BELLUM PATRONUM


BP souffle sa cinquième bougie
Un grand merci à tous les membres, passés et présents, de faire vivre le forum
Pour l'occasion, un sujet a été ouvert pour vous permettre de vous exprimer juste ici.
Version 31
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

Article 1 - Situation politique : le triumvirat
Directeur de Poudlard
avatar
Directeur de Poudlard

Répartition : 12/03/2011
Hiboux Envoyés : 1209
Message Article 1 - Situation politique : le triumvirat
par Albus Dumbledore, Mer 24 Jan 2018 - 13:30 (#)
La situation politique
happiness can be found even in the darkest of times
Magna Carta magique

Titre I, Article 3, alinéa 7
Le président-sorcier du Magenmagot est nommé à la majorité par le Magenmagot lui-même. Il prête serment sur le Haut-Siège, garant de l'intégrité du Président-sorcier, et doit respecter les trois précepte du Magenmagot :
Toujours bon
Toujours impartial
Toujours éclairé

En cas de non respect de l'un de ces trois précepte, sa position lui est retiré par le Haut-siège lui-même, par une éjection immédiate.

Titre II, Article 8, aliéna 5
« En cas de vacance du premier siège du ministère pour quelque cause que ce soit, le président-sorcier du Magenmagot est nommé à la tête d'un gouvernement en charge de l'organisation de nouvelles élections. La durée de sa prise de fonction ne peut excéder 183 jours, délais au delà duquel le siège du Magenmagot démettra le président-sorcier de ses fonction par éjection immédiate. »

Contexte
Le 29 décembre 1983, Amos Rosier est assassiné au sein du Ministère même par Alastair Townsend, membre du FLM. Le lendemain, le 30 décembre 1983, Poudlard fut pris par l'Ordre du Phénix et ferma ses portes pour réparer les dégâts causés par la bataille et accueillir les anciens étudiants qui souhaiteraient revenir à Poudlard.

Suite à l'assassinat de Rosier, il fut impossible pour les Mangemorts et leurs sbires de remettre un de leur représentant au gouvernement notamment car la situation dépassa le Ministère entier. Avec Poudlard hors contrôle, de nombreuses attaques se produisirent organisées par le FLM et affaiblirent le Ministère de la Magie entier, jusqu'alors toujours sous l'emprise du seigneur des ténèbres. Au bord de la guerre civil, il était clair pour les partisans du régime Rosier et de son maître qu'il était impossible d'imposer la nomination d'un nouveau Ministre. Il apparut également impossible d'organiser les élections nécessaires à la nomination d'un nouveau Ministre, les trois partis politiques remettant sans cesse en question la validité des démarches et préparatifs des élections.

La vacance de la Présidence-sorcière du Magenmagot suite au non remplacement de Dumbledore à la tête de l'institution judicière ne permit pas non plus la mise en place sereine d'un premier tour d'élections. Les trois partis principaux, nouveaux ou ancestraux , Les Gardiens, le FLM et l'Ordre du Phoenix se disputaient la meilleure part du gâteau. Il apparut bien-vite que dans la meilleure façon de retrouver une stabilité paisible propice à l'organisation d'élections et à une sortie de cette crise politique sans précédent dans le monde magique était la mise en place d'un Triumvirat entre les trois factions. Un représentant de chaque institution fut désigné pour représenter son parti, et ensembles ils recommencèrent à faire fonctionner le gouvernement magique. (voir l'annexe sur les partis politiques et leurs leaders)

Politique générale
La fin du CERM - Suite à la chute des Disciples et de nombreuses révélations inquiétantes et troublantes les concernant, la mise en place du nouveau gouvernement apporta son lot de nouveauté notamment dans le service qui fut créé sous le gouvernement Rosier, le Département de Contrôle et d'Enregistrement des Marques. Celui-ci fut notamment supprimé et toutes les personnes y figurant furent reclassés au Ministère de la Magie. D'autres, cependant, décidèrent de se réinventer totalement et changer totalement de métier. Même si le CERM n'existe plus, de nombreuses archives sont encore disponibles et en cours d'examination notamment à cause des procès ayant eu lieu en janvier 1984.

Les procès - Une des autres conséquences de la mort de Rosier fut notamment les différents scandales qui éclatèrent peu après. On démasqua rapidement des Mangemorts infiltrés au gouvernement mais aussi chez les Disciples et bientôt, la population sorcière fut immédiatement au courant des agissements de ces derniers, notamment avec le Complexe et les enlèvements perpétrés sur les disparus. Le retour des fugitifs à la société n'arrangea en rien les choses et il fut évident que de grosses erreurs judiciaires furent perpétrés sous le gouvernement Rosier. En janvier 1984 commença alors une série de procès exceptionnels. De nombreux Mangemorts, Disciples, personnels du Ministère de la Magie furent jugés pour des faits plus ou moins graves. On compte aussi parmi les procès de nombreux anciens fugitifs qui, malgré le fait que la plupart des charges aient été abandonnées suite au décret du 30 décembre 1983, furent obligés d'être jugés. Ces procès furent menés par les trois partis politiques qui coopérèrent.

La réintroduction des fugitifs - Bien que le décret datant du 30 décembre 1983 gracia de nombreux fugitifs, la situation les concernant ne fut pas simple. Beaucoup de ces citoyens étaient devenus fugitifs depuis plus d'un an et leurs biens et fonds furent gelés par le gouvernement Rosier. D'autres, encore, sachant parfaitement que leur situation n'était pas résolue, restèrent encore au village des fugitifs ainsi qu'aux villages de Godric's Hollow et Pré-Au-Lard. Ainsi, l'un des enjeux principaux pour le triumvirat fut de réintroduire au mieux ces citoyens.
Leurs fonds furent débloqués petit à petit que les fugitifs se déclarèrent à la société. On leur rendit leur bien au fur et à mesure. De nombreuses aides furent aussi proposées à ces futigifs pour réintégrer la société.
Poudlard décida aussi d'accueillir les anciens disparus du Complexe mais aussi tous les fugitifs et résistants s'étant échappés. A l'ouverture de février 1984, de nouvelles structures furent mises en place pour ces étudiants encore traumatisés par la guerre : des dortoirs séparés par maison, des cours de remises à niveau ainsi que des suivis psychologiques obligatoires et des examens réguliers à Sainte Mangouste.
 

Article 1 - Situation politique : le triumvirat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Administration :: Mode d'emploi pour moldu avisé :: Annexes sur l'intrigue actuelle (1984)