BELLUM PATRONUM


Version 33

Nouvelle année, nouvelle version installée ainsi que sa flopée de nouveautés !
Vous pouvez la commenter ici.
Groupes fermés

Les sang-purs étrangers sont fermés. Redirigez-vous vers les familles de la saga ou des membres.
équilibre des groupes

Nous manquons d'étudiants, de membres des partis politiques Phénix et Gardiens.
Nous manquons également de Mangemorts.

"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
newbie - don't argue with your own nature
Vesna P. Novaković
Répartition : 23/01/2019
Hiboux Envoyés : 3
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Vesna P. Novaković, Jeu 24 Jan - 18:04 (#)
Vesna P. Novaković
Nom de famille
Nom: Novaković Prénom: Vesna PhèdreÂge et Date de Naissance: 28 ans, née le 26 juin 1956Nature du sang: sang mêlé Situation familiale: Épouse d'Ouri Ashkhan Zadeh, aînée d'une fratrie de troisPatronus: LouveMiroir du Rised: Être aimée de son mariEpouvantard: La solitude Baguette magique: bois d'ébène, plume d'hippogriffe, 23 cm Occupation : Concertiste et violonisteMaison souhaitée :  AucuneGroupe souhaité : Obscuro Crédits images : Aranaea avatars ici.
Caractère
Vesna est une sorcière extrêmement têtue et sûre d’elle. Dotée d’une haute opinion d’elle-même elle sait ce qui est bon pour elle, ou du moins est-elle persuadée de le savoir. Remarquablement loyale, son principal défaut est le corollaire de ce sens aigu de la loyauté : elle ne supporte pas la trahison et, de ce fait, se montre profondément rancunière, difficilement capable de pardonner à qui la blesse et animée alors d’un profond désir de vengeance. Au-delà, elle sait se montrer calme et aimante pour ceux à qui elle témoigne de l’amitié, de l’affection, voire, plus rarement, de l’amour. Réfléchie et pragmatique, elle peut également se montrer plus idéaliste, notamment pour ce qui concerne sa vie d’épouse
Votre personnage a-t-il été touché malgré lui par les éléments récents du monde sorcier ? Etant originaire d’Albanie et vivant grandi en Russie, elle ne fut pas concerné par les récentes évolutions du monde magique.

S'est-il impliqué d'une certaine manière (volontaire ou involontaire) ? Comment ? Pas pour le moment.

Quels sont les idéaux politiques de votre personnage ? Se rallie-t-il à une cause ?  Neutre, ne s'intéressant guère à la politique, à moins que cela ne serve ses intérêts immédiats.

Votre personnage est-il engagé politiquement ?  Que pense-t-il de la situation actuelle ? Pour l’heure, elle s’est tenue éloignée des intrigues politiques propres au monde britannique.

div>
Questions
Pseudo et âge: Gui, 25 ansOù as-tu trouvé le forum ? J'étais déjà présent Personnage: Inventé ? Scenario ? Famille de sorciers ? Avatar Inventé As-tu un autre compte sur BP ? Byron O. HastingsPrésence: RégulièreUne remarque ? répondre ici  


