BELLUM PATRONUM


Version 32

Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
Les Serpentards et Gryffondors sont fermés actuellement. Merci de favoriser les deux autres maisons.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques du FLM et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

LA GAZETTE DU SORCIER - à l'aube de 1984 : la guerre, c'est la paix
pnj - we are all subjects to the fates
avatar
Répartition : 26/04/2013
Hiboux Envoyés : 382
Message LA GAZETTE DU SORCIER - à l'aube de 1984 : la guerre, c'est la paix
par No one, Sam 23 Déc - 17:34 (#)
Le sorcier du soir
édition du 30 Décembre 1983
Informations de dernière minutes : Le chaos frappe la société sorcière !  Le ministère bruisse de rumeurs toutes plus différentes les unes que les autres, mais à force d’insistance et de persuasion, notre reporteur a réussi à avoir le fin mot de l’histoire. Amos Rosier a été assassiné dans la matinée d'hier, le 29 Decembre. Son corps a été découvert par sa secrétaire alors qu’elle lui portait les dossiers qu’il aurait dû traiter dans la journée. Tout porte à croire que le coupable serait un sorcier d’âge mur, se revendiquant extrémiste et dont le but serait de faire s’écrouler le Gouvernement actuel. Pourquoi ? Fragiliser la société déjà instable ? Tenter de forcer un renouveau que les Traditionnalistes Sang pur refusent corps et âme ? Après la prise d’otage qu’il y a quelques semaines, il semblerait que ceux que nous nommions entre nous, la Résistance, ait décidé de passer à l’étape supérieur en frappant violemment au cœur même de notre société.

Poudlard, siège ou libération ? L’ordre frappe à son tour ! Mais ça n’est pas tout ! Si un porte parole représentant la Résistance et l’Ordre du Phoenix insiste et répète qu’ils ne sont en rien responsable du meurtre de notre Premier Ministre, cela ne les a pas empêché d’attaquer Poudlard. En effet, alors que la panique envahissait les hautes instances, Poudlard était pris d’assaut par des sorciers se revendiquant de ces groupes considérés comme rebelles. Nombres d’élèves étaient encore présent et si une partie n’a pas participé au combat, certains ont tenté de sortir leur baguette pour défendre leur camarades… La question qui se pose cependant est la suivante. Contre qui les défendaient-ils ? Contre certains membres de l’équipe professorale – d’autres rumeurs parlent de Doloris distribués comme punition ! – ou contre les attaquants, peut-être alors vu comme des libérateurs ? Cela s’est produit il y a trop peu de temps pour que nous puissions vous donner plus d’informations fiables, mais nous pouvons déjà assumer que certains étudiants sont blessés et que nous déplorons la mort de la Directrice qui remplaçait Albus Dumbledore, Lucretia Bones. Son corps aurait été découvert après la bataille ; au beau milieu des débris d’une armure qu’elle aurait heurté lors d’une chute peut être fatale ; même s’il est encore impossible d’en savoir les causes : Accidentelles ou volontaires ? Certains parlent d’une rébellion de Poudlard lui-même contre sa dirigeante et d’autres envisagent le fait que l’Ordre ait du sang sur les mains.
L’école est fermée, nous empêchant ainsi d’en savoir plus et les étudiants ont été évacué hors du bâtiment, beaucoup arborant une attitude choquée et inquiète. Ils étaient cependant encadrés avec fermeté et douceur par les membres les plus anciens de l’équipe professorale, ceux qui étaient déjà présent du temps de Dumbledore.


Peu des professeurs engagés récemment ont été aperçu. Aucun communiqué n’a été dispensé à la presse mais la Gazette se tient prête à vous informer dès que nous en savons plus ! Et maintenant ?  Poudlard attaqué, sa directrice tuée, les élèves renvoyés, le ministère assassiné… Que va devenir notre monde ? Il semble précipité d’émettre des certitudes mais nous pouvons cependant parler en hypothèse, relater les rumeurs. Au sein même du ministère, il semble compliqué au vue des catastrophes qui se sont enchainées de déclencher de nouvelles élections. Il semblerait que certains groupes se soient réveillés et briguent la première place sans demander l’avis de la population sorcière et nous pouvons certainement déjà assurer que les semaines qui vont suivre vont être lourdes en rebondissement. De nombreux sang-pur se mettent en avant, prétendant que leur connaissance des rouages de la politique sorcière les rend meilleurs que d’autres pour cette place, d’autres sorciers veulent privilégier du sang neuf et il semblerait que tous se tirent des sorts dans les jambes.
Quid des décrets de feu le ministre Rosier ? Du dernier à être entré en vigueur – pour rappel, l’obligation pour les sorciers possédant un patronus corporel et étant malade à se faire vacciner ? Quid des sorciers déclarés ennemi du gouvernement ? Certains assurent qu’ils vont être gracié, d’autres qu’ils méritent malgré tout un procès. L’avenir semble profondément incertain et instable pour notre monde et il est clair que nos politiques ne vont pas améliorer les choses dans les jours à venir. Il est cependant certain que le 29 Décembre restera un jour sombre dans notre histoire.
Malgré tout, soyez sûr que votre journal sera le premier à vous tenir au courant, la liberté de la presse ne saurant jamais être muselée bien longtemps !

Articles rédigés par Sanzé I. Tassion, photographie prise par George De La Vertemontagne
 

LA GAZETTE DU SORCIER - à l'aube de 1984 : la guerre, c'est la paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Annexes :: Le Kiosque à Journaux Sorciers :: La Gazette du Sorcier