BELLUM PATRONUM


Version 33

Nouvelle année, nouvelle version installée ainsi que sa flopée de nouveautés !
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques Phénix et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

Antares Black + soulmates aren't just lovers
Aller à la page : 1, 2  Suivant
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 13/09/2018
Hiboux Envoyés : 7
Message Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Antares Black, Mer 19 Sep - 21:49 (#)
Antares Nora
Black
Nom: Black, l'illustre famille dont la renommée à travers le monde magique n'est plus à faire. Souvent prononcé à demi-mot, il inspire la crainte et le respect. Prénom: Cette ancienne famille de sorciers voue une obsession sans borne aux étoiles, ce fut donc sans surprise que l'enfant à naître fut prénommé Antares, sonorités masculines venues du ciel. Nora est, quant à lui, un prénom d'origine antique. Âge et Date de Naissance: Elle est née le 20 mars 1955, lors de l'équinoxe de printemps, lui accordant ainsi 29 ans. Nature du sang: Un sang pur, évidemment. Situation familiale: Cinq longues années séparaient la naissance des enfants d'Arcturus Black et de Sierra Greengrass pourtant, ils se ressemblaient comme deux gouttes d'eau et possédaient une relation presque fusionnelle malgré les nombreux éclats de voix qui découlaient de leur caractères quelques peu différents. Le couple richissime avait vécu une vie heureuse qui avait pris fin à la chute du gouvernement Rosier. Après un procès très médiatisé, le patriarche fut finalement acquitté. Depuis, la famille se faisait discrète. Aussi, Antares avait récemment dû surmonter le décès de son fiancé, mort dans un terrible accident impliquant des moldus. Patronus: Elle n'a plus de patronus depuis qu'elle a pris le remède élaboré par les Disciples de Shacklebolt. Elle n'est plus non plus malade de la Peste, et désormais, quand elle appelle, c'est un silence qui lui répond. Si la disparition d'Anubis avait d'abord été un soulagement, elle ressentait à présent un vide incommensurable que rien ne semblait pouvoir combler. Miroir du Rised: A ses côtés, se tient celui qu'elle a tant aimé, celui qu'elle a tant pleuré. Epouvantard: L'absence de magie dans son corps la paralyse, l'idée de ressembler à des êtres aussi impur que des moldus la répugne. Baguette magique: Une baguette élégante en bois d’aubépine, ventricule de dragon, 29.8 centimètres, relativement flexible.  Occupation : Après des études de Sciences Politiques Magique, elle travaille pour la confédération internationale des sorciers, section britannique. Maison souhaitée :  Élève de Serpentard durant sa scolarité, elle considérait et, considère encore aujourd'hui ses anciens camarades comme sa seconde famille. Groupe souhaité : Obscuro Crédits images : Pando
Caractère
Comment pouvait-on prétendre connaître quelqu'un par cœur ? Alors, qu'au fond, la personne ne se connaissait pas elle-même. Comment pouvait-on avoir l'indécence de penser qu'on pouvait prévoir la réaction d'un tiers ? Antares était une énigme pour elle et pour les autres. Remplie de paradoxes, la jeune femme était difficile à cerner. Pourtant, certains traits de sa personnalité se révélaient quand elle était en présence de son entourage.

Son sourire solaire la rendait moins hautaine que pouvait laisser paraître son visage pâle au premier coup d'œil, elle était en fait facilement abordable. Elle savait se montrer accessible et empathique. Toujours prudente, elle était de nature réfléchie et évitait, par conséquent, de prendre des décisions qui pourraient lui causer du tort personnellement ou à sa famille. Perfectionniste, elle avait tendance à veiller à chaque détail. Minutieuse, elle ne négligeait rien, notamment dans son travail. Antares était d'une loyauté et d'une intégrité sans faille. Parfois trop franche, elle n'hésitait pas à appuyer là où ça faisait mal, que ce soit pour rendre une personne meilleure ou par simple sadisme. En effet, la jeune femme tourmentée depuis quelque temps avait à présent du mal à garder son calme en toutes circonstances. Son impulsivité nouvelle prenait alors le dessus, révélant la partie rancunière et agressive de la Black. De plus, sa famille vouée au Lord, lui avait inculqué des valeurs fondamentales depuis son plus jeune âge. Pro-mangemort par éducation, elle adhérait aujourd'hui à l'idéologie des races sorcières. De ce fait, elle devenait méprisante dès qu'un être au sang non magique l'approchait. Enfin, son obstination farouche joue parfois en sa défaveur.
Votre personnage a-t-il été touché malgré lui par les éléments récents du monde sorcier ?
Comme une grande partie de la population sorcière actuellement, Antares a été touchée par les événements survenus récemment. L'une des conséquences de la mort de Rosier fut notamment les différents scandales qui éclatèrent juste après, révélant ainsi les agissements terribles dont étaient responsables les disciples, ainsi que les mangemorts infiltrés au ministère. Si la famille Black avait effacé toutes ses traces, la place d'Arcturus au sein de l'organisation des disciples lui valu un procès. Toutefois, l'homme fut acquitté faute de preuves tangibles concernant son implication dans les enlèvements.

S'est-il impliqué d'une certaine manière (volontaire ou involontaire) ? Comment ?
Après le procès, la famille d'Antares avait fait profil bas pour éviter d'attirer l'attention sur leurs agissements condamnables. Elle s'impliquait de manière discrète dans la politique britannique. Préférant restée à l'ombre de son poste au Ministère.

Quels sont les idéaux politiques de votre personnage ? Se rallie-t-il à une cause ?
Antares était traditionaliste et intolérante, allant même jusqu'à l'extrémisme à présent. Elle souhaitait voir les moldus exterminés, bien qu'elle se gardait de la crier haut et fort. Aussi, préserver des lignées de sang-pur était une priorité selon elle.

Votre personnage est-il engagé politiquement ?  Que pense-t-il de la situation actuelle ?
L'opportunisme de la jeune femme l'avait poussé à soutenir les Gardiens, et sa cousine qui était la tête du parti. Pourtant, c'était au Lord et aux mangemorts qu'allaient sa plus fervente dévotion et son soutien.

Lors de l'apparition de son patronus corporel en décembre 1978, quelle a été la réaction de votre personnage ?  
De la pénombre, était apparue une abeille grisâtre. Après un sursaut d'horreur, une vague d'incompréhension avait envahie Antares.

Quelle a été sa relation avec celui-ci au départ ? Comment a-t-elle évoluée ?
Avoir un fidèle compagnon qui communiquait avec vous par la pensée était embêtant et particulièrement éreintant. La relation entre Antares et Anubis n'avait pas été de tout repos : parfois conflictuelle, parfois amicale. Mais finalement, le patronus et la sorcière avaient finis par s’accommoder et s'étaient habituer l'un à l'autre.

Votre personnage a-t-il été touché par la Peste en 1980 puis en 1983 ? Comment l'a-t-il vécu ?
Les moments de bonheur qu'avaient pu connaître Antares et Anubis n'avaient pas duré. Très vite, la jeune femme avait commencé à développer les symptômes d'un mal qui serait plus tard nommé la Peste de Patronus. La maladie avait été particulièrement difficile à supporter. Alors quand la deuxième vague la frappa de plein fouet, elle n'hésita pas et prit le remède des Disciples, sur les conseils de son père. Antares avait cru que se séparer de son patronus ne serait pas compliqué, cependant le léger soulagement qui l'avait empli n'avait pas duré. Aujourd’hui, elle vivait mal le fait d'être seule, elle ressentait à chaque instant le vide incommensurable qu'avait laissé la disparition d'Anubis.
Questions
Pseudo et âge: Naïa, j'approche de la majorité Où as-tu trouvé le forum ? Quelques parts dans les abysses de Google, à vrai dire ça fais longtemps que j'hésite à m'inscrire Personnage: Famille de sorciers Avatar Taylor LaShae As-tu un autre compte sur BP ? Non Présence: Présente quand mon emploi du temps me le permet Une remarque ? le forum est sublime et rempli d'idées géniales  GAGA


Dernière édition par Antares Black le Mer 17 Oct - 17:23, édité 24 fois
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 13/09/2018
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Antares Black, Mer 19 Sep - 21:49 (#)
Histoire
comme si ça pouvait porter malheur de croire à mon propre bonheur
Ecrivez l'histoire de votre personnage, sous la forme que vous voulez, en un minimum de 700 mots.

20 mars 1955, Manoir Black, Gormayth Lane


12 Juin 1974, Poudlard, Ecosse


30 Août 1982, Convent Garden, Londres

Son regard se posa sur son reflet. Ce visage à la peau laiteuse qui, malgré la chaleur écrasante du mois d’août, ne brunissait guère. Elle avait changé au fil des années, les traits fins de l’enfance avaient laissé place à des très plus marqués. Pourtant, elle avait encore un peu ce visage de poupon. Ses lèvres pulpeuses se pincèrent puis s’étirèrent en un sourire, dévoilant ses dents blanches. Puis son reflet disparu quand la vitre dans laquelle elle se regardait s’abaissa. Gênée, Antares s’excusa avant de s’éclipser le plus vite possible sous le rire du passager arrière de la voiture. Les vitres teintées étaient bien pratiques pour se recoiffer, mais aussi pour se ficher la honte. Toutefois, rien aujourd’hui ne pouvait altérer la bonne humeur d’Antares. Elle était heureuse, et excitée à l’idée de revoir Samwell. Le jeune homme avait enfin déposé ses valises à Londres, après avoir passé huit longs mois dans la capitale française pour étudier les potions et les poisons. Ce médicomage en-devenir était le rayon de soleil de la Black depuis de très nombreuses années maintenant. Il s’était rencontré sur les bancs de l’école et ne s’était tout simplement jamais quittés depuis.
Le quartier de Covent Garden était souvent rempli de touristes, désireux de faire des emplettes ou bien de se désaltérer dans un authentique pub britannique. Si la foule avait parfois tendance à oppresser Antares, cela ne la gênait pas. Après quelques esquives et quelques pas de plus, la jeune femme arriva face au bar dans lequel elle avait ses habitudes. Un commerce tenu par une jeune femme charmante de sang moldu. Une sorcière de base étage qui n’en restait pas moins agréable.
Installée à une table près des fenêtres, Antares fixait sa montre, les lèvres pincées. La ponctualité n’avait jamais été le fort de Samwell mais tout de même, il aurait pu faire un effort. Après de longues minutes d’attente et deux cafés avaler, il finit par se montrer. Ses cheveux blonds avaient poussé depuis la dernière fois et quelques mèches lui retombaient sur le front. Il était beau. Le visage d’Antares rayonna et elle se leva pour aller l’enlacer. « Tu m’as manqué, sweetie. » Le timbre de sa voix rauque lui avait manqué. Sa proximité lui avait manqué. Samwell lui avait manqué. « Je suis contente que tu sois là. »


5 janvier 1983, Notting Hill, Londres

Elle ne pouvait s’en empêcher, elle jouait avec la bague présente à son annulaire gauche. Ce diamant ornait sa main et symbolisait l’amour, sentiment trop peu présent dans les mariages arrangés des sorciers. Antares avait le privilège de pouvoir épouser son amour de jeunesse, puisqu’il appartenait à une famille respectable dont le sang n’avait jamais été souillé. « Tu l’aimes ? » Antares sursauta légèrement, surprise par l’intervention de Samwell. Elle pensait qu’il dormait. Il était encore tôt et les premiers rayons du soleil n’avaient pas encore eu le temps de pointer leur bout du nez. « Evidemment. Et je t’aime toi aussi. » murmura-t-elle avant de déposer un doux baiser sur ses lèvres. « On restera pour toujours ensemble. » Il déposa un baiser sur ses lèvres, sur sa joue, dans son coup. « Jusqu’à ce que la mort nous sépare. » Un sourire se dessina sur les lèvres rosées de la Black. Rien n’avait bougé depuis leur premier "je t’aime", alors que ça faisait sept ans qu’ils sortaient ensembles. Elle aimait ses défauts, il aimait les siens. Ils étaient inséparables, des âmes sœurs qui s’étaient retrouvées. Au final, la réponse à toutes ses questions s’endormait à ses côtés chaque soir.


15 février 1983,Abney Park Cimetery , Londres

Le cimetière situé au nord de la capitale britannique était recouvert d’une fine couche de neige fraîche. Son épaisse végétation et les nombreuses pierres tombales étaient vêtues d’un blanc immaculé. Tout était calme. La légère brise soulevait lentement les courtes mèches brunes de la jeune femme assise sur les marches de la petite chapelle. Les effluves de l’hiver emplissaient l’air. Elle frémit doucement, presque imperceptiblement. Des voix hétéroclites se firent entendre au loin, les femmes aux voix plus aiguës chuchotaient sous les chênes tandis que les hommes aux voix graves étaient entendus de l’autre bout du parc. Les bruits de pas, écrasant le manteau blanc qui recouvrait le sol fut perceptible. Peu de temps après, un petit groupe de personnes s’avança. La plupart s’engouffrèrent dans la chapelle par les grandes portes de bois massif pourtant, l’une d’entre eux s’arrêta face à la brunette. Elle déposa délicatement sa paume sur son épaule. « Antares, ne reste pas là. Rentre à l’intérieur avec nous. » Le silence de la plus âgée des filles Black lui répondit. Antares n’avait pas envie, d’ailleurs, elle n’avait envie de rien. Elle aurait préféré rester dans son lit, caché sous ses draps à attendre que le sommeil l’emporte loin de cette dure réalité. Cependant, au petit matin, le patriarche était venu la réveiller. Pendant encore une journée, elle allait donc devoir vivre pendant que lui était plongé dans un sommeil éternel. « Antares ! » Elle leva les yeux en direction de sa jeune sœur, n’ayant même pas la force de lui sourire, elle la regarda, impassible. « Je sais bien que tu n’as pas envie d’être ici mais, je te promets, si tu ne le fais pas aujourd’hui, plus tard tu regretteras de ne pas lui avoir dit au revoir. » Elle restait muette comme une tombe, mais pourtant, elle se leva, referma d’un geste rapide son blouson en tweed et suivit sa sœur à l’intérieur de la chapelle.
Tout était froid, les murs de pierres étaient d’un gris morne, les bancs de bois étaient d’un brun hideux, les personnes aux visages figés était tout aussi laids. Soudain, la vie avait perdu son attrait, sa couleur et sa joie. La vie ne semblait plus la peine d’être vécu. Pourtant, Antares alla s’installer au premier rang, entre ses propres parents et ceux du défunt. La cérémonie fut émouvante, chacun y avait été de son anecdote ou de son souvenir. Samwell méritait l’hommage que ses amis et sa famille lui avaient rendu. Il méritait toutes ces belles paroles. Il méritait que chacun prenne de son temps pour penser à lui. Il méritait tant de choses. Mais une chose était sûre, il ne méritait pas de mourir dans cet ignoble accident !
La mise en terre avait été éprouvante. Durant de longues minutes, Antares avait lutté pour que les larmes ne lui montent pas aux yeux, elle avait lutté pour rester forte. Enfin, pour paraitre forte. Au fond, elle ressentait un vide incommensurable et une peine immense. Sa poitrine semblait compressée, elle avait du mal à respirer. Toutefois, elle avait tenu bon. Elle avait même accepté les condoléances avec amabilité.
Tout le monde était parti, ils étaient retournés à leur vie. Mais pour Antares, envisager une vie sans Samwell était inconcevable. Seule, elle laissa sa peine sortir. Et doucement, des larmes salées se mirent à couler le long de son visage pâle. Il avait dit qu’il resterait ensemble pour toujours. Mais, comment aurait-il pu savoir que toujours signifiait 2 596 jours, 8 heures, 5 minutes et 2 secondes.
Uniquement la mort pouvait séparer Antares et Samwell, qui aurait dû devenir prochainement son mari et le père de ses enfants. Mais la mort avait frappé et importé avec elle un être aimé.


Dernière édition par Antares Black le Mer 17 Oct - 17:36, édité 15 fois
admin - the universe is full of intentions
avatar
Répartition : 06/12/2015
Hiboux Envoyés : 3355
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Delliha McLeod, Mer 19 Sep - 22:22 (#)
tellement de belles promesses Chou
j'ai hâte de découvrir ton personnage Brille

si tu as des questions n'hésite surtout pas Han! et puis bienvenue et bon courage pour ta fiche Twisted


    heiress of extremists

    The extremes mark the border beyond which life ends, and the passion for extremism, in art as in politics, is a disguised desire for death.
membre - shame to die with one bullet left
avatar
Répartition : 18/04/2018
Hiboux Envoyés : 163
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Charon T. Malefoy, Mer 19 Sep - 22:34 (#)
Une Black ! Brille
Bienvenue à toi ! RUUN Très bon choix de famille et j'ai hâte de découvrir tout ce que tu as prévu pour elle ! Daengelo
Et puis LaShae dead love bave


admin - high above, the greatest wonder
avatar
Répartition : 05/03/2018
Hiboux Envoyés : 116
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par A. Otto Graymalkin, Jeu 20 Sep - 9:45 (#)
OH OUI ! une black Brille

Bienvenue Daengelo
admin - their tense grace made tender
avatar
Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 1457
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Charlie de Breteuil, Jeu 20 Sep - 10:23 (#)
Olala un Black Han! Il faut que je te MP parce que j'ai une Black de naissance aussi et j'ai possiblement un lien à te proposer Robert47cm En tout cas si tu as des questions, n'hésite pas à nous envoyer un MP love On se fera un plaisir de te répondre Daengelo

Et bienvenue à toi Chou





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 13/09/2018
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Antares Black, Jeu 20 Sep - 21:45 (#)
Merci à tous pour votre accueil ! love
J'ai enfin commencé à remplir la fiche (même si j'avoue, je n'avance pas très vite :3 )




lost in my thoughts
Antares Black ☽ the stars forgot to come out one night and instead i was left in dark, wondering what i could do to make them come back
Invité
Invité
avatar
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Invité, Jeu 20 Sep - 22:26 (#)
une Black et en plus une partie Greengrass Han! bienvenue cousine? (Aurea est née Greengrass) il nous faut absolument un lien monpauvreslipou
Invité
Invité
avatar
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Invité, Jeu 20 Sep - 23:02 (#)
mais ces choix dead dead dead je suis conquise uh !
bienvenue parmi nous, je me creuse pour un lien Daengelo
Invité
Invité
avatar
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Invité, Ven 21 Sep - 19:19 (#)
la belle taylor
tout ici n’est que beaux choix je suis fan
bienvenue et si tu as des questions n’hesite pas love
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 13/09/2018
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Antares Black, Sam 22 Sep - 12:19 (#)
@Aurea P. McLeod : merci beaucoup, évidemment, il nous faudra un lien ! EMERAWN

@Pablo Young : ça fais tellement plaisir, merci Daengelo je prends également le lien :ange:

@Fayth Washington : taylor est tellement belle et possède tellement de charisme Chou merciiii
Invité
Invité
avatar
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Invité, Sam 22 Sep - 23:09 (#)
Bienvenue par ici, il nous faudra un lien Daengelo
membre - shame to die with one bullet left
avatar
Répartition : 21/06/2018
Hiboux Envoyés : 188
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Ludovic Descremps, Sam 22 Sep - 23:49 (#)
Bienvenue wazaaa bon courage pour ta fiche


«Somewhere out there, there's that perfect thing - the unexpected ending that was always going to happen. That place you've always been heading for, but never expected to go.»
FLORISSONE
newbie - don't argue with your own nature
avatar
Répartition : 13/09/2018
Hiboux Envoyés : 7
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Antares Black, Dim 23 Sep - 13:07 (#)
@B. Caïn McLeod : Avec plaisir Daengelo

@Ludovic Descremps Merci beaucoup !!




lost in my thoughts
Antares Black ☽ the stars forgot to come out one night and instead i was left in dark, wondering what i could do to make them come back
Invité
Invité
avatar
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Invité, Lun 24 Sep - 15:28 (#)
Bienvenue Daengelo
Contenu sponsorisé
Message Re: Antares Black + soulmates aren't just lovers
par Contenu sponsorisé, (#)
 

Antares Black + soulmates aren't just lovers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition :: Retour à Londres