Dernière édition par Vesna P. Novaković le Jeu 24 Jan - 18:13, édité 3 fois
newbie - don't argue with your own nature
Vesna P. Novaković
Répartition : 23/01/2019
Hiboux Envoyés : 3
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message Re: "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Vesna P. Novaković, Jeu 24 Jan - 18:05 (#)
Histoire
Happiness can be found even in the darkest of times
Un crissement. Un crissement aigu et si longtemps tenu qu’il en tremblerait presque. Puis le silence. Quelques instants seulement. Vinrent ensuite les applaudissements, les bravi et la clameur d’un public enthousiasmé par l’heure et demi que dura le récital qui venait de s’achever. L’artiste en question, une jeune femme presque trentenaire, releva la tête, adressant son plus beau sourire aux visages qui lui faisaient face, figures que venait de révéler la lumière de retour sur les spectateurs. Vesna – c’était son nom – prolongea quelque peu le plaisir de l’ovation avant de quitter la scène et de regagner sa loge. Passées les mondanités avec les musiciens de l’orchestre et son chef, elle profita du silence de sa loge. Là, assise devant un miroir, elle se mira quelques instants avant d’ôter son maquillage. De longs cheveux bruns encadraient son visage fin aux traits doux. Ses yeux, noisettes, brillaient d’ordinaire d’une lueur enjouée. Mais pas ce soir. Pas ce soir car Vesna savait ce qui l’attendait à son retour chez elle, dans le grand appartement qu’elle occupait en plein cœur de Saint-Pétersbourg. La solitude. Un observateur averti eut pu trouver cela paradoxal car la brune arborait une alliance à son annulaire gauche. Son époux, Ouri, professeur d’histoire de la magie à Koldovstoretz, l’université magique slave, avait en effet quitté la Russie après s’être vu offrir un poste à Poudlard. Il fallait reconnaitre que leur mariage battait de l’aile et Ouri, selon toute vraisemblance, avait manifesté le besoin de se donner de l’air. Pour cela, il avait le choix de mettre des milliers de kilomètres entre eux. Même s’il avait fait cela avec toute la délicatesse qui était la sienne, l’enseignant n’avait guère laissé le choix à son épouse qui, de facto, s’était retrouvée seule. Depuis lors, jamais Saint-Pétersbourg ne lui avait paru aussi vide, aussi froide et impersonnelle. Elle qui, qui plus est, n’avait jamais véritablement goûté les charmes des grandes métropoles.

Elle avait en effet vu le jour en Albanie. Non à Tirana, la bruyante et grouillante capitale, mais sur les bords du lac d'Ohrid, l’un des vieux du monde à en croire les géologues moldus. La famille Novaković – celle de Vesna – avait quitté leur berceau slave, quelque part entre la Pologne et la Lituanie, pour gagner l’Albanie au tournant des XVe et XVIe siècle et s’installer sur les rives du lac. De fait, la principale activité de la famille, depuis des siècles, était l’agriculture. La richesse halieutique du lac en faisait un espace de pêche tout à fait privilégié. En outre, les épaisses forêts qui bordaient ses rivages offraient une autre source de revenus. Entre pêche et exploitation raisonnée de la forêt, les Novaković s’étaient ainsi constitué une petite fortune, s’affirmant comme les plus puissants propriétaires terriens de la région. D’aucuns avaient murmuré que la soudaine fortune de ces slaves installés en territoire ottoman était trop belle pour ne pas cacher quelques méfaits, allant même jusqu’à prétendre que les Novaković avaient usé de maléfices pour parvenir à leurs fins. La réalité n’était pas si éloignée que cela de ces fables. En effet, la réussite de la famille tenait à sa pratique de la magie, une pratique qui leur avait assuré le succès, certes, mais qui demeurait limitée tant leur vie était intrinsèquement imbriquée à celle des moldus les environnants. C’est donc dans ce cadre enchanteur que Vesna avait vu le jour, ainée d’une fratrie qui comptait, après elle, un fils et une fille. Elle fut baptisée Vesna, prénom typiquement slave, marquant ainsi les origines de la dynastie, auquel Phèdre fut ajoutée. Ce second prénom, hautement symbolique, avait été le choix de sa mère, éduquée dans la culture classique gréco-latine et française. Phèdre, du nom de l’héroïne d’un mythe antique et d’une pièce de Racine, correspondait à ce double enseignement. Ses parents ne pratiquaient pas tous deux la magie. Son père, sorcier, avait épousé très jeune une moldue appartenant à une famille de la haute bourgeoisie de Tirana. Cette union était hautement intéressée, au moins au départ, car elle apportait aux Novaković l’accès privilégié à de nombreux marchés de la capitale albanaise afin qu’ils écoulassent leurs productions. Avec le temps, cependant, ce mariage était devenu un mariage d’amour et Vesna avait ainsi grandi avec une vision du mariage fondée sur un amour réciproque, partagé entre les époux.  

