BELLUM PATRONUM


Version 32

Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
Les Serpentards et Gryffondors sont fermés actuellement. Merci de favoriser les deux autres maisons.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques du FLM et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
Aller à la page : 1, 2  Suivant
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 09/06/2018
Hiboux Envoyés : 7
En ligne
Message Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Nils M. Londubat, Sam 9 Juin 2018 - 13:23 (#)
Nils
Mellencamp-Londubat
Nom:Mellencamp, je n'ai jamais connu mes parents génétiques, ces derniers ayant connu un triste sort alors que je n'étais encore qu'un bébé, adopté Londubat, je me suis toujours considéré comme membre de cette famille qui a su m'accepter, me soutenir et faire de moi un des leurs. C'est ma véritable famille envers qui je dois beaucoup. Prénom: Nils Âge et Date de Naissance: 114 ans né le 01 juin 1870 chez ma mère à Londres et cela au début dans le plus grand secret. Je dis souvent avoir que 37 ans.  Nature du sang: Sang-mêlé, ce qui est assez évident pour un Demi-Vampire. Situation familiale: Fils de Sevastian Mellencamp, Vampire, et d’Ingrid, Sorcière de Sang-Pur qui a décidé de se détacher de sa famille, extrémiste et Pro-Sang-Pur, pour vivre un amour interdit... Je n’ai pas connu mes parents génétiques, je ne sais presque rien d’eux en dehors du fait que leur relation n’a pas été tolérée par la famille maternelle au point de causer leur fin. Je suppose que si ils avaient connu mon existence, je ne serais point ici non plus. J’ai été finalement éduqué et adopté par Eymris et  Katarine Londubat, ceux que je considère comme mes parents bien aimés. Dernier de cette famille, j’avais deux grand-frères et une grande-sœur, dont Alastair Londubat qui lui même à eut un fils, mon neveu, Geralt Londubat. Je n’ai presque pas de liens avec mes autres neveux et nièces, ou leurs descendances, mes frères et sœurs ayant tous quittés ce monde. Je n’ai d’ailleurs presque aucun contact avec la descendance de Geralt, surement car j’ai été tenu longtemps à l’écart ainsi que de la faute de mes voyages permettant de me faire un peu oublier. ICI
Patronus: L’apprentissage de l’invocation de mon Patronus n’a pas été très complexe, au début je ne manquais pas de pensées positives mais avec le temps ce talent s’est amoindri car les belles pensées se sont de plus en plus assombries. Mon Patronus est une chauve-souris vampire à ailes blanches aussi appelée Diaemus youngi.
Miroir du Rised: En me positionnant devant ce miroir, je vois deux chances différentes d’après mon humeur, une première qui est la plus fréquente, celle de me voir marié accompagné d’une silhouette féminine que je ne sais point identifier et d’un enfant que nous aurions adopté. Le rêve d’une famille tout simplement. La seconde chose que je perçois dans ce miroir, c’est surement ce que que je comprends le moins, c’est juste le vide, aucun reflet, rien... Je vois juste les murs autour de moi, la décoration, mais je ne m’y vois pas.  Epouvantard: L’épouvantard prends mon apparence, mais une version plus âgée avec un visage « vide », dans le sens qu’il ne dégage aucune émotion et que cette version est énucléée. Je sais ce que cela représente, ma plus grande peur... L’autophobie, la peur d’être isolé et seul, montrant une image d’un moi qui a vécu et vieilli seul au point de se désagréger et de ne plus être qu’une âme en peine. Baguette magique: Lorsque j’ai eu âge à apprendre la magie, mes parents adoptifs m’ont emmené chez Ollivander pour trouver ma baguette magique et même si je ne savais pas du tout quoi prendre ou laquelle serait le plus adaptée à ma personne, c’est le vendeur même qui est venu à moi me proposer une baguette en me disant que cette dernière m’appelait. Elle était en Sycomore avec un cœur en Crin de licorne pour une longueur de 31 centimètres. Cette baguette m’a accompagné de nombreuses années mais a été détruite lors d’une attaque alors que j’étais aux Etats-Unis d’Amérique pendant la période de la Seconde Guerre Mondiale Moldus. J’ai dû remplacer ma baguette en achetant une autre chez un Fabricant Américain, Thiago Quintana. Etrangement, c’est la baguette qui m’a choisi alors que j’attendais ledit fabricant, cette baguette est tombée de son étagère dans mes mains avec sa boite. Depuis j’ai toujours cette seconde baguette faite de Pin avec un cœur fait d’une épine dorsale de monstres du Fleuve Blanc, qui était la marque de fabriquer du Sorcier Quintana, et mesurant 38 centimètres de long.
 Occupation : Il fut un temps où j'étais élève à Poudlard, en tant que Serdaigle, puis finalement j'ai continué mes études en Amérique à Ilvermorny où j'ai été Thunderbird. Tout au long de ma vie j'ai pratiqué divers métiers, surtout dans les Etats Unis d'Amérique où j'ai été Inventeur de sortilèges avant de trouver une place de Professeur à Ilvermorny en tant que Professeur en Sortilèges appliqués, puis finalement revenu en Angleterre je suis devenu Professeur en Sortilèges appliqués à Poudlard. Il faut dire que ma vie m'a permis de rassembler un grand nombre d'expériences et de talents. Maison souhaitée : Du temps où j’ai été à Pourdlard, j’ai été un membre de Serdaigle.
Groupe souhaité : Silencio Crédits images : Fait Maison pour la plus part, quelques unes sont récupérées de divers Tumblr et transformées..
Caractère
Il n’est pas toujours facile de parler de soi, surtout quand une part de nous a perdu foi. Je suis d’une part nihiliste, ayant perdu espoir de voir le monde s’améliorer, de voir les sorciers prendre la bonne voie pour leur avenir. Tout ce monde vit autour de préjugés, de puretés, d’indifférences envers ceux qu’ils considèrent comme inférieur. Certes certaines familles disent ne pas juger et pourtant la pureté du sang est encore un sujet fort présent. Certains répondent à l’extrémisme par une autre forme de radicalisme, comme si tout n’était qu’une lutte intestine entre sorciers sans réellement penser aux conséquences ou à l’impact sur les futures générations. Alors pourquoi devenir professeur ? Et bien au bout du compte, même si je ne participe pas à ces batailles, si je ne cherche pas à combattre un coté ou un autre, j’espère pouvoir apporter mes connaissances et mes expériences aux jeunes générations, peut-être aussi apporter un peu de moralité dans leurs vies. Mais n’est ce pas peine perdue ? Les Londubat sont une belle famille, offrant vraiment une belle perspective d’avenir mais est ce que cela suffit à donner espoir ? Quand je regarde ce monde, j’ai l’impression qu’ils restent une minorité... Vous savez, j’ai déjà vécu assez longtemps pour en voir des bouleversements dans ce monde et je ne suis pas réellement certains que je puisse y trouver la moindre évolution.

