BELLUM PATRONUM


BP souffle sa cinquième bougie
Un grand merci à tous les membres, passés et présents, de faire vivre le forum
Pour l'occasion, un sujet a été ouvert pour vous permettre de vous exprimer juste ici.
Version 31
Une nouvelle version a été installée sur le forum, accompagnée de son lot de nouveautés.
Vous pouvez la commenter ici.
Limite des sang-purs
Les sang-pur au nom inventé sont limités aux familles d'origine étrangère.
Merci de vous rediriger vers les familles de la saga ou les familles de membres pour le reste.
équilibre des groupes
En créant votre personnage, merci de considérer jouer un élève de Poudlard, dont les nombres sont réduits.
Si vous préférez jouer un adulte, considérez jouer un mangemort, dont nous manquons également.

Liste et demandes de particularités magiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Habitante de pré-au-lard
avatar
Habitante de pré-au-lard

Répartition : 01/03/2015
Hiboux Envoyés : 559
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Thorun Mortensen, Ven 23 Mar - 22:55 (#)
@Iseul A. Rhee @Adonis A. McLeod vos demandes sont acceptées Brille
et phèdre je transmets Chou



we end to begin again.
you are wondering if maybe red riding hood loved the wolf in another world, or maybe the wolf loved her so much he would tear apart her world and you wonder if that is truly love or if it is another beast entirely; you wonder if love is supposed to taste the way rain does in the afterglow of a storm. and you are walking in a forest and wishing you could turn back time and live again and live better and love more than you ever did.
Directeur de ste mangouste
avatar
Directeur de ste mangouste

Répartition : 04/11/2013
Hiboux Envoyés : 806
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Leviathan Faust, Mer 28 Mar - 9:13 (#)
@Phèdre Shacklebolt ta demande est acceptée Haww


mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 10/01/2013
Hiboux Envoyés : 5581
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Freyja Mortensen, Jeu 5 Avr - 17:59 (#)
Désolée c’est long mais y’a un extra besoin de raconter ma life, so here we are gérardrpz

Pseudo: Freyja Mortensen
Particularité souhaitée: métamorphomage (abandon de la particularité lycanthrope du coup)
Motivations: Tout d’abord je voudrais commencer par mes raisons de changer de particularités, vu que j’ai pas joué la première longtemps ni rien. Comme vous le savez, j’ai du mal avec Freyja depuis un moment et une de mes idées pour la relancer était de la faire mordre par un loup-garou, idée peu réfléchie quand j’y repense, parce que j’ai simplement voulu lui donner un truc pour la rendre plus intéressante sans réellement réfléchir au fait qu’il y avait beaucoup plus chez le personnage qui me bloquait, principalement son caractère GNOE et même si comme je l’expliquais dans la demande que j’ai faite à ce moment-là j’aurais voulu que sa morsure ait une influence sur son caractère comme c’était un gros choc, je me suis vite rendue compte que c’était une solution qui ne me convenait pas réellement gérardrpz après avoir songé à finalement abandonner le personnage, j’ai eu une autre idée pour remédier à ce qui me dérangeait principalement sans perdre la base du personnage, qui est important pour mes liens, pour la famille et tout ça, sachant que ça me peinait beaucoup de perdre ce personnage qui malgré son caractère, me plaisait encore beaucoup. J’ai donc décidé de la rendre amnésique, de manière totale et brutale, parce que c’est une idée que je voulais jouer depuis un moment sans avoir un personnage particulier à laquelle la rattacher et c’est une idée qui je le sais déjà me motive à fond. Ayant trouvé une solution au problème principal, je trouve pas vraiment utile de bloquer une place de loup-garou, puisque de plus je n’ai eu le temps et la motivation de le jouer que dans un seul rp (et encore, je ne faisais que le mentionner), du coup quelle que soit la réponse à cette demande, je libère cette particularité (je me suis enlevée de la liste) gérardrpz
J’en viens à ma nouvelle idée de particularité, qui croyez le ou non, est beaucoup plus réfléchie et totalement en lien avec cette évolution que j’ai trouvé pour le personnage. Cependant, si la particularité n’est pas acceptée, je n’ai pas de raison de faire de refonte et me servirai simplement de l’évolution irp avec son amnésie, sans repasser par une fiche, parce que dans tous les cas, la Freyja de base reste la même. Mais voilà, métamorphomage est un don inné, donc une refonte est nécessaire si je veux le jouer et pour le coup, c’est quelque chose qui coïncide tout à fait avec son amnésie SCREAMING je m’explique: depuis la dernière fois que j’ai joué une métamorphomage sur bp (coucou athana), je suis super intéressée à l’idée de coupler cette particularité à des troubles d’identité sans forcément tomber dans le trouble clinique en question. Sachant que Freyja aura tout oublié de qui elle est et de son passé (la cause reste encore indéterminée, je vais poster un autre truc en za pour vous en parler), je pense que ça sera particulièrement intéressant qu’elle ait cette capacité à revêtir n’importe quel visage, ce qui pourrait être un moyen pour elle de faire face à son amnésie ou au contraire quelque chose qui la perdrait totalement par rapport à qui elle est. Je pense rester sur quelque chose de conscient de sa part, sur un besoin de ne pas se rattacher à une apparence en particulier après son accident et donc un besoin pour elle de réinventer la vie qu’elle veut puisqu’à part les récits de sa famille, elle n’a aucun moyen de savoir qui elle était. Ca serait notamment d’ailleurs un moyen pour elle d’échapper à cette famille qu’elle ne connait plus et de réapprendre la vie par elle-même.
Ensuite, j’en viens à ma manière d’interpréter le don, qui est peut-être différente de ce qu’on a pu voir jusqu’à présent mais qui semble être ce qui est expliqué dans HP, à savoir l’utiliser de manière instinctive. Il y a rien dans les livres ou dans les films qui dit que Tonks a du mal à changer son apparence ou qu’elle a besoin d’une concentration particulière, que ce soit pour changer ou conserver une apparence. Il y a juste le fait qu’un choc émotionnel (comme le deuil de Sirius) a un impact sur sa capacité à utiliser son pouvoir. J’aimerais beaucoup pouvoir jouer la particularité comme ça, comme quelque chose d’instinctif et de parfois pas réellement contrôlable (comme le fait de laisser ses émotions transparaître dans la couleur de ses cheveux). Je pense étendre ça à la manière dont son pouvoir se manifeste sur son apparence en général et dire que ses émotions influencent totalement ses changements, que ce soit sa couleur de cheveux ou toute son apparence.
Je ne m’étends pas sur comment Freyja utilisait son don avant d’être amnésique parce que pour le coup je vais l’exploiter puisque je la reprendrais après qu’elle ait perdu la mémoire. Mais à titre informatif, je pense pas qu’elle en faisait une utilisation particulière, je pense qu’elle l’utilisait comme Tonks pour amuser son entourage ou pour se sortir d’une situation difficile ou bien encore pour permettre de nourrir sa curiosité grandissante, sans tomber dans de la manipulation malveillante.

Mini-RP:

Il y a un trou noir là où son esprit reposait autrefois, un vide qui a aspiré la moindre parcelle d’identité qu’elle a un jour possédé. Il y a un trou noir là où il y aurait dû avoir une personne, une coquille vide qui ne fait que hocher la tête lorsqu’on lui pose une question, parce que c’est ce qui lui semble le plus simple, acquiescer à tout ce qu’on lui dit parce qu’elle ne connait pas la bonne réponse. Ses yeux observent son double, ce visage qu’elle a vu plus tôt dans un reflet, avant de retourner vers ses mains croisées sur ses genoux, alors qu’un sentiment d’angoisse lui sert le cœur. Les inconnus qui lui font face se sont présentés comme étant sa famille, pourtant il n’y a rien en elle qui les reconnait, si ce n’est ce visage, qu’elle porte également, cette sœur qui l’appelle sa jumelle sans qu’elle n’arrive à appliquer cette vérité à sa personne. Sa personne n’a plus de vérité, n’a plus de passé ni de futur. Le simple fait d’avoir l’impression de la connaître la terrifie bien plus que le fait d’avoir besoin de quelqu’un d’autre pour lui rappeler son propre nom. « J’aimerais être seule, s’il-vous-plaît, » s’entend-t-elle dire alors que quelqu’un lui demande si elle voudrait retourner pour un moment en Norvège, lorsqu’elle ira mieux. Elle se doute alors que cela doit être l’endroit d’où elle vient et que la langue qui lui vient le plus naturellement et qu’elle à présent est le norvégien, bien qu’on lui ait déjà dit qu’elle n’avait surement pas perdu ses notions d’anglais. Elle ne fait pas la différence entre les deux, se demandant même si elle ne les mélange pas à mesure qu’elle parle, mais jusqu’à présent elle a réussi à se faire comprendre. Elle peut lire la peine dans le regard de sa famille, pourtant elle ne réussit pas à se sentir mal. Ils semblent attendre quelque chose d’elle, qu’elle les reconnaisse sans doute mais elle en est incapable et plus ils s’attardent, plus elle est mal à l’aise. « On reviendra bientôt, Freyja. » La porte se referme, la laissant seule avec ses questions et ses doutes. Le fait qu’elle s’appelle Freyja fait partie des choses qui étrangement lui semblent évidentes, bien qu’elle soit incapable de s’en souvenir par elle-même. Comme le fait que son corps puisse changer à son bon vouloir, comme le fait que la magie fasse partie de son être malgré le fait qu’elle ne se souvienne d’aucune incantation ou qu’elle ne sache pas se servir du bout de bois qui lui a été confisqué. Elle baisse les yeux sur ses mains, sur ses cheveux qui se mettent soudainement à foncer en couleur. Elle se lève pour se poster devant le miroir et regarder son visage changer, alors qu’elle en formule l’envie. Thorun a beau l’appeler sa jumelle, elle ne sent pas prête à accepter de partager un visage alors que tout le reste de sa personne lui est encore inconnu. Ce sentiment de pouvoir être n’importe qui est quelque chose d’autre qu’elle reconnait, ce changement dans son corps sans que son esprit ne soit affecté lui est presque rassurant. Elle n’a pas réellement besoin de savoir comment faire pour finalement transformer totalement son apparence, son instinct prenant le dessus sur tout le reste. Elle peut sentir son esprit s’apaiser à présent qu’un autre visage se reflète dans le miroir. Ce sentiment lui est familier, ce sentiment fait partie d’elle et elle le range immédiatement dans son esprit avec le reste de ses repères. Cela fait plusieurs jours qu’elle a perdu la mémoire, d’après les dires des médicomages et il n’y a rien qui lui soit revenu. Rien d’autre que les quelques souvenirs qu’elle a pu former depuis. Et si elle ne peut pas souvenir de qui elle est, elle peut au moins se raccrocher à ces repères. Comme son don, qui apparemment lui est propre à l’exception de quelques rares autres cas. Comme la jeune femme qui la recueilli chez elle avant de finalement comprendre qu’elle aurait peut-être besoin d’assistance médicale. Maintenant qu’elle a l’esprit plus clair, elle sait que la prochaine étape est sans doute de partir de cet hôpital qui ne sait pas quoi faire d’elle, puisqu’elle est simplement désorientée à défaut d’avoir véritablement besoin de soins. et retrouver celle qui l’a tirée d’affaire. En ouvrant le placard, elle trouve ses vêtements et le papier sur lequel on lui a noté des coordonnées. Elle n’a aucune idée de comment s’y rendre, cependant elle n’hésite pas un instant une fois habillée pour quitter sa chambre d’hôpital. Le personnel est trop occupé pour la remarquer et aussitôt la porte refermée, elle se fond avec le reste des visiteurs,  son visage complètement différent de celui qu’elle portait quelques minutes plus tôt.



there are galaxies in my lungs
and the air inside is stardust and fire. my heart is a goddamn supernova, and the universe is made up of me. i can’t breathe. but i think i’m doing alright.
En ligne
Élève de gryffondor
avatar
Élève de gryffondor

Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 982
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par L. Charlie de Breteuil, Jeu 5 Avr - 19:07 (#)
Transmis Chou





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Élève de serpentard
avatar
Élève de serpentard

Répartition : 23/02/2018
Hiboux Envoyés : 54
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Lenore I. Nott, Ven 6 Avr - 18:53 (#)
@Freyja Mortensen C'est accepté Chou


Dollhouse
Picture, picture, smile for the picture, pose with your brother, won't you be a good sister?▬ Everyone thinks that we're perfect + Please don't let them look through the curtains.
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 18/04/2018
Hiboux Envoyés : 4
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Charon T. Malefoy, Hier à 21:39 (#)
Pseudo: Charon T. Malefoy
Particularité souhaitée: Legilimens
Motivations: J'ai déjà joué cette particularité avec Charon et j'ai vraiment adoré cute C'était la première fois que je me lançais dans une telle particularité et je trouvais ça tellement intéressant dans l'évolution du personnage que je ne me vois plus passer à côté aujourd'hui. Dans l'idée du personnage, Charon a toujours travaillé très dur pour obtenir tout ce qu'il veut, ou du moins essayer. La Legilimencie l'a toujours attiré il aura mis plusieurs dizaine d'années avant d'arriver à la maîtriser vraiment. Il est ambitieux et aime contrôler les personnes qui sont autour de lui et il ne supporte pas qu'on lui mente. Cette magie-là coule presque de source pour lui, sans qu'il l'utilise à tord et à travers, parce que ça lui demande quand même encore de la concentration et une grosse décharge d'énergie, il en fait aussi une menace pour les autres, ceux qui le connaissent et qui savent qu'il en est capable. Charon a toujours été dur et exigent avec tout le monde, cette rigueur il l'a met surtout en pratique avec lui-même, il s'est acharné longtemps avant d'arriver à ses fins, et s'il devait rencontrer un occlumens ce serait sans doute son nouveau challenge, parvenir à briser l'autre RIP
Il a toujours eu un peu de mal à contrôler sa magie, quand il était adolescent, enfant ses pouvoirs se sont déclarés assez tardivement, pour lui c'était important aussi de prouver à tout le monde qu'il était digne de son nom, de son rang, en accomplissant quelque chose d'aussi difficile.
C'est une particularité que j'ai envie de développer encore plus avec lui car il correspond tout à fait à l'idée du personnage qui n'a que faire des dégâts qu'il cause chez les autres si cela doit être nécessaire, et la légilimencie c'est aussi un peu ça, entrer dans l'intimité des autres sans ce soucier de rien. Bien entendu je ne compte pas l'utiliser en rp à tord et à travers sans en avoir discuté avec mon ou mes partenaires de rps et ce ne sera jamais non plus excessif dans ce qu'il pourrait découvrir ou faire.
Je vous laisse avec mon mini rp j'espère que ça conviendra Brille

Mini-RP: Sous la pression de ta mâchoire tes dents grincent. Une douleur lancinante monte le long de tes muscles, mais tu n’y prête pas attention. Pourtant une goutte de sueur perle au creux de ta tempe. La concentration luit dans tes iris de glace et ton visage entier transpire la détermination qui presse ton cerveau. Tu es déterminé, cela fait si longtemps que tu exerces ton esprit, les doigts devenus glissants sur le bois de ta baguette magique. Tu sais que tu y parviens, des petites fractures, des flashs flous, instables, mais tu y arrives. Mais ces petits bouts de souvenirs volés ne sont pas assez. Tu as lu tant de choses sur la question que tu sais que la legilimencie est bien plus que cela. Bien plus que quelques images imprimés sur une rétine psychique. Tu ne comptes plus les années, elles sont nombreuses, et seul importe le labeur et le résultat. Cela n’a pas été facile, cela n’est pas facile, aujourd’hui encore tu luttes avec ton esprit, avec ta magie, tu la sens fluctuer en toi, tu la sens comme une masse lourde et fuyante à la fois. Tu te concentres pourtant, malgré la fatigue et le sourd battement de ton sang contre tes tempes. Tu luttes pour garder ton exaspération au fond de toi, pour taire la rage agressive qui ronge tes nerfs. Tu luttes pour garder maîtrises de toi-même malgré l’énervement. Tu as appris avec le temps que la legilimencie ne tolère aucune précipitation ni aucun écart de concentration. Trop souvent tu as relâché les vannes de ta force brisant toute chance de réussite. Trop souvent ton poing furieux est venu heurter la pierre. Parfois même il a trouvé le chemin du visage ton assistant. Tel est le nom que tu leur a tous donné. Assistant. Qu’ils aient été volontaires ou non, ils n’étaient que des assistants. Des cobayes de tes expériences personnelles.

Tes paupières se soulèvent à nouveau, inondant tes iris des couleurs extérieures. Le visage du moldu est flasque, sous le sortilège d’amnésie il semble encore plus bête que d’ordinaire. Un regard vide, sans intelligence, dénué de capacité de réflexion. Il est tout ce que tu te présentes comme inférieur et cet état léthargique ne fait que te le prouver un peu plus. Tu fixes ce regard vide avec toute l’intensité de tes yeux d’hiver. Il est pénétrant ce regard, déterminé et carnassier. Tu es parvenu à faire redescendre tes émotions au creux de tes entrailles, tu les as mises en attente, pour toute à l’heure, pour après, pour plus tard. Lentement ton bras se soulève, les muscles saillants et contractés font blanchirent les jointures de tes doigts mais tu n’y prêtes pas garde. Tu sens que tu es proche de la concrétisation. Tu as sentie toute à l’heure l’espace mental du moldu s’entre-ouvrir, tu as perçu l’immensité tourbillonnante de ses souvenirs, tu as touché du doigt leur flux magnétique. Tu es certain que cette fois tu parviendras à refermer ta propre conscience sur leur court pour en modifier les courbes. C’est cette détermination-là qui t’as toujours porté. Cette conviction profonde et forte que tu vas réussir. Malgré les échecs précédents, tu es toujours sûr que la prochaine tentative sera la bonne. Et nombreuses furent les déceptions. Mais toujours tu as recommencé. Années après années. Lentement, difficilement, tu as fait de cette conquête un but de vie, une bataille personnelle, jusqu’à en délaisser parfois ta propre femme. Tu as même préféré plonger dans un travail plus acharné pour maîtriser cette magie-là lorsque les premières difficultés natales arrivèrent. Ne trouvant pas les mots pour manifester ton propre trouble, tu t’es muré dans un icerbeg de glace, luttant jour après jour avec ton esprit, jusqu’à arriver à maîtriser tes humeurs et façonner ta magie mentale.

Tu pointes ta baguette droit sur sa tempe à lui. Il semble à peine présent, tu as sans doute été un peu lourd sur ton sortilège d’amnésie, mais cela t’importe peu. Ce n’est qu’un moldu. Il n’aura jamais conscience des séquelles potentielles qu’il pourrait tirer de cette expérience dont il ne se souviendra jamais lui-même. Après tout c’est ton métier. Faire disparaître les souvenirs des moldus, voilà ton quotidien. Leur faire oublier qu’ils viennent de voir une voiture rouler toute seule et agir comme un chien, ou bien qu’une tasse de thé a essayé de les mordre. Si les interventions ne sont pas toujours les plus intéressantes, tu en profites toujours pour t’exercer un peu, pénétrer leurs esprits, toucher leurs souvenirs du doigt, forcer l’écran de leur intimité. Tant et si bien que petit à petit tu as réussi à faire vibrer leurs pensées, à fractionner leur crâne et à entrer en eux. Mais de simple spectateur tu veux devenir acteur, tu sens aujourd’hui que tu en es proche, tu jubiles déjà, au fond de tes entrailles.
Le sortilège illumine ton visage d’un trait glacé. Aussitôt la sensation d’aspiration dans son esprit s’empare du tien et tu plonges sans vergogne et sans précaution dans le tourbillon de couleurs et de sensations. Mais cette fois tu ne laisses pas glisser aux grés du fleuve de souvenirs. Tes pupilles se rétrécissent sous la concentration, tes traits se déforment sensiblement sous l’effort mental que tu donnes. Toute ton énergie est lancée dans un seul objectif, choisir toi-même le souvenir. Tu remontes avec attention ses pensées, tu parviens à t’extraire du courant fleuve des souvenirs, tu es comme un pêcheur sur la berge, tu sens les années filées sous tes pieds, nouvelle sensation que tu ne connais pas. Tu comprends, instinctivement, tu cherches, tu trouves le souvenir qui t’intéresse, la date d’aujourd’hui, tu devines le trou provoqué par le sortilège, comme une partition que l’on aurait brûlée. Tu tends encore un peu plus ton esprit, ultime effort pour façonner le matériau, tu sens vibrer dans tous ton être psychique la force mentale mise en branle, l’esprit hôte lutte, tu le sens se débattre comme un poisson frétillant tiré hors de l’eau. Entre tes doigts tu as du mal à le retenir, tu sens déjà ton esprit s’essouffler, tu refuses pourtant d’abandonner si proche du but. Dans un ultime élan d’énergie mental tu resserres ta prise tu sens la vie brûlante des souvenirs bondir entre tes doigts et lentement, tu la sens devenir docile. Mais déjà les sensations se brouillent. Déjà une douleur immense et rouge vient submerger ton esprit et remplir la connexion et entre tes doigts son esprit file à nouveau. Inchangé.

Tu as glissé de ta chaise et dans tes yeux milles points dansent dans un noir absolu. La cécité finira pas s’estomper. Elle est devenue une habitude lorsque tu forces trop ton esprit dans ce travail mental. Pourtant, malgré la douleur, tu sens l’excitation monter au fond de ton être. Pour la première fois tu te sens proche du but. Tu es déçu certes. Déçu de n’avoir pas été capable de tenir plus longtemps. Déçu de n’être encore qu’aux portes de ce que tu sais être capables de faire. Déçu mais satisfait tout de même. A tâtons tu as retrouvé ta chaise, tu t’es assis à nouveau et tes paupières papillonnent. Tu as mal, cruellement mal au crâne, tu as l’impression qu’on l’a ouvert en deux au niveau de tes racines, jusqu’au creux de tes yeux. Mais c’est une douleur que tu acceptes, tu y es habitué, depuis le temps. Une douleur que tu t’infliges pour te rappeler que le chemin est encore long et que tu dois encore travailler et qu’il n’est sûrement pas temps de se reposer sur ses lauriers.

Merci Daengelo


En ligne
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 18/04/2018
Hiboux Envoyés : 9
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Ludovic Descremps, Hier à 21:46 (#)
Pseudo: Ludovic Descremps
  Particularité souhaitée: Legilimancie
  Motivations: La legilimancie est pour moi complétement indispensable à Ludovic vu qu'elle a beaucoup influencé sa vie et son histoire. A vrai dire, s'il n'était pas legilimen il ne serait pas du tout le même homme. J'ai déjà plusieurs fois joué cette particularité avec lui sur d'autres forums bien que l'ayant un petit peu adapté à ma sauce (raison principale étant que lorsque j'ai commencé les forums HP on ne savait encore pratiquement rien des legilimens). C'est à mon sens la particularité la plus cool qu'il puisse y avoir dans Harry Potter, surtout pour Ludovic. Pour faire un petit résumé, il a toute sa vie été fasciné par les magies avancées, les particularités magiques uniques et les sorts de haut niveau. Petit, il rêvait de devenir animagus, mais n'en a jamais eut l'occasion en raison de son jeune âge et de son niveau en potion. C'est finalement la legilimancie qui s'est présenté à lui a travers un livre d'apprentissage ancien et aujourd'hui détruit  HEIN il a apprit le sort grâce à cette méthode un peu particulière et c'est ce qui fait que sa legilmancie se manifeste d'une façon un peu spéciale, ne nécessitant pas de baguette par exemple. Il n'a en vérité pas un grand contrôle dessus puisque le sort peut se manifester sans qu'il le veuille lorsqu'il est soumis à de forts stress ou à des situations intimes (notamment avec les femmes, je ne vous ferais pas un dessin) et c'est en général assez déplaisant pour les gens qui aimeraient garder leurs secrets secrets  AMAGAD . En fait, plus qu'un don cette particularité à d'abord été pour lui un nouvel handicape et il n'en parle absolument jamais, étant presque honteux de cette particularité.
Les retours de flamme sont nombreux, mais les exploitations aussi, même si lui refuse fondamentalement de l'employer à des fins négatives, il lui arrive de s'en servir de façon plus pernicieuse lorsqu'il se met particulièrement en colère ou doit se défendre, flirtant constamment entre le positif et le négatif que peut apporter ce don. Sa legilimancie a également été un pilier majeur des raisons pour lesquelles il a rejoint l'Ordre du Phénix puis a été capturé par les Mangemorts tout en étant maintenu en vie car il servait alors de détecteur de mensonges pour les nouveaux postulants à l'Ordre du Phénix (ceux dont Dumbledore ou les autres legilimens n'avaient pas trop le temps de s'occuper). Par la suite, ce statut de détecteur de mensonges lui a donc permis de rester en vie chez les Mangemorts puisqu'il représentait une source d'information trop importante pour être éliminée et aussi un super espion au sein même des Mangemorts. Nombreux sont donc ceux qui ont voulu exploiter son don une fois avoir appris son existence et c'est la suite de toutes ces exploitations qui l'a amené à Sainte Mangouste et à la situation dans laquelle il se trouve désormais.
En fait il n'y a rien que je puisse dire qui pourrait expliquer à quel point ce don est important pour mon personnage  Shocked c'est le pilier de sa création, c'est indisociable de sa personne et vous pouvez être sûrs que je l'utiliserait très régulièrement tout en respectant la vie privée des autres membres  Shocked . Je ne veux pas faire un legilimen super cheaté qui devine tout et ne se trompe jamais, non, en fait je veux exploiter la legiimancie dans toute cette ambiguïté que j'ai décrit plus haut, presque, vraiment, comme un handicape. Comment quelqu'un avide de grandes prouesses magiques se retrouve, une fois ses voeux accomplis, avec plus de problèmes qu'au départ. Ludovic et sa legilimancie je le vois un peu comme un Ludovic avec un trouble cognitif envahissant qui le rend particulièrement mal à l'aise, mais qui fait aussi sa force et son identité.


  Mini-RP: Le salon vide où on lui avait demandé d'attendre était à la fois très sombre et poussiéreux. Ce n'était pas faute de manquer de lumière car une grande fenêtre donnait sur un extérieur sans paysage, mais plutôt à cause de l'épais papier peint en toile qui couvrait les murs et semblait plonger la petite pièce dans un chaud silence ouaté. Une odeur lourde d'usure flottait dans l'atmosphère, parfumée d'une diffuse senteur de cire imprégnée dans le bois du mobilier. Il n'avait pas fallut longtemps à Ludovic pour qu'il prenne possession des lieux, emplissant ses poumons d'un peu de l'air sec avant de commencer à déplacer les meubles, dégageant au maximum l'espace au centre de la pièce. Commodes, tables basses... tout se retrouva contre les murs, sous quelques tableaux moisis suspendus dans leurs cadres.

Son ménage terminé, seuls restaient un grand canapé rouge et défoncé qui mordait un peu sur le grand tapis au sol et deux chaises disposées face à face. C'était un endroit qui ne manquait pas de charme, mais le professeur n'y aurait sans doute pas élu domicile, pas assez frais. Le brun jeta son manteau sur l'une des deux chaises, desserrant un peu son col avant d'aller ouvrir la fenêtre pour aérer. Une petite brise commençait tout juste à venir qu'un bonjour timide attira l'attention du français. Il pivota et afficha un sourire, ayant l'impression de reconnaitre la jeune femme qui venait de s'asseoir sans qu'il ait eut à le demander.

— Bonjour, répondit-il de son ton le plus agréable. Vous êtes Amanite Landster c'est cela ? Il se dirigea jusqu'à elle, tendant le bras pour lui serrez la main. On s'est déjà vu quelque part non ? C'était... A Londres je crois. Le chemin de Traverse, non ? Il fronça les sourcils, s'installant sur le siège en face d'elle. Au nom je n'imaginais pas du tout votre visage comme ça. Bonne surprise, il faut le reconnaitre, ajouta-t-il avec un petit sourire, cherchant à détendre un peu l'atmosphère. Ludovic Descremps, professeur de sorts à Poudlard. Vous pouvez m'appeler Ludovic si vous me donnez l'autorisation de vous appeler par votre prénom. Je préférerais personnellement, ça rends les choses plus facile pour la suite, mais c'est comme vous voulez.

Ludovic s'interrompit, laissant un silence glisser dans la pièce avant de reprendre d'un ton plus grave.

— Vous savez pourquoi vous êtes ici, n'est-ce pas ?

La jeune femme approuva d'un petit signe de tête, glissant ses doigts dans ses cheveux d'une façon un peu embarrassée qui tira un nouveau sourire plus chaleureux au français.

— Ne vous en faites pas, je ferais en sorte que tout se passe bien, vous ne sentirez absolument rien. Si vous avez bien suivi les consignes, on a toute la journée, alors nous allons prendre notre temps.

Sur ce, il s'installa en face de la jeune femme, la laissant se faire à la proximité qu'il y avait entre eux. Avec les deux chaises ainsi rapprochées, il lui suffisait de se pencher pour se retrouver à tout juste un centimètre d'elle.

— J'imagine que vous ne connaissez pas trop la legilimancie, commença-t-il laissant largement à la jeune femme le temps de répondre même si cela était un peu superflu. Ce n'est généralement pas quelque chose que l'on enseigne à Poudlard. Pour faire un résumé grossier, c'est un sort qui consiste à lire dans les pensées des personnes. Il permet de voir les souvenirs, les sentiments, les ambitions... tout à vrai dire. Cela semble assez pratique vu comme ça et ça l'est d'ailleurs, mais je penses qu'on pourrait dire que c'est assez intrusif. Efficace par contre, très difficile de mentir à celui qui s'en sert, surtout lorsqu'on a l'habitude. Le sort classique consiste à désigner quelqu'un avec sa baguette, expliqua-t-il en tendant l'index vers la jeune femme, prononcer le sort et maintenir le sortilège jusqu'à trouver l'information que l'on recherche. Il laissa retomber son bras et haussa les sourcils, poursuivant son cours. Cela peut être assez douloureux, surtout si la personne visée essaye de résister. Il faut du temps pour s'en remettre et cela peut parfois provoquer quelques réminiscences désagréables durant quelques jours par la suite. Par chance, enchaina-t-il. Je ne connais pas le sort classique, ce qui fait que nous n'auront pas besoin de baguette. C'est un peu plus sympathique et beaucoup moins aléatoire et si vous me laissez faire en toute confiance vous n'aurez aucun effet secondaire. Cela pourrait même durer moins de quelques minutes et ensuite vous rentrerez tranquillement chez vous comme si rien ne s'était passé. De mon côté, je ferais mon rapport et vous saurez rapidement si vous êtes acceptée ou non dans l'organisation. D'accord ?

Toujours aussi silencieuse, la jeune femme se contenta d'un nouveau hochement de tête. Décidément, cela allait être fort long.

— Bien, dans ce cas ne perdons pas plus de temps, annonça-t-il en levant les mains pour encadrer le visage de la jeune femme. Vous êtes prête ? s'enquit-il, attendant un nouveau petit signe de tête avant de poser ses index sur les tempes de la sorcière, fermant une seconde les paupières avant de plonger les yeux dans ceux de l'inconnue. Alors Allons-y.

Ludovic rabaissa les bras, laissant enfin tranquille les souvenirs de la jeune fille, elle-même assez secouée par ce qui venait de se passer. Soupirant, se pinçant les yeux du bout des doigts, l'échevelé s'efforça de faire comme si de rien n'était, de ne pas repenser à la vie déjà trop longue et compliquée que son cerveau essayait à grand peine d'assimiler. De son côté, la jeune sorcière s'essuyait les yeux, son petit visage couvert de larmes, mais étrangement bien plus ouvert et souriant.

— Merci, souffla-t-elle.

Cette fois-ci, ce fut le brun qui ne répondit pas, se contentant à son tour d'un simple hochement de tête avant de se redresser, présentant sa main à la jeune femme pour la raccompagner.

— Vous savez, fit-il, ouvrant la porte, vous ne devriez pas rejoindre l'Ordre pour faire plaisir à quelqu'un. Si vous le faites pour un autre vous... il s'interrompit, se mordant légèrement la langue. Non, rien, laissez tomber ce que j'ai dit. C'est votre vie.

La jeune sorcière fronça légèrement les sourcils, mais n'en demanda pas plus, approuvant légèrement du chef avant de le remercier une nouvelle fois et de s'en aller. Lui adressant son plus charmant sourire, Ludovic la regarda un instant s'éloigner avant de fermer la porte et tout à fait s'assombrir. Depuis le temps qu'il voyait toutes ces choses que les gens pouvaient enfouir dans leurs têtes, il ne comprenait pas pourquoi il ne parvenait toujours pas à s'y habituer. Toutes ces impressions, ces sensations, comme s'il les vivait à la place des autres, comment certains pouvaient s'en délecter ? Rejoignant la fenêtre, le maigrichon s'efforça de rester calme, sortant de sa poche intérieur une baguette et une fiole qui se trouva bientôt emplie d'un mince fil argenté. Oublier, c'était tout ce qu'il fallait.

Dans son dos, quelqu'un d'autre frappait déjà à la porte, le tirant de ses ruminations et lui faisant, soudain, lever une main à son visage pour essuyer une larme qu'il n'avait pas sentit couler. Le suivant, déjà, encore trois pour cette journée avant qu'il puisse s'en aller. Remettant la fiole et sa baguette dans sa poche, le legilimen invita le nouveau venu à entrer. Le temps de remettre un peu sa chemise en ordre et de pivoter et il était de nouveau fin prêt à recommencer.

— Bonjour. Vous êtes Humpfrey Wilson c'est cela ? Il tendit la main. On s'est déjà vu quelque part non ?


Dernière édition par Ludovic Descremps le Jeu 19 Avr - 0:59, édité 1 fois
En ligne
Élève de gryffondor
avatar
Élève de gryffondor

Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 982
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par L. Charlie de Breteuil, Hier à 21:49 (#)
Vos demandes sont transmises Chou





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
En ligne
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 18/04/2018
Hiboux Envoyés : 9
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Ludovic Descremps, Aujourd'hui à 6:49 (#)
Merci beaucoup GAGA j'espère que ça ira




HalfBlood
En ligne
mischief managed
avatar
mischief managed

Répartition : 18/04/2018
Hiboux Envoyés : 5
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Linda Oswin, Aujourd'hui à 16:26 (#)
Pseudo: Linda Oswin
   Particularité souhaitée: Animagie
   Motivations:
A vrai dire, Linda est devenue Animagus par défi. Accro au pouvoir et à la connaissance, elle a toujours lu et aimé découvrir de nouvelles choses, mais lorsqu'en 1977 sa situation personnelle et professionnelle semblait parfaitement stable, trop stable, trop ennuyeuse presque.. Elle ne pouvait espérer grimper plus vite qu'elle ne le faisait déjà, il fallait être patiente désormais. Mais Linda a besoin d'être occupée et de trouver quelque chose qui la fasse vibrer. Ainsi, suite à sa mission à Poudlard et sa rencontre avec Minerva, elle se renseigna sur l'Animagie, se coupant de tout pour se consacrer à l'étude de cette étrange magie. Avec l'aide de Minerva McGonagall, elle entreprit alors de relever ce nouveau défi qui lui donnerait ainsi de nouvelles ressources pour combattre, surprendre ses ennemis, et mieux encore assurer son métier d'Auror. La potion rata une fois, mais la seconde fut la bonne, Linda n'a jamais cherché à cacher sa nature d'animagus nouvellement acquise et l'a toujours déclarée.
Ainsi, pour changer du contexte, mes motivations ? Un avantage certain dans les combats, un moyen de surprendre l'ennemi, un moyen de renouveler mon style de jeu avec une nouvelle variable depuis le temps que je m'interdis les pouvoirs, et enfin une passion pour les nours (nan mais avouez, c'est pas mignon ? D8 ) Et puis cela convient bien à la soif de connaissance de Oswin.
   Mini-RP:
Fixant l'eau avec une concentration toute particulière, les petits yeux noirs parcouraient les reflets argentés à la recherche d'un point sur lequel se poser, comme s'il y avait à la fois trop et pas assez de choix. Piétinant presque sur place, l'énorme bête pataugeait lourdement, s'émerveillant sur la vivacité de l'eau et sur tout ce qui, là dessous, bougeait, nageait, flottait et filait à une vitesse folle. Est-ce qu'elle devait les attraper ? Elle ne savait pas trop, en tous cas cela l'excitait comme si chacun de ces petits poissons l'appelait et lui criait "Vas-y ! Attrape moi attrape moi ! Tu n'y arriveras pas je le parie !". Ah ouais ? Alors comme ça elle n'y arriverait pas ? Qu'il attende un peu pour voir !

- Graouh !

Lâchant un long grognement, l'ourse plongea sa tête dans l'eau, éclaboussant tout autour d'elle sans la moindre crainte, sans la moindre conscience de faire ainsi fuir tout ce qui resterait encore après ses pas désordonnés. Un monstre arrivait ! Un cataclysme, un cyclone vivant ! Fuyez pauvres fous car, loin de réussir à vous attraper, cette créature trop poilue finira par vous marcher dessus !
Courant partout au bord de l'eau, la grizzly savourait le plaisir de sentir le liquide salé imbiber sa fourrure, ses pattes lourdement s'enfoncer dans le sable tandis que le reste des petits poissons filaient entre ses pattes. Elle qui, d'habitude, tremblait à l'idée de nager en mer, craignait la vision d'une étendue bleue sans fin, pouvait enfin se sentir assez puissante et libre pour défier les éléments sans aucune crainte... Elle n'avait plus peur, elle se sentait simplement pleinement vivante.

- Raaaaouugh  !

Sautant joyeusement à travers les vagues, l'ourse retomba sur le dos et se frotta gaiement contre le sable pendant qu'elle sentait avec plaisir les allées et venues de l'eau lui lécher les pieds. Ah... Qu'est-ce que cela faisait du bien ! Mais ne pouvait-elle pas trouver plus excitant ? Quitte à ne pas avoir de poisson, peut-être pouvait-elle trouver un crabe pour le dîner ? Se retournant d'un bond, l'animal se mit à fourrer son museau dans le sable, soufflant bruyamment avant de retourner le sol à la recherche d'une nouvelle proie qu'elle pourrait cuisiner elle et son compagnon de vacances.

C'était une belle bête, au poil plus brun que ses congénères sauvages, une couleur plus profonde aux reflets roux avec des anneaux de fourrure un peu plus clairs au niveau du cou. Dans la nuque, une tâche plus sombre dessinait un clair de lune, reflétant le tatouage que l'Auror portait habituellement à l'arrière du cou, cachant sans cesse derrière ses cheveux ce symbole d'une époque bien trop lointaine. Elle était plus grande aussi que les grizzly classiques, mais ce n'était ni sa taille ni sa puissance impressionnante qui obligeaient la française à être une arme à tuer en ce moment même. Non, pour le moment, tout ce qu'elle voulait c'était laisser derrière elle les Mangemorts, les missions, tout ce qui d'habitude lui occupait l'esprit pour simplement... Trouver un bon crabe à manger.
Réussissant enfin sa mission après avoir longuement carapaté dans les rochers, l'ourse releva la tête, à l'affut, cherchant de cette manière de quel côté se trouvait son partenaire de vacances. Il devait être resté sur la terrasse, elle sentait presque d'ici l'odeur du café encore fumant et des pages jaunies du livre qu'il lisait. Grondant de toutes ses forces, tenant entre ses dents sa belle réussite, la dame grizzly s'élança sur la plage en direction de son ami, le trouvant bien là où elle l'avait deviné.

Ha ha ! Il allait être fier de voir ce qu'elle leur avait trouvé !

Sautillant joyeusement jusqu'à lui, elle déposa son trésor sur les genoux de l'homme qui esquissa une grimace, mais loin d'en démordre, l'ourse poussa du museau les jambes de l'autre pour quémander des caresses. Il n'aimait pas cette forme, elle le savait. Mais cela faisait partie d'elle, et sans elle n'était même pas sûre d'encore se sentir entière. Elle avait tant appris grâce à l'animagie, cela l'avait tant aidé, et elle aurait tant aimé que lui aussi apprenne à aimer cette partie plus... Sauvage d'elle même.

- Grouh ?

Elle posa sa tête sur les genoux du brun, coulant un regard plus doux que jamais vers ce dernier qui, pour une fois, leva les yeux au ciel avant de lui caresser doucement la tête de l'animal qui plissa les yeux de plaisir.

Gagné !
En ligne
Élève de gryffondor
avatar
Élève de gryffondor

Répartition : 22/02/2017
Hiboux Envoyés : 982
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par L. Charlie de Breteuil, Aujourd'hui à 16:40 (#)
Je transmets Chou





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
Contenu sponsorisé
Message Re: Liste et demandes de particularités magiques
par Contenu sponsorisé, (#)
 

Liste et demandes de particularités magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

BELLUM PATRONUM :: Voie 9 ¾ :: La Cérémonie de Répartition :: Ressources Humaines