BELLUM PATRONUM


Version 32

Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
Les Serpentards et Gryffondors sont fermés actuellement. Merci de favoriser les deux autres maisons.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques du FLM et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

Article 5 - Statuts de sang et discriminations
pnj - we are all subjects to the fates
avatar
Répartition : 12/03/2011
Hiboux Envoyés : 1251
Message Article 5 - Statuts de sang et discriminations
par Albus Dumbledore, Mer 24 Jan - 12:24 (#)
Statuts de sang et discriminations
happiness can be found even in the darkest of times
Sur BP, nous reprenons l’idée de pureté des sangs que JK Rowling a présenté dans sa saga. Dans notre univers, elle a une importance capitale, étant inscrite dans les mœurs des sorciers et ayant un impact sur les intrigues du forum. Cependant, nous avons établi nos propres critères sur ce qui fait d’un sorcier un individu au sang-pur, ce pourquoi nous vous conseillons de lire ce qui suit, même si vous êtes familiers avec Harry Potter.

Les statuts de sang
Moldu - Un moldu est une personne sans pouvoirs magiques. La plupart des moldus ne connaissent pas l'existence de la magie, cependant les moldus connaissant l'existence de la magie sont souvent des proches de sorciers ou sorcières. Les moldus sont les seuls de cette liste à ne pas être jouables sur le forum.

Né-moldu - Un né-moldu est un sorcier né de deux parents Moldus. Il découvre sa nature à l’apparition de ses pouvoirs, puis à la réception de sa lettre d’admission à Poudlard à son onzième anniversaire. Il y a forcément un gène de sorcier dans la famille d'un né-moldu. Cela peut sauter plusieurs générations.

Sang-mêlé - Un sorcier est dit de sang-mêlé lorsqu’il y a au moins un moldu ou un né-moldu dans les quatre générations le précédant et s’il a au moins un parent sorcier.

Sang-pur - Un sorcier sang-pur a au moins un parents de sang pur et un parent de sang pur ou mêlé, sous certaines conditions (voir plus bas).

Hybride - Les hybrides sont des humains avec au moins un parent n'étant pas humain, bien que les sorciers ayant un ancêtre non-humain sont aussi considérés comme des hybrides. Ils sont très rares et ont les traits des deux espèces, telle que la capacité d'utiliser la magie et des caractéristiques propres à la créature magique. Les sorciers hybrides sont considérés comme ayant le sang mêlé, de part le fait qu’un de leur parent ou ancêtre n’est pas sorcier ni même humain. Leur sang peut être purifié éventuellement, suivant le même modèle que les sorciers (voir plus bas).

Cracmol - Un cracmol est une personne née d'au moins un parent sorcier mais qui est dépourvue de pouvoirs magiques. Ce sont des cas très rares car la magie est un gène dominant et résistant. Les cracmols ne sont pas admis à Poudlard en tant qu'élèves. Un cracmol n'est pas un moldu, il a une connaissance du monde magique que le moldu n’a pas. Par exemple, à la grande différence des moldus, les cracmols, bien qu'incapables de voir des Détraqueurs, ont assez de connaissances en magie pour identifier leur présence. Ils peuvent également voir les failles de charmes et éventuellement voir au travers, comme celui appliqué sur Poudlard pour le faire paraître comme étant des ruines aux yeux des moldus. Le sang d’un cracmol est toujours considéré comme pur ou mêlé dépendant de ses parents mais il ne pourra pas donner naissance à un enfant considéré comme pur. Un cracmol né-moldu est par définition impossible.

Purification du sang
Un enfant d’un sorcier sang-mêlé est pur lorsque l’autre parent est pur et que l’arbre généalogique du parent mêlé ne contient aucun né-moldu ou moldu depuis cinq générations. En d’autres termes, le dernier moldu ou né-moldu doit remonter à ses arrières-grands-parents pour qu’un sorcier sang-mêlé donne naissance à un sorcier au sang purifié. Certaines familles de sano-pur très anciennes et conservatrices contestent qu’il ne faut que des sorciers sang-pur dans un arbre généalogique pour donner un héritier sang-pur, bien qu’elles soient pour la plupart incapables de prouver que c’est le cas du leur.

Hiérarchie des sangs
La pureté du sang a une importance particulière pour certaines familles et individus, bien qu’elle ne soit qu’une construction sociale du monde magique, la génétique ne prouvant aucune différence entre un né-moldu et un sang-pur. Les sorciers traditionalistes de sang pur veille à la préservations de la pureté de ce sang et sont connus pour la grande majorité comme se plaçant au-dessus du reste, appelés impurs. Pour ces traditionalistes, les sorciers au sang pur sont les véritables héritiers de la magie, les plus légitimes à la pratiquer, tandis que les sang-mêlé sont des sorciers au sang souillés et donc moins dignes d'utiliser la magie. Les nés-moldus, quant à eux, ne sont pas considérés comme légitimes à faire de la magie et le terme sang-de-bourbe est souvent utilisé comme insulte à leur encontre. Les cracmols sont eux considérés pour beaucoup comme du gâchis de potentiel ou même des erreurs et de nombreux cracmols sang-pur sont délaissés après leur onzième anniversaire et livrés à eux-mêmes a l’âge adulte. Les hybrides, enfin, connaissent également de nombreuses discriminations de la part des sorciers humains, bien que certains comme les hybrides gobelins en subissent plus que d’autres, comme les hybrides vélanes (plus de détails les concernant peuvent être trouvés dans le sujet sur les particularités magiques).  
La loi, elle, tend à ne faire aucune différence entre ces individus mais il arrive sous certains régimes plus extrémistes qu’il y ait une discrimination l’égale envers ceux appelés impurs.  

Autres formes de discriminations dans le monde magique
Racisme - Bien qu’il soit prévalent dans le monde moldu, le racisme n’a aucune place dans le monde magique, si ce n’est de la part de certains sorciers ayant eu une éducation moldue. La valeur d’un sorcier étant plutôt placée sur le pureté de son sang, sa couleur de peau n’a elle jamais eu d’importance dans la société magique, surtout pour les sorciers n’ayant aucune influence moldue.

Sexisme - Malheureusement, le sexisme reste un problème au cœur des familles traditionalistes de sang pur. La préservation de la pureté du sang étant de grande importance, il est attendu des femmes qu’elles se marient rapidement à un sang-pur et aient des enfants, avant de principalement s’occuper de ces derniers (bien qu’il soit tout de même bien vu pour une mère sorcière d’avoir une carrière). Les garçons sont préférés car considérés comme héritiers pouvant faire perdurer le nom et les chefs de famille sont généralement des hommes. Des mariages sont souvent arrangés entre familles pures pour former des alliances et préserver le sang. En dehors de cela cependant, les femmes sorcières n’ont pas moins d’opportunités que les hommes d’accéder aux postes de pouvoir.  

Hétérosexisme - A l’instar du sexisme, l’hétérosexisme (système de comportements, de représentations et de discriminations favorisant la sexualité et les relations hétérosexuelles; il peut comprendre la présomption que chacun est hétérosexuel et qu’il s’agit de la seule norme par conséquent supérieure) est surtout observé dans les familles traditionnalistes, où les relations homosexuelles restent très taboues car elle ne sont pas considérées comme pouvant produire un héritier. Dans la société magique en général, l’acceptation des personnes LGBTQ+ en est au même stade que la société moldue des années 80, c’est à dire que les sorciers ont de plus en plus conscience de la complexité des orientations et identité sexuelles mais il reste du chemin à faire pour les débarrasser de tous leurs préjugés et aprioris.

Pour ce qui est du reste, les choses sont relativement similaires à ce que connaissent les moldus, les sorciers ayant autant de mal que les moldus à accepter tout ce qui sort de la norme que la société leur impose. Bien sûr, tout cela dépend chaque famille et chaque individu, chacun pouvant être plus ou moins tolérant que d’autres.
 

Article 5 - Statuts de sang et discriminations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Administration :: Mode d'emploi pour moldu avisé :: Annexes générales sur l'univers