Mais ce n’est pas uniquement ce qui me définit, cela représente plutôt ma vision sur ce monde car malgré cette envie d’être tel un loup solitaire, honteux de ma nature, craintif de la réaction des autres, détestant voir mes proches souffrir des affres du temps, j’ai aussi une forme d’autophobie qui m’empêche de m’isoler totalement, la peur de la solitude qui me pousse souvent à fréquenter des êtres sans aucune attache, d’avoir des relations indignes des bonnes mœurs simplement pour éviter d’être dans les ténèbres. Quand je suis seul, c’est comme si les murs se refermaient sur moi, que je me mettais à étouffer, à me sentir écraser, m’empêchant de me reposer convenablement, me rendant anxieux. Une peur bien ingrate pour quelqu’un qui voudrait vivre détaché du reste de ce monde. N’y voyez pas une forme de perversité par contre, car quand je parle de relations qui ne sont pas de bonnes mœurs, cela se contente souvent par simplement de la compagnie pour éviter le vide.

Ne prenant donc pas parti, que ce soit l’Ordre, les Gardiens ou le FLM, ne m’intéressant pas aux affaires des Pro Mangemorts ou des Pro Moldus, je suis une sorte d’esprit neutre qui pense ne trouver aucune place en ce monde... Maintenant cela n’a pas empêché certains de tenter de corrompre mon esprit ou de me pousser vers une voie ou l’autre, sauf que je reste accroché à cette neutralité face aux arguments politiques ou standards. Ce que je tente d’exprimer par ces quelques mots, c’est que de nature je ne suis pas corruptible, que je ne suis pas homme à quitter la voie du silence et de l’observation mais cela ne me rend pas non plus immunisé aux manipulations. En effet, même si mon âge fait de moi quelqu’un qui sait ce qu’il désire et qui est persuadé de suivre la seule voie digne... Je reste une personne sensible qui possède des rêves semblant inaccessibles et qui pourrait se faire manipuler par ces rêves en oubliant ses convictions.

En dehors de cela, je suis loyal envers mes véritables amis, comme je l’ai été envers mes parents adoptifs et envers ma famille, loyal au point d’accepter la décision de certains qui pouvaient se résumer par m’éloigner pour éviter de nuire par ma présence ou de faire naitre la peur. Geralt en est un bon exemple, plus jeune il a préféré que je sois éloigné de la famille car il était difficile à vivre pour lui de se voir devenir plus vieux que moi physiquement et il craignait les réactions de sa propre nouvelle famille, mais il m’a rappelé quand la sagesse et la maturité lui a fait réaliser ses craintes futiles. Je ne lui en ai jamais voulu, comme je ne suis pas rancunier par nature. Peut-être parce que je ne m’accepte pas totalement, ce qui me permet du coup d’accepter plus facilement les réactions des autres, y trouvant justification. Je ne suis pas non plus un être cédant à l’impulsivité ou la colère, sauf si quelqu’un s’attaque à un être cher. En faite voilà, j’accepte facilement que certains me fassent du mal mais ne tolère pas qu’ils fassent du mal à mes proches. Ce coté protecteur sait aussi apparaître pour mes élèves, même pour ceux qui ne le méritent pas.

Je ne suis pas quelqu’un d’avare, ni quelqu’un de matérialiste, je ne trouve que peu d’importance pour les biens matériels hors ceux possédant un lien sentimental. Je ne suis pas non plus le genre d’homme cherchant la gloire, la renommé ou la richesse, m’intéressant uniquement à la survie et à la vie en ce monde, à pouvoir soit aider autrui, soit trouver un avenir avec autrui. Par contre je sais me montrer assez abrupte, voir trop tranchant même n’aimant pas tourner autour du pot où user d’hypocrisie au lieu de dire clairement certaines choses. C’est vrai, pourquoi dire « Tu es gentil » au lieu de dire directement « Mais tu es vraiment un crétin... ». Tout comme pourquoi tourner autour du pot par des allusions pour dire à quelqu’un que tu l’apprécies au lieu de simplement dire directement que cette personne me plait ? Je préfère me montrer direct pour éviter les quiproquos, sauf pour ce qui touche mon âge et ma nature.  

Anecdotes :

⇨ Etrangement je sais me montrer à la fois direct, aller droit au but, sans aucune gêne, comme je peux me montrer réservé et silencieux. ⇨ Je garde toujours un médaillon sur moi qui appartenait à ma mère génétique. Il y a un symbole dessus que je ne connais pas réellement mais qui pourrait être reconnu par la famille de ma génitrice. ⇨ Il m'arrive souvent de porter des lunettes aux petits verres de Murano ronds le jour. ⇨ J'ai une tendance à avoir des tenues vestimentaires temporellement décalées, tout comme je ne m'adapte pas facilement aux nouveautés, encore moins celles du monde Moldus. ⇨ Il m'arrive souvent de sortir dans des lieux de nuits, comme des "Nightclubs" simplement pour être entouré d'inconnus. ⇨ Voyageur, c'est une façon de vivre pour m'éloigner des maux et des peines. ⇨ L'Amérique comprend beaucoup de mauvais souvenirs et surement la plus sombre histoire de ma vie. ⇨ Comme vous l'auriez deviné, je suis carnivore et j'aime vraiment ma viande saignante. ⇨ Je suis paradoxal, je recherche l'attachement tout comme je le fuis. ⇨ Depuis quelques temps, je n'arrive plus à utiliser le sortilège du Patronus, ne trouvant plus assez de pensées positives.


