BELLUM PATRONUM


Version 32

Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
Les Serpentards et Gryffondors sont fermés actuellement. Merci de favoriser les deux autres maisons.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques du FLM et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

La recrue
Aller à la page : 1, 2  Suivant
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 19:23 (#)
Jong Hyeon
Park
Nom: Park ça se lit sur sa tête, dans ses vêtements colorés, dans ses pendentifs et bagues incrustées de pierres diverses, dans son goût féroce pour l'art, dans son apparente légereté, avec son calepin noir qu’il transporte partout et dans une excentricité bien visible ; Park. Il vient de loin, bien trop loin pour que son nom est un quelconque poids ici. Prénom: ses parents l’ont appelé Jong qui signifie "le brave" Hyeon, qui se trouve être le prénom de son père.  Âge et Date de Naissance: le jeune homme est né un vingt avril dans un petit village pas loin de Séoul, la capitale de la Corée du sud. C’était il y a tout juste vingt-six ans.Nature du sang: Sang-mêlé, une mère sorcière, potionniste, un père moldu avocat. Situation familiale: Ayant quitté son pays, il n'a plus de contact avec sa famille. Il discute parfois avec son petit-frère qui lui donne des nouvelles du reste de la famille. Sa famille lui manque, il n'en parle jamais, c'est d'ailleurs un sujet sensible pour lui. Patronus: Patronus prenant la forme d'un petit chat noir. Animal très méfiant et capricieux. Prend parfois la forme d'un aigle noir en cas de danger. Miroir du Rised: Avec sa famille, les sourires, les rires éclatent, sans gênes. Epouvantard: Le fantôme de sa mère, autrefois très proche de sa génitrice, ils étaient très complices. Depuis son départ, il n'a plus de nouvelles. Baguette magique: Plume de phénix, bois de vigne, moyennement rigide, 30 centimètres.  Occupation : Officiellement, il est barman à mi-temps au Chaudron baveur, officieusement il est l'homme de main de  Naheed Bensalehi pour le compte du Rabbity Ring. Maison souhaitée :  écrire ici Gryffondor, Serdaigle, Serpentard, ou Poufsouffle. Etudiant à l'école de magie Sumasandeul en Corée.Groupe souhaité : Alohomora.  Crédits images : singmeblues.
Caractère
JongHyeon le sensible et l'émotif. JongHyeon qui laisse souvent, trop souvent, son cœur lui dicter sa conduite. C'est ce qu'il ressent qui le pousse à agir que cela soit en bien, ou en mal. Il est fait ainsi. JongHyeon le mélancolique qui a souvent l'impression qu'une autre vie a été la sienne fut-ce un temps et qu'une autre vie sera la sienne un jour. Celui qui a trop d'imagination et qui se plaît à penser qu'on ne vit pas qu'une fois, qu'on a vécu, qu'on vit et qu'on vivra encore un jour. Que le cycle de la vie, ce cycle-là, actuel, n'est qu'un cycle parmi tant d'autres. Un sentiment étrange qui l'habite au quotidien et dont il ne parle en fait pas. Parce qu'il est secret JongHyeon aussi à certains égards. Secret. Renfermé. Difficile de partager certains ressentis, certains sentiments. Et pas de demi-mesure pour JongHyeon non. Il a du mal avec le gris : du noir ou du blanc très souvent mais les tons de gris se font difficiles à apprivoiser. Peut-être parce qu'il est trop écorché vif JongHyeon. Peut-être parce que la vie a trop pris alors pas de gris. Pas de nuances. Pas d'à moitié. Et c'est ça qui le rend si rancunier JongHyeon. Tellement rancunier. On lui a pourtant dit et répété que seul le pardon grandit mais pas pour lui. Non pas pour lui. Jamais il n'oublie. Jamais il ne pardonne. Pas quand on a fait trop mal. Parce qu'on a mal autant qu'on aime et quand il aime JongHyeon, il aime. Entier qu'il est. Et donc protecteur, possessif et jaloux. Extrêmement. Sans doute un peu trop mais il n'a jamais su faire autrement. Il n'a jamais su aimer autrement. Et s'il aime encore, il ne saura pas aimer autrement. Qu'on lui jette la première pierre. Il encaissera parce qu'il sait encaisser JongHyeon. Résistant bien que blessé. Encore et toujours à résister, à tenir le coup, même si pas de bout en bout. Y'a des choses qui font trop mal et si ça fait trop mal, il se braque, se ferme à son art JongHyeon. Ah son art…le dessin. C'est toute sa vie ça, sa capacité à capturer des moments, à les rendre encore plus sublimes une fois qu'ils caressent le papier. C'est beau les moments figés même s'ils font parfois plus de mal que de bien.

Sa voix est posée et ses mots tranquilles, ils ne risquent jamais de se bousculer à la porte de ses lèvres, pour sûr. Ses gestes sont calmes et mesurés, il est adroit et méticuleux, il a au moins l'avantage d'être patient. Il est aussi sociable, ouvert, sa bonne humeur est contagieuse. On se laisse très souvent prendre par son charisme, par ses paroles souvent maladroites. On oublie parfois ses éclats de colère (qui sont rares), cette violence qui fait bouillonner ses veines quand la pression est trop forte.
Son rire est profondément franc, ses yeux charmeurs laissent entrevoir une flamme assoiffée d’actions et les bleus, égratignures reflètent sa nature un peu casse-cou.

Ces principaux moraux qui l’habitent qui lui donne cette nature très volontaire, il est toujours toujours en première ligne pour défendre la veuve et l’orphelin. Pourtant il se sent comme un funambule, menacé de sombrer à chaque instant, cette impression d’incertitude quotidienne (que sera fait demain ?), qui le ronge peu à peu. Ce démon appelé l’indécision, cette succube appelée frustration, il vit avec eux depuis son arrivée à Londres.
Votre personnage a-t-il été touché malgré lui par les éléments récents du monde sorcier ? Son statut d’homme de main au sein du Rabbity Ring lui confère une certaine protection, il n’a jamais vraiment eu d’ennuie, même avec son sang-mêlé, il a toujours été protégé par le clan.

S'est-il impliqué d'une certaine manière (volontaire ou involontaire) ? Comment ? Membre depuis trois ans de la mafia Rabbity Ring, Jong Hyeon n’a pas agit volontairement ou involontairement face aux récents événements. Il se devait de garder sa neutralité, par soucis de devoir et de reconnaissance, il se doit de protéger son clan, ceux qu’ils l’ont accueilli, nourri et protéger.


Quels sont les idéaux politiques de votre personnage ? Se rallie-t-il à une cause ? Jong Hyeon n’est pour aucune cause, il se doit d’être impartial, neutre. Cependant ses idéologies politiques sont assez vieillot. Il aimerait que les faibles ne soient plus autant persécutés, que l’égalité soit vraiment appliquée, que la discrimnation soit réellement proscrite. C’est un idéologiste, un rêveur.


Votre personnage est-il engagé politiquement ?  Que pense-t-il de la situation actuelle ? écrire ici.  Il existe des associations politiques au sein de Poudlard ; ainsi que des partis politiques représentés dans la communauté sorcière. Et les fidèles membres de l'Ordre du Phénix ainsi que les Mangemorts. (toutes les informations pour rejoindre ces groupes sont ici pour la politique, pour les mages noirs.

Lors de l'apparition de son patronus corporel en décembre 1978, quelle a été la réaction de votre personnage ?  écrire ici, uniquement pour les personnage possédant un patronus corporel, supprimer la question si votre personnage n'en possède pas. Les information sur les patronus sont ici.  

Quelle a été sa relation avec celui-ci au départ ? Comment a-t-elle évoluée ? écrire ici, uniquement pour les personnage possédant un patronus corporel, supprimer la question si votre personnage n'en possède pas.

Votre personnage a-t-il été touché par la Peste en 1980 puis en 1983 ? Comment l'a-t-il vécu ? écrire ici, uniquement pour les personnage possédant un patronus corporel, supprimer la question si votre personnage n'en possède pas.

Quel est l’avis de votre personnage sur les patronus corporels et sur les événements les concernant récemment ? écrire ici, uniquement pour les personnage ne possédant pas de patronus corporel, supprimer la question si votre personnage en possède un.
Questions
Pseudo et âge: Cora, 23 ans. Où as-tu trouvé le forum ? Par le biais d'un autre forum il y a presque un an. Personnage: Famille de sorcier. Avatar Byun Baek  Hyun. As-tu un autre compte sur BP ? Non.  Présence: Plusieurs fois par semaine. Une remarque ? De retour sur BP, anciennement une certaine indienne. :ange:  


Dernière édition par Park Jong Hyeon le Ven 8 Juin - 17:08, édité 25 fois
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message Re: La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 19:23 (#)
Brutale déchéance
everything black

            CHAPITRE I.
CENTRE DE SEOUL, COREE DU SUD — Elle est la sirène sortant des eaux pernicieuses. Elle est la muse victorieuse, ayant dérobée ce palpitant qui ne bat plus que pour elle, bien qu’à ses yeux elle ne soit que vertueuse. Il est entraîné dans cette vague d’émotions scandaleuses, entraîné dans cette marrée pernicieuse. Il ne sait pas vraiment quand tout a changé, quand la bourrasque est venue tout emporter, tout ravager, tout fracasser. Tout ce qu’il sait, c’est que lentement, tragiquement, tout se met à changer, tout se met à  s’altérer. Hier ils n'étaient que candeur et douceur, aujourd’hui il commence à ce dire qu’il est détraqué.
Loin d’être ennuyeuse et vicieuse, simplement joyeuse. Mais, dans leurs veines palpite le même carmin, le même carmin, qui ne fait que rouiller sous ses pensées pécheresses.

« Je suis désolée » Son faciès observant doucement ses traits. Sa fleur, sa fleur du mal. Poupée à la peau soyeuse, à la moue rieuse. Pourtant il a des pensées ravagées, ces sensations venimeuses, ces envies tendancieuses, ces impressions vénéneuses.
Qu’elle panse ses plaies inavouées, qu’elle oublie l’amour qu’il porte à son égard, qui le rend cinglé. Lippes qu’il entrouvre, lorsque les siennes ne sont que tentation mais reste fermés.Putain de malédiction.

C’est comme dans un mauvais film. Un cauchemar qui ne s’arrête pas. Un frisson lui parcourt l’échine. Tout en lui hurle. Tou en lui l’exorde de fuir. Mais il ne peut pas. Il est paralysé par le choc, stupéfait par la foudre qui vient de s’abattre sur lui. Il est là, impuissant, au désastre. Un cri silencieux se brise sur ses lippes. Il tente de murmurer son nom mais ne son ne sort. So Hyun. Elle est belle, trop belle, tellement innocente. Elle ne sait pas ce qu’elle représente pour lui. Il ne lui a jamais dit, pourtant il ne compte pas les fois où il aurait aimé lui dire à quel point il…
Le terrible fardeau des sentiments et sa pudeur ne font guère bon ménage. Ils sont tellement jeune, beaucoup trop jeune.

Il observe les éclairs danser autour de son corps. Il tend la main comme pour l’empêcher de partir, mais il est déjà trop tard. Sa silhouette est déjà flou, puis disparait dans un bruit sourd. Le temps se fige. Les secondes semblent devenir des minutes. Le garçon s’avance, le visage fermé. Il le sait, au fond de lui, qu’il ne la reverra pas. Ses prunelles se posent vers l’horizon, là, où il a quelques minutes nous pouvions apercevoir sa silhouette. Il observe, toujours en silence, comme pour lutter contre les larmes qui veulent envahir son visage blanchâtre. Quelques secondes. C’est tout ce qu’il a suffit pour briser sa vie. Tout ce qu’il a suffit pour que ses projets d’avenir s’arrache à lui et s’envole avec elle.

La nuit se hisse à l’horizon tandis que les derniers traits du soleil inondent de flammes le visage du garçon, mordant les pupilles, lui arrachant de ses lippes une grimace, une paume venant se couvrir.
Les larmes salées cavalent, humides sur ses joues. Elles noient ses yeux marrons, se dessinent sur sa peau claire, avant de s’écraser sur sa veste. D’une coulée incessante, elles le subjuguent.

            CHAPITRE II.
BUKCHON HANOK, SEOUL, COREE DU SUD (quelques semaines plus tard)— Tout avait changé. Lui, les autres, ses relations. Rien n’était plus pareil, et Jong Hyeon s’en fichait. Il avait vu dans leurs regards, dans leurs paroles qu’il n’inspirait plus les mêmes sentiments aux gens. Autrefois, il était encore le gamin joyeux et agréable, quoique pas très causant, qui accompagnait LA fille. Depuis qu’elle était partie, et qu’il n’y avait plus personne pour l’entraîner vers les autres et faire sortir son meilleur côté, le garçon n’était plus le même. Il avait grandi, il avait mûri. Fini l’adolescence, l’inconscience. Jong Hyeon avait compris que s’il ne voulait pas qu’on lui marche dessus, il allait devoir s’imposer. Sa propre famille le regardait avec distance, ne s’approchant pas vraiment de lui. Il venait d’abandonner ses études. Un choc pour la famille, notamment le patriarche qui voyait en son aîné, son futur associé.

Autour de la table, les sourires étaient absents ou faux, comme tout ce qui composait la famille Park. Les visages lisses, les paroles remplit de banalités, on auraient presque pu croire à des inconnus, si l’air de famille n’avait pas été si frappant. Le garçon se tenait bien droit près de sa mère. Il détestait à présent les repas qu’elle les forçait à partager ensemble, comme pour donner l’illusion d’une famille unie, alors que ses parents ne s’aiment plus, qu’ils faisaient d’ailleurs chambre séparés depuis plusieurs mois, que son petit-frère en voulait affreusement à son père et que lui-même était affreusement déçu de son fils. Désormais, il ne ressentait qu’un léger agacement et une lassitude constante face à cette situation, qui semblait ne pas évoluer. Toujours les mêmes reproches, les mêmes paroles depuis des semaines. A sa gauche, sa mère restait silencieuse. Lui, qui aimait tellement la voir rire, seulement depuis un certain, il avait bien du mal à cerner sa mère, peut-être car il n’y prêtait pas suffisamment attention. Entouré des trois membres de sa famille se rendait compte de l’ironie de la situation. Ensemble, ils auraient pu être réellement heureux, une famille totalement banale. Mais outre leur apparence physique similaire, les Park partageaient tous quelque chose qui les poussaient à s’éloigner : un désir de satisfaction et d’attention jamais satisfait. «  Je veux partir » sa voix brise le silence, les visages se redressent subitement, incrédules, interloqués. Personne n’ose briser ce silence, si révélateur.

             CHAPITRE III.


Dernière édition par Park Jong Hyeon le Jeu 7 Juin - 12:49, édité 18 fois
admin - high above, the greatest wonder
avatar
Répartition : 12/03/2017
Hiboux Envoyés : 163
Message Re: La recrue
par Trajan V. Delacroix, Dim 3 Juin - 19:28 (#)
OMG OMG OMG OMG
ALREADY
MAIS TU FAIS MA JOURNÉE QUE DIS-JE MA VIE MON EXISTENCE

bb baek hyun cute cute SCREAMING SCREAMING
jong hyeon Han! Han!
c'est tellement beau, je suis en train de pleurer Cry Cry

REBIENVENUE JKDHLGJK
MERCI ENCORE Chou Chou Chou
je ne suis que joie et amour Chou Chou

je vais vite venir t'envoyer un mp pour t'expliquer le lien avec mon dc siffle
de plus pour cette dernière, j'ai gardé le format "nom de famille prénom" donc nam so hyun, donc si tu désires le garder aussi il n'y a pas de soucis, c'est accepté Brille

IN MY ARMS  AlexetIsy  AlexetIsy



there’s something ugly inside that smile. there’s something evil underneath that halo. there’s something violent about that silence. there’s something wrong with that perfection. there’s something that’s not quite right.
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message Re: La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 19:31 (#)
@Trajan V. Delacroix Merci beaucoup de ton accueil, ça fait plaiz Chou
J'attends ton mp avec impatience, concernant le patronyme, aucun problème, je fais le changement immédiatement ! Motivation!
admin - their tense grace made tender
avatar
Répartition : 01/12/2016
Hiboux Envoyés : 411
Message Re: La recrue
par Rosemary Lestrange, Dim 3 Juin - 19:49 (#)
bienvenue parmi nous Chou excellent choix de pv Brille
par contre, je te demanderais de mettre une majuscule à la deuxième partie du prénom (Hyeon) par soucis d'esthétisme, s'il te plait Daengelo



I FELL IN LOVE WITH A LIGHTNING STORM
I FELL IN LOVE WITH A FALLING STAR. I FELL IN LOVE WITH YOU. AND IT HURTS EVEN MORE. // sometimes it’s like breathing is a language my scarred lungs never learned to speak. and it’s not poetic, the ache of oxygen so often being lost in translation. but in the silence of my ragged breaths the distance from your inhales to exhales feels how poetry should feel. you are the softest loud i’ve known.
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message Re: La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 19:53 (#)
@Rosemary Lestrange Merci. Pas de problème, c'était une erreur d'inattention. :p:
membre - shame to die with one bullet left
avatar
Répartition : 08/10/2017
Hiboux Envoyés : 107
Message Re: La recrue
par Naheed Bensalehi, Dim 3 Juin - 19:58 (#)
YAAAAAAS MA BOOOOY Chou Chou Chou Chou

rebienvenue si j'ai bien compris Brille Brille

J'AI TROP HATE DE LIRE TA FICHE Twisted Twisted

va falloir que je te poke pour discuter lien Nih



where you are is not who you are
i learned shukran. (thank you) first. shukran. (thank you) for this meal. shukran. (thank you) for making this for me. shukran. for everything. and in the midst of all of this. gratitude. la. (no) was lost. before. i ever found it.

newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message Re: La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 20:17 (#)
@Naheed Bensalehi SALUT BOSS amen
Merciiii, vivement que nous discutions de notre lien Harlemshake
membre du mois - you are our gold
avatar
Répartition : 12/03/2018
Hiboux Envoyés : 593
Message Re: La recrue
par Alexis J. Dearborn, Dim 3 Juin - 20:31 (#)
Rebienvenue à toi ! ALBERT Daengelo RUUN
Tellement bon choix de pv dead jomeurs l'avatar dead Twisted
Bon courage pour ta fiche !


membre - i don't want just a memory
avatar
Répartition : 21/03/2016
Hiboux Envoyés : 7151
En ligne
Message Re: La recrue
par Kai D. Blumenthal, Dim 3 Juin - 21:25 (#)
Re bienvenue parmi nous stp soit mignon



you said that your heart
was no longer soft
but even flowers can grow out from the cracks of stones. forget all the shooting stars and all the silver moons, we've been making shades of purple out of red and blue.
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message Re: La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 21:33 (#)
Merci love
membre - i don't want just a memory
avatar
Répartition : 03/10/2015
Hiboux Envoyés : 913
Message Re: La recrue
par Aleksandar S. Kavinsky, Dim 3 Juin - 22:47 (#)
Un nouveau dans la mafia HOHOHOHOHOHOHOHOHHO Nih
et avec Baek hyun en plus Chou
Bienvenue à toi love


Si t'es sous les ordres de Naheed je t'enverrais aussi un mp pour un lien jaredditoui


 Forget safety, be notorious 
Curse too much, smoke too much but everything you've ever ask for in bed.
membre - the universe is full of intentions
avatar
Répartition : 12/08/2014
Hiboux Envoyés : 1803
Message Re: La recrue
par Gisèle J. Diggory, Dim 3 Juin - 22:53 (#)
Bienvenue parmi nous !
Ce pseudo me dit quelque chose. Tu jouais qui avant ?
Bon courage pour ta fiche en tous cas !



Well I'm alone  And you're well gone and I can't fight it
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 03/06/2018
Hiboux Envoyés : 12
Message Re: La recrue
par Park Jong Hyeon, Dim 3 Juin - 23:03 (#)
@Gisèle J. Diggory Merci. C'était Amala Mishra Brille
membre - the universe is full of intentions
avatar
Répartition : 12/08/2014
Hiboux Envoyés : 1803
Message Re: La recrue
par Gisèle J. Diggory, Dim 3 Juin - 23:41 (#)
Ah oui en effet je me souviens du pseudo ! YoucandoIt



Well I'm alone  And you're well gone and I can't fight it
Contenu sponsorisé
Message Re: La recrue
par Contenu sponsorisé, (#)
 

La recrue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition :: Retour à Londres