Son enfance fut heureuse, rurale et champêtre, mais passée dans un confort certain. Manifestant, ainsi que ses frères et sœurs, des prédispositions pour la magie, elle intégra donc l’école Koldovstoretz. C’est là qu’elle rencontra Ouri. Elle en tomba instantanément amoureuse et se jura de l’avoir. Entêtée, prête à tout, elle obtint ce qu’elle voulait et leur idylle commença. Leur relation dura jusqu’à la fin de leurs études. Elle, passionnée par la musique et virtuose violon en main, prit le chemin du conservatoire. Lui, ambitionnant de découvrir les vérités de l’histoire, emprunta la voie de la Koldovstoretz où il réalisa une brillante thèse. Néanmoins, cela ne mit pas fin à leur histoire qui déboucha sur un mariage et, une fois leurs études supérieures terminées, sur un emménagement à Saint-Pétersbourg, là où se trouvait le théâtre Mariinsky où Vesna avait obtenu un poste de soliste. Quoi que son emploi fût moldu, elle n’était pas, pour autant, une magicienne de second rang. Au contraire, ses études avaient montré qu’elle excellait dans certains domaines, en potions et en charmes, notamment. En effet, elle s’était affirmée comme une redoutable maitre potioniste ainsi que non moins redoutable dans les charmes portant sur les personnes. Elle avait découvert, par hasard, cette prédisposition à ensorceler les individus par des incantations diverses et variées. Car cette pratique de la magie était souvent redoutée – elle touchait au libre-arbitre des victimes de ces charmes – Vesna avait dû la pratiquer secrètement, dans l’ombre.

Laissant-là ses souvenirs d’antan, la violoniste quitta le théâtre pour gagner son appartement. Elle espérait y trouver une missive de son époux. Hélas, cette espérance s’avéra chimérique. À bien y réfléchir, ce dernier ne lui avait jamais écrit, ou presque, si elle ne lui avait, la première, envoyé une lettre. Mais Vesna n’en blâmait pas les hiboux britanniques. Non, la faute incombait à Ouri qui, sans doute trop soulagé de respirer loin de son épouse, en venait à la négliger. Elle sentait cela. Cet écart entre eux qui n’avait cessé de se creuser au fil des ans. Ni leur emménagement, ni les efforts qu’elle avait déployé dans leur vie de couple n’avait réussi à combler ou à empêcher cet écart de se creuser et qui, aujourd’hui, tenait lieu d’abysse. Mais Vesna était trop entière, trop entêtée et trop amoureuse pour abandonner son époux. D’une manière ou d’une autre, elle savait qu’elle parviendrait à le retrouver ainsi qu’elle l’avait connu, des années de cela en arrière, dans les couloirs de Koldovstoretz.

Alors qu’elle posait son épais manteau sur le dos d’un sofa, dans leur – ou plutôt dans son – salon, elle nota qu’un courrier lui avait été adressé. Il n’émanait certes pas de son mari mais du Royal Albert Hall Opera. La prestigieuse salle londonienne lui proposait de se produire sur leur célèbre scène. C’était-là une occasion en or pour s’aventurer en Grande-Bretagne et, ainsi, avoir une bonne raison pour rejoindre Ouri…
membre - their tense grace made tender
Ouri Ashkan Zadeh
Répartition : 20/01/2019
Hiboux Envoyés : 24
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message Re: "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Ouri Ashkan Zadeh, Jeu 24 Jan - 18:25 (#)
Bienvenueeeeeeee femme EMERAWN
newbie - don't argue with your own nature
Vesna P. Novaković
Répartition : 23/01/2019
Hiboux Envoyés : 3
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message Re: "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Vesna P. Novaković, Jeu 24 Jan - 18:29 (#)
Merci, très cher époux ! lol
admin - i don't want just a memory
Euphrasie Malefoy
Répartition : 11/08/2015
Hiboux Envoyés : 1420
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message Re: "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Euphrasie Malefoy, Ven 25 Jan - 18:11 (#)
Bien grand hâte de vous torturer jeune damoiselle Chou hihi Nih
(et le choix d'avatar dead )


    Soldier of purification    
    Let us accept the sacrifices of our daily life, this slow martyrdom which purifies our world. Let us accept to create the new era.
admin - their tense grace made tender
Charlie de Breteuil
Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 1499
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message Re: "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Charlie de Breteuil, Sam 26 Jan - 11:09 (#)
Ce choix d'avatar Daengelo TT Chou

Nih Faut qu'on cause toi et moi hihi

Rebienvenue à toi Chou Hug





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Contenu sponsorisé
"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković Empty
Message Re: "C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković
par Contenu sponsorisé, (#)
 

"C'est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien" - Vesna P. Novaković

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition