BELLUM PATRONUM


Version 32

Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
Les Serpentards et Gryffondors sont fermés actuellement. Merci de favoriser les deux autres maisons.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques du FLM et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

pnj - we are all subjects to the fates
avatar
Répartition : 12/03/2011
Hiboux Envoyés : 1219
Message Article 2 - L'initiative Shackelbolt
par Albus Dumbledore, Mer 24 Jan - 13:28 (#)
L'initiative Shacklebolt
happiness can be found even in the darkest of times
Le groupe Shacklebolt
Samuel Shacklebolt créa en décembre 1981 un groupe de recherches constitué des meilleurs médicomages et chercheurs afin de trouver un remède à la peste des patronus, déclarée durant ce mois (Annexe sur la peste). Ils commencèrent une campagne de levée de fonds afin de financer leur recherches, avec d'abord un gala en décembre 1982 puis une brocante en avril 1982. Ils appelèrent également les sorciers malades comme immunisés à donner leur sang, afin qu'ils puissent l'analyser. Ils parvinrent à trouver une solution temporaire en mai 1982, après que l'épidémie ait fait ses ravages et le groupe fut peint comme sauveurs de la nation, admirés de la majorité des sorciers britanniques. Le groupe ne s'arrêta cependant pas là, déterminé à trouver une solution permanente et les recherches se poursuivirent.

Les disciples de Shacklebolt
Le 23 avril 1982, Samuel Shacklebolt fut déclaré disparu, les recherches pour le retrouver ne donnant aucune piste. Il est caché du public qu'il a en réalité été assassiné par les mangemorts, souhaitant prendre la tête de son groupe de recherches et ce n'est qu'en septembre 1982 que son corps fut retrouvé. Albus Dumbledore, bien qu'innocent, fut accusé à tort de son meurtre et forcé de fuir.
Le groupe Shacklebolt fut ainsi infiltré par les mangemorts en avril 1982, juste avant le lancement de la brocante destinée à lever des fonds pour leurs recherches. Leur but était bien plus radical, à savoir faire disparaître complètement les patronus mais sachant à quel point cela pouvait leur porter préjudice, ils n'en dirent rien. Prétextant vouloir faire hommage à leur fondateur, le groupe se renomma les Disciples de Shacklebolt peu après la disparition de Samuel.
L'emprise des mangemorts sur le groupe est rapidement devenue majoritaire et des recherches conduites sur des nés-moldus enlevés contre leur gré ont été lancé pour trouver un moyen de supprimer les patronus. Tous les mangemorts ne sont pas disciples et tous les disciples ne sont pas mangemorts. Ceux qui ne sont pas mangemorts sont soit des sorciers qui adhèrent à leur croyances et qui coopérent sans pour autant prendre la marque, soit qui sont précieux pour les disciples et qui sont contraints de les aider, à l'aide de chantage par exemple. Dans ce dernier cas, ils auraient fait partie du groupe avant l'infiltration des mangemorts dans celui-ci. Les mangemorts qui en font partie ne sont pas nécessairement des chercheurs ou des médicomages mais ceux qui ne sont pas mangemorts le sont presque nécessairement, puisque c'est ce qui fait leur utilité au sein du groupe.
Les disciples se sont présentés comme les sauveurs du monde sorcier après la peste des patronus et sont grandement appréciés du public, qui n'a eu aucune idée de leurs véritables intentions et des actions qu'ils ont prises jusqu'à janvier 1984. Ils établirent un QG au 473, Oxford Street à Londres en octobre 1982.

Les moyens mis en place
Les marques En 1982, ils ont mis en place à l'aide de l'adjoint au maire de l'époque Amos Rosier (désormais Ministre de la Magie) plusieurs décrets visant à marquer la population sorcière ayant un patronus corporel. Ces décrets se trouve ici et les marques se trouvent ici.

Les recherches et enlèvements De mars à octobre 1982, les disciples ont entreprit d'enlever des sorciers sur lesquels ils pourraient faire des expériences et donc affiner leur recherches dans la quête d'un moyen de débarrasser le monde des patronus. Leurs expériences étant très invasives, ils n'ont enlevés que des sorciers n'ayant pas de valeur significative à leurs yeux, à savoir les né-moldus et les traîtres à leur sang. Ils ont également enlevé des sorciers ayant un patronus particulier, à savoir ceux ayant une particularité magique touchant le patronus. Fin octobre 1982, l'ordre du Phénix a pu localiser ceux qui avaient été enlevés, enfermés dans un complexe et a organisé une opération pour les libérer. Les victimes des disciples ont ensuite été transporté à Earystane Bay. > plus d'infos