Grand Format
Votre personnage a-t-il été touché malgré lui par les éléments récents du monde sorcier ? Et bien je dois dire que oui, j’ai été affecté par les évènements qui se sont produits. Déjà dans les années 1982 et 1983, je me suis plié aux « nouvelles règles » établies à Poudlard sans trop discuter, en grande partie à cause de mon esprit neutre, mais me plier à ces règles honteuses ne voulait pas dire que je m’y suis appliqué avec extrémisme. Je n’ai presque jamais dû punir « violemment » un élève, heureusement mais je n’ai jamais aidé un élève à enfreindre ces règles. En même temps, vu ma nature, il était dans mon intérêt de ne pas faire de bruit, ni de me faire remarquer. Peut-être que certains élèves m’ont considéré comme collaborateur, je ne sais pas vraiment et je n’y portais pas attention, mais la vie m’a fait apprendre que la rébellion n’est pas un pouvoir que tous peuvent manier, que certains doivent attendre en silence que cela passe en veillant juste à amoindrir les dommages. Mais j’avoue que la fin du « Régime Rosier » a été une forme de libération ainsi que de soulagement.

S'est-il impliqué d'une certaine manière (volontaire ou involontaire) ? Comment ? Et bien du temps du Régime Rosier, comme je disais avant, j’ai appliqué les règles qui ont été imposées à Poudlard sans pour autant me montrer fanatique. J’ai juste suivi le changement sans réellement m’impliquer dans un sens de révolte ou de soumission. Faisant ce qu’il fallait quand il n’y avait pas le choix, mais n’aidant point à passer outre les règles. Hors peut-être avoir fermé les yeux quelques minutes.

Quels sont les idéaux politiques de votre personnage ? Se rallie-t-il à une cause ?  Je n’ai aucun idéal politique, je pense que touts les partis s’égarent, certains étant des réponses à d’autres. Je préfère rester des plus neutres et ne pas me tourner vers les pensées des uns ou des autres. Certains disent pourtant que je pourrais être un grand guerrier, que j’avais les talents pour cela, mais je ne me considère pas comme tel et tout ce que je vois dans la politique actuelle, c’est une guerre à venir. Donc mes idéaux sont neutres, vivre et survivre.

Votre personnage est-il engagé politiquement ?  Que pense-t-il de la situation actuelle ? Je ne suis ni rattaché à une politique, ni un groupuscule, je ne m’intéresse pas à l’Ordre du Phénix, ni aux Mangemorts. Pour l’instant personne n’a su me faire changer d’avis à ces différents sujets.  

Quel est l’avis de votre personnage sur les patronus corporels et sur les événements les concernant récemment ?Et bien, cela montre que la magie possède encore beaucoup de mystères, et même si cela fait un peu « fouillis » touts ces Patronus corporels, je n’y vois aucun mal, comme je suis triste pour ceux qui ont dû souffrir de la peste ainsi que des expériences à leur égard. Je suppose qu’il existe une forme d’attachement particulier pour ces êtres et leurs Patronus.
.
Questions
Pseudo et âge: Pat et Trop vieux Où as-tu trouvé le forum ? J'y étais en 2015-2016 Personnage: Inventé  Avatar Zach McGowan As-tu un autre compte sur BP ? Non Présence: Du mieux que je peux Une remarque ? Vous m'avez manqué  crymeariver  crymeariver  crymeariver  crymeariver   


Blood, Wine and Magic
 


Dernière édition par Nils M. Londubat le Jeu 14 Juin 2018 - 19:37, édité 18 fois
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 09/06/2018
Hiboux Envoyés : 7
En ligne
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Nils M. Londubat, Sam 9 Juin 2018 - 13:27 (#)
Histoire
Happiness can be found even in the darkest of times


1868-1870 : Genèse
 

Une histoire basique de Roméo et Juliette, deux êtres qui ne devraient pas se fréquenter, qui ne devraient avoir aucune attirance. Un « homme », si je peux dire, qui ne pouvait qu’être abhorré par la famille de la femme qui avait attirée toute son attention.  Ingrid était une jeune sorcière d’une prestigieuse famille Sang-Pure au comportement déjà très conservateur. Pourtant Ingrid et Sevastian connurent une forme de coup de foudre dès leur première rencontre, se mettant à se voir et se revoir dans le plus grand des secrets, surtout vu leur différence... En effet, ledit « homme » n’était autre qu’un Vampire, certes intégré dans la société mais restant une forme d’impureté pour les plus radicaux. Mellencamp, un nom qui ne représentait rien pour le monde des sorciers, un nom d’une famille éteinte avec Sevastian qui perdit sa magie suite à la transformation. Alors oui, Sevastian Mellencamp était tout sauf un parti idéal. Il était âgé mais gardait une certaine jeunesse physique, elle était pleine de vie, leur relation perdura un peu jusqu’à ce qu’Ingrid apprenne que sa famille envisageait de la marier, chose qu’elle ne voulait point mais ne pouvait pas refuser non plus. Vu la situation, elle retrouva Sevastian pour fuir avec lui, s’éloigner de sa famille et vivre son idylle secrète en se cachant du reste du monde au point d’aller se réfugier dans une demeure chez les Moldus. L’histoire aurait pu s’arrêter là, ils auraient pu vivre heureux dans l’ombre de ce monde, mais la haine de certaines personnes se sentant humilier peut se montrer redoutable. La famille d’Ingrid n’avait pas su tenir ses engagements et l’alliance suite à la fuite de la jeune femme et la traque débuta directement.

Ingrid et Sevastian avaient eu aide d’une autre famille pour se cacher, des Londubat qui comprirent la situation et avaient tout fait pour les cacher. Mais malheureusement rien n’est infaillible en ce monde. Surtout pas dans celui des sorciers. Des jours de bonheur, de semaines de joie, des mois de passion... Et finalement une chose arriva, la concrétisation de leur amour sincère, une grossesse qui était presque inespérée vu la faible fertilité d’un Vampire, mais pour eux c’était un nouveau signe de leurs sentiments. Oui tout pouvait paraître rose, magnifique... Un bonheur qui ne serait qu’éphémère... Une grossesse tout dans le secret, juste un sorcier qui venait en douce de Sainte Mangouste pour venir voir l’évolution des choses, une naissance dans cette demeure du monde Moldu, quelques mois de bonheur... Et malheureusement la famille d’Ingrid retrouva ses traces en partie à cause du sorcier de Sainte Mangouste qui avait cédé sous une forme de pression. Je vous passe les détails sur les actes d’une famille radicale et humiliée, emplie de haine et de colère, mais il ne fallut que peu de temps pour que la demeure se retrouve en feu, que Sevastian perde la vie et qu’Ingrid arrive à transplaner pour apporter son bébé à cette famille qui l’avait aidé, les Londubat... N’ayant que le temps de leur confier lui et son médaillon avant de mourir de ses blessures sans avoir su dénoncer les responsables. Et même si le crime était surement évidence, le prouver était tout autre chose.


1870-1881 : Devenu Londubat
 

Je ne me souviens pas de tout de mon enfance, en même temps cela date un peu... Puis qui se souvient réellement de ses premières années de vie ? Je sais qu’à l’époque, la famille Londubat m’avait accueilli et traité comme leur propre fils, me cachant le fait que j’ai été adopté pour éviter de me faire me sentir à part, même si j’étais le plus jeune de la fratrie.  Je m’étais surtout accroché à mon frère le plus ainé, Alastair, que j’admirais réellement, que je suivais partout en voyant en lui une forme de héros sorcier, surtout qu’il semblait se montrer si doué avec la sorcellerie, m’impressionnant toujours quand il s’entrainait pour ses cours à Poudlard, me donnant envie et inspiration pour quand je serai plus grand. Malgré ma nature de Demi-Vampire, que j’ignorai à l’époque, ma croissance était normale car le facteur de vieillissement ne faisait que ralentir à partir de la puberté, donc cette enfance était plutôt normale et cela même si je détestais le soleil de midi, si éblouissant, si aveuglant. Eymris, le sorcier que j’appelais père, était souvent absent, pris pas son travail mais Katarine, ma mère adoptive, passait beaucoup de temps avec moi pour me préparer à l’âge de la sorcellerie, m’apprenant les fondamentaux et les rudiments, me parlant des différents sangs, et des Moldus, voulant surtout me préparer à avoir une mentalité ouverte surtout à cause de ma nature, me préparer à accepter un jour ce que je suis et le regard des autres, tout comme elle m’appris aussi l’histoire de la magie. C’était souvent passionnant et je me tournais énormément vers la soif de connaissance, le besoin d’apprendre.  

Cette jeunesse se passa assez bien, en faite il n’y avait que ma grande sœur qui mettait souvent des distances avec moi. Oh certes Alastair aussi, mais il était plus âgé et allait se marier avec sa douce compagne Hilda avant que je ne rentre à Poudlard. D’ailleurs je me souviens de ce mariage, un beau moment, le jour juste avant que je n’aille chez Ollivander pour aller rechercher ma baguette. Il avait l’air si heureux, tout le monde semblait combler alors qu’il devenait un véritable homme et j’étais toujours admiratif envers ce frère bien aimé. Et donc le lendemain est venu le jour où j’allais rencontrer Tybalt... Non ne cherchez pas à savoir qui c’était mais jeune je ne sortais peu, mes parents préférant me garder à la maison, du coup j’ai donné un nom à cette baguette que le marchand m’a apporté en me disant qu’elle était faite pour moi, qu’elle m’appelait comme si la baguette avait la faculté ou l’intelligence de ressentir qui était compatible avec elle. Du coup, vu qu’une baguette avait un tel pouvoir, un caractère propre, j’avais trouvé logique de la nommer. 1881... J’allais enfin pouvoir rentrer à Poudlard, j’allais enfin devenir un jeune sorcier. Un jour qui m’avait rendu heureux, espérant devenir comme mon grand frère, être aussi doué que lui.

La cérémonie avait été longue, visite, accueil et le passage par le Choixpeau, un moment de stress, savoir quelle maison va m’accueillir, savoir si je serai un membre de Serdaigle comme Alastair ? Assis sur cette chaise, devant tous, entendant les commentaires du Choixpeau, le stress monte un instant, mon regard se porte devant moi sur ce qu’il s’y passe, sur les regards quand finalement il s’écrit « Serdaigle ». Oui, me voilà rassuré, souriant et rassuré, me redressant pour rejoindre ma tablée et laisser place au suivant. Voilà, j'allais débuter mes études...


1881-1888 : Serdaigle à Poudlard
 

Mes débuts à Poudlard se passèrent assez bien, je dois l’avouer, j’avais aimé la majorité de mes cours même si je n’étais pas des plus doué au Balai, et autant dire que le Quidditch ce n’était pas pour moi, surtout qu’en 1883 ils ont retiré les paniers pour mettre des sortes de cercles qui rendaient cela plus complexe et acrobatique. J’avais une réelle préférence pour le cours sur les Sortilèges et Enchantements, ainsi que pour celui des Potions. En progressant, en me battant pour ma Maison Serdaigle et être la fierté de la famille, j’avais pris l’option des Etudes des Runes, ainsi que des Soins aux Créatures Magiques, progressant sans trop de difficultés, montrant de véritables compétences dans plusieurs matières, et pendant les vacances à la maison, je me penchais sur des révisions pour me préparer à chaque fois à la rentrée. D’ailleurs j’en avais raté la naissance de Geralt, un peu surpris qu’Alastair ne m’avait pas prévenu de l’arrivé d’un neveu dans la famille sans m’y attarder plus longuement. Au début j’étais assez ouvert à Poudlard, j’avais ma petite bande d’amis avec qui je m’entendais facilement, je trainais toujours avec les trois même, que ce soit pour travailler ou encore simplement pour faire les quatre cents coups. Oh oui les premières années étaient parfaites, jusqu’aux B.U.S.E.S. où ma plus mauvaise note avait été un Acceptable. Mais c’était aussi à partir de cette année là que ma vie commençait réellement à changer. J’avais de plus en plus de difficultés sur un balai, surtout le jour... La lumière devenait une gêne vraiment poussée, m’aveuglant, me donnant mal de tête. Mes amis se détachèrent un peu de moi car j’avais des complications de croissance, puis finalement la vérité tomba.

En effet, Alastair, mon grand frère, avait remarqué lors d’une période de vacance que j’avais une mine peu joyeuse, que l’étincelle de bonheur qui se dégageait de mon regard avait totalement disparu et il avait décidé de revenir me voir pour discutailler au début puis finalement pousser nos parents à me faire une révélation, m’apprendre certaines vérités sur ma vie, ma naissance, ma nature. Quelques mots suffirent à ébranler mon monde, un cadeau suffit à me faire chuter, et une vérité à me blesser. Toute ma jeunesse était basée sur un mensonge, j’avais été adopté... Certes en soi c’est déjà une violente révélation, mais cela ne s’arrêtait pas là. Celle que je pensais être ma mère m’expliqua que le présent offert était tout ce qu’ils avaient de ma véritable mère, un médaillon... Vérité première, une claque. La seconde qui fut plus violente était que mes parents avaient été assassinés et que les coupables n’avaient jamais été trouvés mais que cela venait surement d’un groupe extrémiste. Me faisant comprendre que je n’étais pas un Sang Pur. Puis vint le coup de grâce, le pourquoi mes amis semblaient grandir plus vite que moi, évoluer physiquement et pourquoi le soleil m’aveuglait autant. Mon père était un Vampire, faisant de moi un hybride, mais aussi une personne stérile qui ne pourrait jamais avoir sa propre famille. Bien des révélations qui me coutèrent chers l’année suivante. En effet, je m’étais mis en mode rébellion dès la rentrée, passant d’une vie studieuse à une vie agressive, passant de blagues avec des amis à de sales coups au point qu’un moment j’ai frôlé l’exclusion, que j’ai fait perdre beaucoup de points à ma maison. En même temps, qu’avais-je à perdre ? J’allais finir mes études et rester un ado combien d’années ? C’était ridicule...

Bien entendu, certains professeurs avaient été mis au courant, mais cela restait difficile à gérer, surtout que je ne faisais que voir les autres grandir. Heureusement, les A.S.P.I.C. arrivant, mes résultats moins bons mais se montrant acceptables, ma famille prie une décision pour m’aider, pour que je puisse dissimuler un peu ma nature, récupérer une envie d’étudier. Alastair décida de laisser son fils aux soins de nos « Parents » pour m’accompagner en Amérique, que je puisse reprendre des cours à Ilvermorny, tel un jeune étudiant étranger qui viendrai reprendre en cours d’année et vu mon apparence Alastair me fit passer pour plus jeune que je n’étais réellement, en tout cas officiellement pour ne mettre au courant que le strict minimum.


1888-1893 : Thunderbird à Ilvermorny
 




Dernière édition par Nils M. Londubat le Ven 15 Juin 2018 - 0:05, édité 7 fois
membre - their tense grace made tender
avatar
Répartition : 25/04/2018
Hiboux Envoyés : 84
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Pablo Young, Sam 9 Juin 2018 - 13:31 (#)
le premier demi-vampire dead dead dead
et londubat en plus, c'est vraiment parfait Brille
hâte de voir ce que tu vas en faire, bienvenue parmi nous Daengelo


membre - i don't want just a memory
avatar
Répartition : 11/04/2015
Hiboux Envoyés : 11588
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par O. Jill Peverell, Sam 9 Juin 2018 - 14:00 (#)
Bienvenue Han! !


membre - i don't want just a memory
avatar
Répartition : 19/09/2013
Hiboux Envoyés : 5678
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Alexandre E. Queen, Sam 9 Juin 2018 - 15:49 (#)
bienvenue Brille j'ai hâte de lire la suite Brille


membre - war is the sea i swim in
avatar
Répartition : 23/04/2017
Hiboux Envoyés : 1030
En ligne
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Émilien M. Delacroix, Sam 9 Juin 2018 - 19:04 (#)
bienvenuuuue, bon courage pour ta fiche ! Chou


 Don't let yourself down
There's been so many seconds from what brought us together, so how many hours until we're falling apart? I got more than reason to up and leave this forever, but time is the rope that binds us whenever we think of leaving. So how can I open my eyes if I know that I've been dreaming?
admin - war is the sea i swim in
avatar
Répartition : 13/02/2016
Hiboux Envoyés : 375
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par A. Narcisse Hepburn, Sam 9 Juin 2018 - 19:51 (#)
rebienvenue à toi Chou

cette signature elle envoie du lourd HOHOHOHOHOHOHOHOHHO

j'ai hate de lire cette fiche Han! demi-vampire en force !


   monstrous beauty
the pernicious power
membre - i don't want just a memory
avatar
Répartition : 03/03/2018
Hiboux Envoyés : 256
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Thésée Rosier, Sam 9 Juin 2018 - 22:46 (#)
rebienvenue sur le forum Haww



do not pity the dead, pity the living. and above all those who live without love (albus dumbledore).


Dernière édition par Thésée Rosier le Dim 10 Juin 2018 - 12:59, édité 1 fois
admin - high above, the greatest wonder
avatar
Répartition : 05/03/2018
Hiboux Envoyés : 47
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par A. Otto Graymalkin, Dim 10 Juin 2018 - 0:28 (#)
(re)Bienvenue apparemment Nih

Bp un jour, Bp toujours Robert47cm
admin - i don't want just a memory
avatar
Répartition : 07/09/2017
Hiboux Envoyés : 125
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Bonnie Boston, Dim 10 Juin 2018 - 0:36 (#)
Eh bien, toujours des choix d'avatars perfect Brille Et des choix so gold Brille

Rebienvenue à toi Daengelo


Our bonfire heart

You like the spark • People like us we don’t need that much just someone that starts starts the spark in our bonfire hearts
BLACK PUMPKIN
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 09/06/2018
Hiboux Envoyés : 7
En ligne
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Nils M. Londubat, Dim 10 Juin 2018 - 0:49 (#)
Merci tout le monde

Et bien j'étais surpris qu'Astrid se souvenait ** (mieux que moi d'ailleurs....) Octobre 2015... ca date mine de rien...


Blood, Wine and Magic
 
admin - their tense grace made tender
avatar
Répartition : 01/12/2016
Hiboux Envoyés : 411
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Rosemary Lestrange, Dim 10 Juin 2018 - 11:26 (#)
bienvenue parmi nous cute hâte de voir ce que tu vas faire de ce perso Chou
par contre est-ce que tu pourrais mettre l'image de sa baguette en lien sur l'un des mots du texte? ou diminuer la largeur de l'image? elle déforme la fiche actuellement Potté n'oublie pas non plus de mettre ton avatar en description du sujet Daengelo



I FELL IN LOVE WITH A LIGHTNING STORM
I FELL IN LOVE WITH A FALLING STAR. I FELL IN LOVE WITH YOU. AND IT HURTS EVEN MORE. // sometimes it’s like breathing is a language my scarred lungs never learned to speak. and it’s not poetic, the ache of oxygen so often being lost in translation. but in the silence of my ragged breaths the distance from your inhales to exhales feels how poetry should feel. you are the softest loud i’ve known.
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 09/06/2018
Hiboux Envoyés : 7
En ligne
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Nils M. Londubat, Dim 10 Juin 2018 - 12:56 (#)
Bonjour Rosemary, en faite la baguette est mise en balise width 100% (l'image se met d'officie à la taille disponible)... Je ne sais pas d'où vient la déformation, je l'avais déjà avant d'ajouter l'image (et je l'ai encore si je la retire). Vraiment désolé T.T

EDIT : J'ai trouvé... c'était le texte "lien" pour l'arbre généalogique qui faisait la déformation...


Blood, Wine and Magic
 
admin - their tense grace made tender
avatar
Répartition : 01/12/2016
Hiboux Envoyés : 411
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Rosemary Lestrange, Dim 10 Juin 2018 - 13:05 (#)
pas de soucis SCREAMING hésite pas à me mp si tu as d'autres problèmes avec les codes Daengelo



I FELL IN LOVE WITH A LIGHTNING STORM
I FELL IN LOVE WITH A FALLING STAR. I FELL IN LOVE WITH YOU. AND IT HURTS EVEN MORE. // sometimes it’s like breathing is a language my scarred lungs never learned to speak. and it’s not poetic, the ache of oxygen so often being lost in translation. but in the silence of my ragged breaths the distance from your inhales to exhales feels how poetry should feel. you are the softest loud i’ve known.
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 25/06/2016
Hiboux Envoyés : 286
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Edwin H. Thomassin, Dim 10 Juin 2018 - 15:05 (#)

Rebienvenue Daengelo





P.S. Parce que t'assumes pas ton âge, je vais quand même me considérer comme le perso le plus vieux jaredditoui
Contenu sponsorisé
Message Re: Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets
par Contenu sponsorisé, (#)
 

Nils Mellencamp Londubat => Un enfant adopté aux sombres secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition