprise je le rejoignit dans les rangs des serpents, sans surprise pour eux. Je me souviens avoir entendu le vieux chapeau grimacer entre mes oreilles, soutenant que serdaigle n’était pas loin, qu’il serait peut-être plus judicieux de me laisser aller là bas ; Ce fut l’un de mes premier secret, reçu par Charon avec triomphe comme s’il s’attendait à ce que je ne le rejoigne pas…
J’avais peut-être les bases de la magie mais je mis à coeur de réussir aussi bien que possible, voler peut-être un peu la vedette à mon aîné, avoir la fierté de lui passer devant quand nous rentrions à la maison tout en ignorant ses regards sombres… Charon n’a jamais eut le coeur dont j’avais hérité et si je suis son frère, il m’est parfois arrivé de me demandé s’il me considérait comme tel.


L’école derrière nous, nos chemins se séparèrent mais continuaient sur la même voie ; Devant moi un Ministère semblable à une forteresse inviolable, géant aux airs pompeux de ceux qui surveillent et font tourner le monde magique. Mon nom aida sans doute à installer un climat à la fois agréable pour moi et de respect pour eux. Notre nom est souvent regardé de travers mais nous sommes droits et ils remarquèrent rapidement que le jeune auror en devenir respectait ses paroles. Les premières années n’ont jamais rien de très folkloriques jusqu’à ce que vous soyez hisser plus haut dans votre hiérarchie. J’avais alors des collègues suivant mes ordres lors des missions, un poste où le respect planait. Un signe de tête en guise de bonjour, des Monsieurs plutôt que Jeune Homme ;
J’avais fondé une famille, mon épouse travaillait elle aussi au coeur du Ministère et j’ai toujours soupçonner mes parents de la préférer à moi, belle, de bonne conversation, elle semblait jurer avec mes silences et mon air toujours pensif ; Nous étions une balance parfaite et réussit. Deux sang-purs, quoi demander de plus? Je rentrais le soir pour retrouver non plus des parents mais ce qui devint ma famille, ceux sur qui Charon Malefoy n’avait pas à porter son regard toujours si froid. Il aurait eut vingt ans cette année. Le temps ne s’arrête pas pour vous attendre il ne l’a jamais fait.

Qui de mieux placés que ceux déjà présent au coeur d’une institution pour l’observer? Ils ont déjà le recul, la reconnaissance et la confiance de ceux qui les entoure. C’était il y a onze ans lorsque j’ai pris la marque ; Je n’ai jamais douté, plus le temps passait plus je voyais ce monde que l’on m’avais enseigné se tâcher des décisions des autres, ceux qui ont peur de disparaître parce qu’ils se savent en danger. Les animaux faibles ne survivent pas lorsque viennent les grandes extinctions…
Il ne s’agissait pas là d’une double vie ; Je tenais toujours parole avec les autres, rien ne changeait si ce n’est que l’allégeance avait changé… Ou du moins s’était-elle affirmée.

Puis vint l’accident. Presque dix ans sans bavures, on se sent pousser des ailes. Presque dix ans et un seul faux pas peut tout faire déraper. Nous avions pour mission de récupérer un lycanthrope qui semait la pagaille depuis plusieurs mois dans les alentours de Londres, un marginal, un chien à abattre qu’on nous demandait de ramener entier ; Ce genre de mission qui couple la commission des animaux magiques aux aurors pour des raisons de sécurité. Avais-je alors eut cette innocence d’enfant, cette naïveté de pouvoir faire cavalier seul? J’étais à l’aube d’être promu et mon égo m’avait guidé plus que ma raison.
Se retrouver nez à nez avec un loup sous la lumière blafarde de la lune a quelque chose d’incroyable ;Un mauvais cauchemar ; Vous cessé de respirer tout en sachant qu’il est là, au dessus de vous accompagné de son souffle chaud, griffes contre votre peau s’enfonçant comme un couteau dans un simple morceau de viande. Si j’eus la chance de ne me faire mordre au visage, je traîne encore aujourd’hui la longue cicatrice qu’une mâchoire laissa en se refermant sur mon flanc.

Le secret resta mien longtemps. Il suffit de falsifier quelques rapports, quelques mémoires pour des broutilles. Le plus dur fut de le garder loin de ma famille… Il fit d’abord pression en parlant de ma femme lorsqu’il apprit ; Charon possède un coeur mais il est fait de granit ; Il me proposa de racheter mon erreur en l’utilisant à bon escient sans une seule fois se dire que je pourrais me proposer moi même, non, l’idée venait de lui et moi je n’étais que coupable de l’avoir caché pendant trop longtemps. J’ai encore l’impression aujourd’hui que son regard à changé ; Les loup-garous sont loin de faire l’unanimité au coeur de notre famille.

Il fallut du temps avant que le Lord et les Mangemorts ne commencent les véritables hostilités, du moins ne les mettent à exécution avec plus de ferveur ; La première fois je réussis à éloigner ma progéniture du champs de bataille… La seconde fut mon erreur. J’ai fallis pour la seconde fois cette année là ; Alors en perfectionnement pour le métier de professeur qui devait succéder à mon ancien rôle d’auror je n’étais pas là lorsque le train dérailla en direction de Poudlard ; Je n’avais pas été mis au courant. On dit que le coeur d’un parent se détruit à la mort de son enfant, qu’il peut le sentir de l’autre bout du monde… Jamais je n’ai ressentis le moindre tremblement avant d’apprendre la nouvelle. À ce moment là seulement la lame s’abattait sur ma nuque, froide et rapide ; Sans bavure.
Elle eut raison lorsqu’elle hurla que j’avais tué son fils, elle eut tord de penser que ce n’était plus le mien quand les larmes glissaient sur ses joues ; dix-huit ans de vie n’ont rien de suffisant. Pourtant si elle me tenait pour responsable, si moi même je me pensais coupable, il ne faisait aucun doute sur le fait que la raison de cet accident ne portait pas notre nom ; Elle venait de tout ceux qui montaient dans les wagons sans rien avoir à y faire. D’un rejet naissait une colère et une haine silencieuse ; Aujourd’hui c’était peut-être moi l’animal à abattre.

Si je vins à en vouloir aussi à notre camp d’avoir laisser mourir les nôtres, je pris le parti de faire comme je l’avais jadis fais : Monter en grade, gagner leur confiance et avoir gain de cause lorsque j’élevais la voix. Charon n’avait pas à être le grand favoris. Pas lorsque je pouvais voir l’égard offert à ses enfants quand d’autres perdaient les leurs…
J’avais perdu ma femme dans la bataille, partageant sa maison mais plus son coeur ; Nous devions continuer de faire comme avant et elle s’en rends très certainement compte cependant les semaines sans pouvoir accrocher son regard sont interminables. C’est peut-être cela qui me poussa, sous couvert d’excuse, à accepter le poste de Professeur à Poudlard en Septembre dernier ; Je pouvais ainsi veiller sur ceux qu’il reste. Le climat ambiant semblait leur sourire et il aurait été idiot de ne pas profiter de ce chaos silencieux que l’on cherche à camoufler aux yeux de tous.


« In your name »
What happened to us that we now send our children into the world like we send young men to war, hoping for their safe return but knowing some will be lost along the way. When did we lose our way? Consumed by the shadows swallowed whole by the darkness...
©crackintime


Dernière édition par Wöden S. Malefoy le Sam 16 Déc - 13:15, édité 1 fois
employée du ministère de la magie
avatar
employée du ministère de la magie

Répartition : 11/08/2015
Hiboux Envoyés : 1259
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Euphrasie D. Malefoy, Dim 19 Nov - 0:41 (#)
Brille Han! SCREAMING Queen Sou Twisted DYDYDYSFIYIDl

Malefoy en force Nih

On va pouvoir détrôner les Rosier siffle Daengelo

Bon courage pour ta fiche Daengelo j'ai vraiment hâte de lire ca et de pouvoir rp avec toi roll

(Wöden plus jeune qu'Euphrasie HOHOHOHOHOHOHOHOHHO Hen ! je vais t'avoir à l'oeil Hen ! )


    Soldier of purification    
    Let us accept the sacrifices of our daily life, this slow martyrdom which purifies our world. Let us accept to create the new era.
préfet-en-chef de Poufsouffle
avatar
préfet-en-chef de Poufsouffle

Répartition : 19/09/2013
Hiboux Envoyés : 5405
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Alexandre E. Queen, Dim 19 Nov - 1:30 (#)
Que dalle wuuuuut les Rosier regnent en roi HOHOHOHOHOHOHOHOHHO
Ceci dit bienvenue chez nous Brille hate de te lire !


résistante au gouvernement rosier
avatar
En ligne
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 683
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par L. Charlie de Breteuil, Dim 19 Nov - 9:38 (#)
Nikolaj en Malefoy dead Et puis à ce que je vois tu as toujours de l'inventivité dans les prénoms bave
J'aurais une madame à te balancer dessus hihi

Rebienvenue à toi Brille





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
habitant de londres
avatar
En ligne
habitant de londres

Répartition : 13/11/2017
Hiboux Envoyés : 48
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par James C. Straton, Dim 19 Nov - 10:27 (#)
Je ne peux qu'applaudir ce choix de prénom Brille
Bienvenue ! GAGA


ᛁ ᚸ ᚸ ᛏ ᚱ ᚨ ᛋ ᛁ ᛚ

Striving to live the ordinary life in a non-ordinary way.
Résistante au gouvernement rosier
avatar
Résistante au gouvernement rosier

Répartition : 01/12/2016
Hiboux Envoyés : 179
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Rosemary T. Lestrange, Dim 19 Nov - 10:45 (#)
rebienvenue cute


I FELL IN LOVE WITH A LIGHTNING STORM. I FELL IN LOVE WITH A FALLING STAR. I FELL IN LOVE WITH YOU, AND IT HURTS EVEN MORE. a boy with a smile like lightning. the way it strikes through your spine, electrifying. too easy, to fall in love. too hard, to realize you’ve always been. a boy with a heart like a mosaic, shattered pieces glinting golden in the sunlight, and you, cupping it in your hands, praying you won’t drop it. too hard to be in love, too easy to ignore it, too much, too soon, too fast, too fast, too fast – and then, like lightning, he is gone. turns out the mosaic in your hands was your heart, instead.

résistante au gouvernement rosier
avatar
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 11/04/2015
Hiboux Envoyés : 10584
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par O. Jill Peverell, Dim 19 Nov - 10:54 (#)
Bienvenue sur BP Han! Très bons choix Daengelo !


élève de serdaigle
avatar
élève de serdaigle

Répartition : 25/03/2017
Hiboux Envoyés : 1301
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par K. Jaine Zabini, Dim 19 Nov - 11:03 (#)
bienvenue sur bp Chou
je ne peux qu’approuver ce choix de bouille, et j’aimerais bien te lancer un de mes dc dessus love



✻ ✻ ✻
if you're ready, heart is open, i'll be waiting, come find me. if you're searching for forever, i'll be waiting, come find me. i can see you, you're in the darkness blinding lights right where your heart is. if you're ready, heart is open, i'll be waiting, come find me. if your star waits, that's what you told me once but tears they come and go, this is us, i'll never get enough. it's taking losing you to know.

Élève de serdaigle
avatar
Élève de serdaigle

Répartition : 23/08/2017
Hiboux Envoyés : 73
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Thalia D. Selwyn, Dim 19 Nov - 13:17 (#)
je reposte simplement pour dire que les crédits images dans la fiche ne sont pas optionnels, si tu veux indiquer la taille de ton personnage il faudra le faire ailleurs Daengelo


YOU SPIN STARS INTO BLACK HOLES
you drive monsters to extinction. you breathe blood and wake up screaming. you cough on leaves and fall asleep dreaming. flowers are pretty in the same way you are – bursts of beauty covering up fault lines and butterflies pulling hurricanes to shore. you press thorn-tipped fingers into your ribs, twist and tug and pull out burning red. you wear vengeance like a crown; you wear crowns like they’re swords.
résistant au gouvernement rosier
avatar
résistant au gouvernement rosier

Répartition : 21/03/2016
Hiboux Envoyés : 5625
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Kai D. Blumenthal, Dim 19 Nov - 14:38 (#)
re bienvenue cute


you said that your heart
was no longer soft
but even flowers can grow out from the cracks of stones.
employée du ministère de la magie
avatar
employée du ministère de la magie

Répartition : 17/09/2017
Hiboux Envoyés : 24
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Serafina N. Lestrange, Dim 19 Nov - 20:07 (#)
Au plaisir de lire la suite, bienvenue M. Malefoy Daengelo il va nous falloir un lien.




desperate diseases, desperate cure
you are only protected. Your freedom is a parasite, you rely on the energy of honorable. You who have enjoyed freedom, now you are going to have to pay for your past freedom from your blood.
recherché par les autorités
avatar
recherché par les autorités

Répartition : 16/05/2017
Hiboux Envoyés : 153
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Eachan Reid, Lun 20 Nov - 20:29 (#)
(re)bienvenue parmi nous Daengelo


“no, not like stars, buddy
more like the end of the world”
if it's true you're gonna run away, tell me where, i'll meet you there ✵ did you see the frightened ones? did you hear the falling bombs? did you ever wonder why we had to run for shelter when the promise of a brave new world unfurled beneath a clear blue sky? the flames are all long-gone but the pain lingers on. goodbye blue sky

résistante au gouvernement rosier
avatar
résistante au gouvernement rosier

Répartition : 30/08/2016
Hiboux Envoyés : 322
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Fae Nimerys, Mer 22 Nov - 4:28 (#)
Rebienvenue


do no harm, take no shit
you can't stay in your corner of the forest waiting for others to come to you. ▬ you have to go to them sometimes.
Élève de gryffondor
avatar
En ligne
Élève de gryffondor

Répartition : 26/01/2013
Hiboux Envoyés : 4598
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Roshario Brown, Dim 26 Nov - 21:45 (#)
coucou Daengelo
étant donné que ta fiche a été postée il y a une semaine ou plus, il ne te reste plus que jusqu'au lundi 3 décembre pour la terminer Potté n'hésite pas à demander un délai si besoin Brille

et rebienvenue cute


perhaps then this is to be your fate in every life you live, every form you take
you will meet a boy ,and you will love him, scars and all, as you have never loved before ✻✻✻ I will stay with you in the middle of the night when those nightmares of yours leave you screaming in the dark; I will talk to you about everything under the sun when circles run under your eyelids and all you wish to do is listen; I will cry with you with your your hand in mine when you think all is lost In darkness; I will listen to you when you tell those monsters inside of you are real.
Contenu sponsorisé
Message Re: Where it all ends ; It begins. —Wöden—
par Contenu sponsorisé, (#)
 

Where it all ends ; It begins. —Wöden—

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition :: Retour à Londres