BELLUM PATRONUM


Version 33

Nouvelle année, nouvelle version installée ainsi que sa flopée de nouveautés !
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques Phénix et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

édition numéro 5 (30.12.1983)
pnj - we are all subjects to the fates
avatar
Répartition : 26/04/2013
Hiboux Envoyés : 385
Message édition numéro 5 (30.12.1983)
par No one, Sam 23 Déc - 17:31 (#)
Daily Protest
édition spéciale du 30 décembre 1983
L'imposteur est mort ! La rumeur qui circulait dans le monde sorcier est dorénavant confirmée : Amos Rosier, ministre de la magie britannique depuis fin Octobre 82 a été assassiné dans la matinée du 29 décembre 1983 dans son propre bureau au ministère de la magie. L’auteur de cet acte reste encore méconnu mais nos sources nous confirment qu’il s’agirait bien d’un homme de la cinquantaine, auparavant aperçu parmi les fugitifs dits « extrémistes » les mêmes qui seraient à l’origine de la prise d’otages au chaudron baveur la nuit du 31 octobre 1983.
Retour sur les 14 mois du gouvernement Rosier :
Depuis son élection au ministère, les décrets n’ont cessé de pleuvoir au sein de la communauté sorcière, la majorité d’entre eux étant considérés comme une atteinte au droit du sorcier, un renforcement de la politique de discrimination envers les sorciers ‘impurs’ et un danger pour le maintien de l’ordre et de la paix dans le monde magique britannique. Plusieurs centaines de sorciers ont été contraints d’abandonner leur travail et fuir leurs habitations car ils craignaient pour leur sécurité. Plusieurs dizaines d’entre eux seraient aujourd’hui décédés.
On ne se réjouira jamais de la mort d’une personne, mais celle d’Amos Rosier semble apporter comme un souffle de soulagement pour les populations opprimés par l’ancien gouvernement. La mise en place du dernier décret en est d’ailleurs la preuve, rendez-vous page 13 de ce numéro pour découvrir notre analyse de l’abrogation des quinze derniers décrets mis en place par le gouvernement Rosier.

RÉSISTANCE OU DÉCHÉANCE ? Nous vous en parlions déjà dans notre dernier numéro, et il semblerait désormais que les quelques sorciers fugitifs à l’origine de la prise d’otage du chaudron baveur seraient en train de gagner en influence au sein de la communauté sorcière. Le Daily Protest étant une gazette non censurée créée par et pour la résistance, nous n’avons jamais caché notre opposition aux mesures prises par le gouvernement. Mais à l’heure où, au sein même de la résistance un groupuscule d’extrémistes semble diviser les avis, la question qui se pose alors est de savoir où se trouve la limite entre résistance et acte de revanche.

Poudlard est libre ! Ces nouvelles qui vont chambouler notre monde ne doivent pas nous faire oublier nos propres objectifs. Aujourd'hui-même, des volontaires de l'ordre et de la Résistance ont mené ensemble une action prévue de longue date contre Poudlard. Nous avions pris Pré-Au-Lard cet été dans le but de nous rapprocher de l'école - l'un des points central de notre pays. Nous nous devions de la reprendre, les rumeurs qui nous provenaient de l'intérieur étant toutes plus mauvaises les unes que les autres. Cette opération n'était cependant pas prévu immédiatement mais nos dirigeants ont du la précipiter à l'annonce du dernier décret du Premier Ministre, rendant le remède obligatoire. Nous savons tous comment ils l'ont mis en place, testé, nous savons tous quels sont nos camarades qu'ils ont traumatisé pour réussir à créer leur soi-disant vaccin. Ils ont peur des patronus, et parce qu'ils en ont peur ils ont décidé de faire en sorte de les supprimer complètement, sous couvert de guérir ceux atteint par la peste !
Et qui sait si, plus tard, ils n'auraient pas forcé ce vaccin dans la gorge de jeunes gens n'étant même pas atteint, simplement pour faire disparaître la créature le protégeant ?
Nous devions faire quelque chose, et nous l'avons fait. Poudlard est libéré et, même si ça n'était pas prévu, la chute du ministère ne pourra certainement que nous aider à remettre en place une société correcte, avec des décrets qui ne nous brimerons plus, qui ne nous forcerons plus à nous cacher comme des criminels. L'avenir nous appartient désormais, c'est à nous de faire en sorte de changer les choses dans notre sens !

Page 14, une étude du possible futur gouvernement entre Sang pur, Résistance et Ordre, Extrémiste, qui sont les plus à même de nous diriger ?
Page 15, un sondage, auriez-vous préféré que le remède des Disciples continuent à être distribué ? Pour ou contre les Patronus ?


HJ: Nous rappelons que peu de gens ont connaissance de ce journal, souvent c’est parce qu’ils sont en lien eux-même avec la résistance. Si votre personnage est enfermé dans sa bulle, loin de tout signe de résistance ou de mise en garde, il est peu probable qu’il voit cette édition et il est donc plus probable qu’il fasse confiance au gouvernement.

Ce journal doit demeurer secret. La prochaine édition se présentera sous une forme différente, soyez vigilant. La Résistance.
 

édition numéro 5 (30.12.1983)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Annexes :: Le Kiosque à Journaux Sorciers :: Daily Protest