Le remède En février 1983, les disciples, qui ont continué leurs recherches avec les données récoltées, ont réussi à mettre au point un premier prototype pour un remède contre les patronus. Poudlard regroupant la plus grand concentration de sorciers possédant un patronus corporel du Royaume-Uni, il a été décidé de le leur administrer, à leur insu. > plus d'infos


Dernière édition par Albus Dumbledore le Mer 24 Jan - 14:34, édité 3 fois
pnj - we are all subjects to the fates
avatar
Répartition : 12/03/2011
Hiboux Envoyés : 1219
Message Re: Article 2 - L'initiative Shackelbolt
par Albus Dumbledore, Mer 24 Jan - 13:29 (#)

Les recherches et enlèvements
happiness can be found even in the darkest of times
Si vous souhaitez jouer un sorcier ayant été enlevé par les Disciples et ayant subi leurs expériences, l'annexe qui suit est très importante. Il est à noter tout d'abord que toute personne ayant été enlevé par les disciples a été marquée, les marques se trouvant ici.

Qui a été enlevé ?
Les enlèvements ont eu lieu entre avril et octobre 1982 mais il n'y en a pas eu depuis le 31 octobre. Des enlèvements en masse ont été fait à la brocante Shacklebolt le 24 avril 1982 et à la coupe du monde de Quidditch le 7 juillet 1982, tournoi dont les Disciples étaient sponsors, afin de récolter des fonds pour leurs recherches. Plusieurs enlèvements isolés ont été effectués également entre avril et octobre. Les enlèvements se font à l'aide d'un stupéfix ou d'une potion somnifère. Ont été enlevés uniquement:
- des nés-moldus, ayant un patronus corporel ou non (voir plus bas)
- des traîtres à leur sang, ayant un patronus corporel ou non (voir plus bas): individus de sang-pur étant eux-mêmes ou ayant une famille clairement opposé(e)s à Voldemort et/ou qui soutiennent des idées pro égalité des sang et de la société sorcière/moldue (exemple: les Weasley, les Londubat, les familles pro-ordre en général).
- des sorciers de tout sang ayant un patronus corporel possédant une particularité magique (descriptions ici), à l'exception des membres familles de mangemorts ou très clairement affiliées aux mangemorts.

Le complexe
Le complexe était une ancienne maison perdue dans les landes d'Ecosse, reconditionnée pour accueillir les sujets d'expérience des Disciples. Il était composé de trois étages, le rez-de-chaussé étant l'étage des disciples, inaccessible aux sujets, le premier sous-sol les salles d'expérience et laboratoire de recherches, le deuxième sous-sol, les quartiers des sujets - à savoir des cellules pouvant accueillir jusqu'à quatre sujets, une salle commune accessible qu'au bon vouloir des disciples et des douches communes. Il y faisait froid et l'ambiance y était pesante pour les sujets, qui dormaient mal sur des lits au matelas peu épais et qui n'avaient rien d'autre qu'une fenêtre magique dans la salle commune, ne leur donnant pas du tout une représentation réelle du temps qui passait. Leur baguette leur a été prise à leur arrivée lorsqu'ils étaient encore inconscients et ils étaient vêtus de vêtements gris, informes, lavés peu souvent. La nourriture leur était servie dans leur cellule. Tout geste de rébellion était puni par un séjour dans une des cellules d'isolement. Enfin, les murs étaient fins et lorsqu'ils étaient dans leurs cellules, ils pouvaient entendre clairement les cris de leurs camarades, un étage plus haut.

Les expériences
Voici ce que votre personnage aura pu subir en étant emmené au Complexe. Les listes ci-dessous sont exhaustives, ce qui veut dire que ce qui n'est pas présent dessus n'existe pas. Vous pouvez cependant faire des suggestions au staff par mp.

En tant que personnage ayant un patronus corporel:
 

En tant que personnage n'ayant pas de patronus corporel:
 

L'impact sur les personnages et patronus
Les sorciers enlevés furent profondément marqués par ces expériences. Un bon nombre d'entre eux a subit des séquelles psychologiques mais rarement physiques, puisque les expériences ont été faites sur leurs patronus plutôt que sur eux-mêmes.
Par ailleurs, il est à noter qu'une particularité aura pu être acquise ou au contraire disparaître suites aux expériences. Dans le cas d'une acquisition, cela aura été uniquement aux travers d'expériences visant à les provoquer, donc cela concernerait les daemons, polymorphomages (qui bien qu'étant un don inné normalement, peut être provoqué suite à un traumatisme) et oblamens mais pas dans le cas des legianima, qui reste une particularité exclusivement innée. Vous pouvez également jouer sur le fait que ces particularités ont cherchée à être provoquées sur vos patronus mais que les expériences ont échoué.
Les personnages ayant déjà une particularité ont pu observer des changements dans la manifestation de cette particularité, suite aux expériences:
Polymorphomage: Diminution des capacités à changer de formes pour le patronus, voire blocage total sur une forme unique. Ce blocage peut être permanent ou temporaire.
Legianima: Diminution des capacités à entendre les autres patronus, voire perte total du don. Cette perte peut être permanente ou temporaire.
Oblamens: Diminution de la connexion mentale entre le sorcier ou le patronus dû au fait que le lien est déjà affaibli, voire perte totale de communication. Cette perte ne pourra être que temporaire et la connexion mentale reviendra après un temps. Le lien physique étant définitivement brisé, il n'aura pas été altéré.
Daemon: Diminution de la connexion mentale entre le sorcier ou le patronus dû au fait que le patronus n'est pas "naturel", voire perte totale de communication. Cette perte ne pourra être que temporaire et la connexion mentale reviendra après un temps. On notera également dans certains cas la disparition physique du patronus. Cette disparition peut être permanente ou temporaire.

La libération et la réhabilitation
Les sujets d'expériences enlevés par les Disciples furent été libérés et pris en charge par l'Ordre du Phénix le 31 octobre 1982. La libération a été jouée ici et nous vous conseillons de surtout lire les relances de notre pnj pour comprendre comment cela s'est déroulé: ici, ici, ici, ici et ici. Les rescapés furent transportés par la suite à Earystane Bay, un manoir protégé sur une île au large de l'Irlande. Ce manoir appartenait à l'Ordre et était éloigné de toute civilisation. Les rescapés y furent accueillis confortablement et partagèrent parfois une chambre avec une ou deux personnes. Les lieux étaient également occupés par roulement par des volontaires, exclusivement des membres de l'Ordre ou des proches de ceux-ci, veillant à la protection des rescapés et à leur bien-être. Il était impossible cependant pour les volontaires d'y vivre à temps plein, ils y restaient généralement une ou deux nuits avant d'être remplacés, à l'exception des fugitifs ayant fui . Un suivi psychologique a été proposé pour ceux qui en avaient besoin ou qui l'ont demandé. Des entrainements ont été conduits pour ceux qui se sentaient en forme et qui n'ont pas pratiqué la magie depuis longtemps, avec l'aide de membre de l'Ordre. Enfin, les rescapés ont perdu leur baguette au complexe et un rendez-vous avec Ollivander's a été organisé pour leur en fournir de nouvelles.

Pendant leur séjour, les rescapés ont pu contacter leur famille via hibou et des rendez-vous ont été organisés à partir de fin novembre avec leurs proches, dans des endroits neutres et différents à chaque fois. Ils n'ont été organisés que tard, car considérés comme trop risqués pour la sécurité des rescapés auparavant. Les lieux des rendez-vous étaient tenus secrets et un portoloin était envoyé au proche, sans indication du lieu. Les seules personnes externes étant acceptées dans le domaine sont des membres de l'Ordre ou des personnages ayant la confiance de l'Ordre (comme Molly Weasley dans HP par exemple).

L'après
Certains rescapés (PNJ) sont partis peu après leur arrivée au manoir afin de prévenir les autorités et leur raconter ce qui s’est passé au complexe. Ils ont tous disparus dans les jours suivants et deux ont été retrouvés assassinés et bien que les autorités aient déclaré de pas avoir de preuve, l'origine de leur mort n'a fait aucun doute. Suite à cela, il a été défendu à ceux étant encore au manoir de partir, par mesure de sécurité, jusqu'à début décembre 1982. A partir de là, ils ont pu s'en aller mais n'ont aucune possibilité de rejoindre la société, dans la mesure où les disciples les recherchent afin qu'ils ne parlent pas. Les rescapés restant n'ont dont pas cherché à prévenir le Ministère, sachant ce qui leur arriverait s'ils essayaient. Il leur a donc été obligatoire de rester cachés, devenant fugitifs (annexe sur les fugitifs) ou rejoignant la résistance en février 1983 (annexe sur la résistance). Les anciens élèves purent réintégrer Poudlard à la fin du gouvernement Rosier, fin janvier 1984 (explications).
 

Article 2 - L'initiative Shackelbolt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Administration :: Mode d'emploi pour moldu avisé :: Annexes sur l’intrigue de 1981 à 1983